La Bretagne au VIe siècle, terre de mythes et de légendes. Arthur règne sur Camelot, entouré de ses Chevaliers...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Une nouvelle guérisseuse en ville...

Aller en bas 
AuteurMessage
Sàra Beaton_old

avatar

Nombre de messages : 44
Age : 31
Localisation : Camelot
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Une nouvelle guérisseuse en ville...   Sam 29 Déc à 17:26

Après de longues semaines d’hésitations, Sàra avait finalement décidé de proposer ses services au marché. Après tout que risquait-elle mis à part se faire jeter hors des murs ? Selon ce qu’elle avait pu entendre, le roi Arthur était un homme bon, il ne la jetterait pas en prison pour si peu…

La jeune Calédonienne prit le temps de vérifier le contenu de sa pharmacie en bois dans le calme apparent de sa chambre à l’auberge. Grâce à différentes expéditions dans la forêt ou sur le marché, elle avait put concocter les simples qui lui faisaient défaut et remplir son stock de plantes. Satisfaite de son inventaire, elle referma la précieuse pharmacie et rassembla quelques linges propres avant d’enfiler une cape sombre. Le temps s’était rafraîchit et si elle comptait rester dehors un petit moment, mieux valait se couvrir…

Quittant l’abri que lui procurait sa chambre, elle se dirigea d’un bon pas sur la place du marché, ses longs cheveux bruns flottants derrière elle au rythme de ses pas. Finalement, au centre de la place, elle chercha un coin où s’installer. Mais avait-elle le droit ? Se traitant mentalement d’idiote, elle faillit faire demi-tour, mais son regard tomba sur une pauvre enfant qui toussait tellement fort qu’elle en fit tomber le fardeau qu’elle portait dans ses bras.

Ni une, ni deux, la guérisseuse se dirigea vers elle d’un pas rapide. Posant la pharmacie à ses côtés elle plaça délicatement sa main sous le menton de la petit pour pouvoir plonger dans son regard. L’enfant eut tout d’abord un mouvement de recule, mais un coup d’œil dans le regard apaisant de la femme fit qu’elle se calma instantanément.


-Là, mon enfant. Depuis combien de temps traînes-tu cette vilaine toux ?

Sa voix était douce et calme, elle savait qu’il ne fallait pas la brusquer, sans quoi la petite déguerpirait plus vite que l’éclair.

-Plusieurs jours, murmura l’enfant.
-Je vois… Peux-tu ouvrir la bouche en grand et tirer la langue ?

La gamine fronça les sourcils mais s’exécuta néanmoins et Sàra ne pu que constater l’inflammation de la gorge. Elle hocha la tête pour lui signifier qu’elle pouvait refermer ses mâchoires et lui sourit toujours aussi doucement tout en passant sa main sur son front qu’elle trouva brûlant de fièvre.
La guérisseuse ouvrit la pharmacie et en sortit un petit flacon qu’elle tendit à l’enfant.


-Prends cela, verses-en cinq gouttes dans un verre d’eau et bois le avant d’aller te coucher chaque soir pendant trois jours. Cela devrait faire tomber ta fièvre et cesser cette toux.

La petite secoua la tête en niant, repoussant le flacon.

-Tu ne me dois rien, je te le donne…

La gamine la fixa avec de grands yeux étonnés et la remercia du bout des lèvres. Sàra sourit, referma la pharmacie et l’aida à ramasser les bouts de bois qu’elle transportait. Avant que la petite ne quitte la place elle lui recommanda de prendre soin d’elle.
En se retournant, elle remarqua que plusieurs marchands alentour avaient cessés leurs activités pour l’observer. La jeune femme leur sourit en leur faisant un petit signe de main et s’apprêta à quitter elle-même la place quand elle sentit une main la retenir par le bras…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://highlandslife.frbb.net
Morgause_old

avatar

Nombre de messages : 93
Age : 28
Localisation : Warminster : l'empire du Mal ^^
Date d'inscription : 22/10/2006

MessageSujet: Re: Une nouvelle guérisseuse en ville...   Ven 11 Jan à 7:24

Un homme étrange et mystérieux venait d'arriver à Camelot : celui ci était parvenu a pénétrer dans la cité forteresse sans pour autant éveiller les soupçons . Avait il soudoyé l'un des vertueux soldats du glorieux roi Arthur ? Avait il emprunté un quelconque passage dérobé invisible pour l'oeil du "profane" ? ... C'était il introduit de nuit dans la puissante cité ? Toujours est il que celui ci ne souhaitait pas que sa venue et son séjour en ces lieux soit connu des autorités du château . Un clandestin parmi les centaines ( milliers ? ) d'anonymes vivants et s'agitant ici bas; une ombre parmi une multitude de silhouettes; un visage sans nom immergé dans une foule d'inconnus . Cet homme avait d'ailleurs prit le soin de contacter une de ses connaissances résidant à Camelot afin d'être hébergé chez celui ci .Louer une chambre d'auberge aurait été hasardeux au regard de la sinistre besogne que cet inquiétant personnage était venu perpétrer en ville : qui était il ? Et qui ... servait il ? ...

Depuis son arrivée il n'avait cessé de multiplier les rencontres compromettantes : ceci dans le "quartier" le moins reluisant de la flamboyante cité . Car Camelot l'étincelante avait elle aussi sa pègre et ses "taudis", la face sombre et grimaçante de la capitale royale .
Ou grouillaient les uns sur les autres, voleurs, ribaudes et autres rebuts du royaume : tel les égouts charriant les immondices hors des murs, ici se déversait toute la lie de la prospère cité du Roi !
Et le spectacle était tout sauf agréable : bandits hilares qui hoquettent, filles de joies qui étalent leurs fards, mendiants qui répriment leur haine .

Camelot digère, Camelot recrache, Camelot ne garde rien ...

Dans ce cas précis elle relègue .
Loin, très loin des fenêtres du Roi, bien évidemment !

Pour l'heure, notre curieux bougre arpentait le marché de la grande cité, un capuchon rabattu sur le visage, l'oeil aux aguets, fendant la foule comme on écarte ses ennemis au combat . Car ce grand énergumène se plaisait a jouer des coudes ou des épaules, et gare à l'impudent qui osait protester : il se voyait transpercé par les yeux de dément du messire . Mais ce dernier semblait chercher quelque chose de précis ou ... quelqu'un en particulier . Avec fébrilité, comme mue par une étrange et inquiétante urgence . Puis ... la ténébreuse silhouette s'immobilisa, brusquement, à quelques pas d'une jeune femme et d'une mioche : il compris bien vite la situation et esquissa un léger rictus . ( D'ailleurs, n'était ce point lui que les marchands et autres badauds regardaient plutôt que la frêle Sàra ? Twisted Evil )

*bien ! se pourrait il que ? ...*

Le temps que ce sinistre individu ne réfléchisse à sa besogne et aux moyens d'y parvenir : la jeune colombe s'envolait .Prit de court, le coquin se précipita et ... empoigna assez vivement la guérisseuse .
Il la considéra un moment puis la lâcha ... Il découvrit ensuite son visage d'ignoble soudard, et tout en fixant Sàra de ses yeux de braises articula, enfin, de sa voix rauque :

Pardonnez moi !
Je ... Je recherche un guérisseur ...
C'est bien c'que vous faites non ? ...


Puis feignant le désarroi et la panique il poursuivit :

J'ai ... besoin de votre aide !
Oui ... j'en ai besoin !!
Il est arrivé queq'chose à mon foyer et ... et personne n' veut m'aider !!


L'homme se tut soudain, comme en proie à l'angoisse et à la peur, puis scruta les alentours en tout sens pour prendre les passants à témoins . Lorsqu'il replongea son sombre regard dans celui de la délicate jeune femme, celui ci était aussi humide qu' hagard ...
Néro ( c'est son nom pig ) suppliait presque .

*héhé ! homme de main de Morgause : ça c'est un "métier" !*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://orcanie.forumactif.com/portal.htm
Sàra Beaton_old

avatar

Nombre de messages : 44
Age : 31
Localisation : Camelot
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: Une nouvelle guérisseuse en ville...   Mer 16 Jan à 17:27

[J’ai pris un peu de temps pour répondre, mais je suis débordée par les cours… Mad]

Sàra se retourna vivement en sentant le contact d’une main étrangère sur son bras. Son cœur avait faillit sortir de sa poitrine sous la surprise et elle posa des grands yeux étonnés sur la silhouette qui l’avait arrêté. L’homme la lâcha un instant après et dévoila son visage. L’expression de la jeune femme passa de la surprise à une certaine curiosité mêlée d’inquiétude. Que lui voulait donc ce sinistre individu à l’allure si peu soignée ?
Finalement il ouvrit la bouche, ses yeux fixés sur le visage de Sàra, pour articuler quelques paroles. Il s’excusait, c’était déjà ça, mais cela ne rassura pas d’emblée la guérisseuse qui resserra sa prise sur sa pharmacie en bois.

L’inconnu déclara avoir besoin d’un guérisseur, qu’il était arrivé quelque chose chez lui, un air de totale panique sur son visage…
En son âme et conscience, la Calédonienne ne pouvait pas le laisser dans un tel désarroi, et après tout, c’était bien pour soigner qu’elle était venue sur la place, non ? Néanmoins, l’allure inquiétante de l’homme la rebutait même si elle avait déjà croisé la route de bandits lors de ses voyages. Elle s’était d’ailleurs toujours estimée heureuse qu’il ne lui soit rien arrivé, mais la vie réservait bien des surprises et elle savait qu’elle n’était pas à l’abri de croiser le chemin d’une personne qui s’en prendrait à elle…
Il lui jeta un nouveau regard humide et la jeune femme se décida à lui répondre de sa voix douce :


-Calmez vous, mon bon monsieur, et expliquez-moi un peu plus en détail votre infortune.

Son regard s’était lui-même fait plus doux, elle tentait de cacher l’impression qu’il lui donnait et avec les années de pratique, elle y arriva fort bien.

- Si cela se trouve, je ne pourrais pas vous aider…

Après tout, elle avait beau être appelée « fée », elle ne faisait pas de miracles, et pour certains patients qu’elle avait croisé, elle n’avait pu que soulager leur douleur en attendant la fin… Et puis, elle ne voulait pas foncer tête baissée chez un inconnu, sa longue expérience des routes et des voyages l’avait rendue méfiante, même si elle savait que les apparences étaient parfois trompeuses…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://highlandslife.frbb.net
Morgause_old

avatar

Nombre de messages : 93
Age : 28
Localisation : Warminster : l'empire du Mal ^^
Date d'inscription : 22/10/2006

MessageSujet: Re: Une nouvelle guérisseuse en ville...   Mer 23 Jan à 19:54

( hj : aucun problème Wink )


Un sourire emplit de reconnaissance illumina soudain le visage buriné de Néro ... Reconnaissance ? satisfaction serait le terme le plus approprié . Le rictus du loup qui pense avoir berné sa proie innocente ... Sa proie ou son "instrument" : l'avenir le dirait et sans tarder encore . Mais la proie était méfiante, sur ses gardes malgré sa bonne volonté affichée : il s'agissait d'être convaincant et ... rassurant . Aussi convenait il d'apitoyer la jeune guérisseuse et lui faire comprendre l'urgence de la situation . Situation " montée " de toutes pièces, évidemment, mais point en apparence ... Avant d'en venir aux précisions demandées, le tueur de " l' optima mater " ne put s'empêcher de penser :

* Que oui tu m'aideras ! que tu le veuilles ou non !!*

Donc ce " bon " Néro se lança, jouant sa partition à la perfection :

C'est ma douce femme, ma dame : elle s'est sentie mal après not' repas et ... elle est tombée !
Elle est alitée depuis et ... elle respire presque plus ! ...


Le bougre s'interrompit, les larmes aux yeux, scrutant la réaction de Sàra ... puis poursuivit, sur le même ton suppliant :

Aidez moi j' vous en prie !!
Aidez nous !! ...

Je ... je ...


ça y est !! ^^ Une petite larme coulait le long de la joue mal rasée du ruffian, empruntant pour se faire l'un des multiples sillons apparaissant sur la face de l'homme ( bon les rides quoi ^^ )
Très dur à simuler ça ...

Je n' veux pas que mes enfants ... perdent leur mère !!

Néro plongea de nouveau son regard larmoyant dans les grands yeux compatissant de Sàra et ajouta, la gorge nouée :

Il faut faire vite !!
J'vous en conjure !


Dès lors il n'y avait plus rien a ajouter : il fallait agir ...

* Les enfants : la corde sensible des femmes non ?*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://orcanie.forumactif.com/portal.htm
Sàra Beaton_old

avatar

Nombre de messages : 44
Age : 31
Localisation : Camelot
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: Une nouvelle guérisseuse en ville...   Mar 15 Avr à 12:27

[Je passe juste en coup de vent pour répondre, étant donné que j’ai trouvé un petit créneau de libre et que l’inspiration est au rendez-vous…]

Sàra observa l’homme tandis qu’il se lançait dans une explication larmoyante de son malheur. Sa femme avait été prise d’un malaise et semblait mal en point. Les yeux larmoyants et ses suppliques invoquant ses enfants troublèrent la jeune femme. Ce n’était pas tous les jours qu’on croisait un homme dans son genre si soucieux du bien-être de sa famille, et qui plus est commençant à pleurer ! Même les pires bandits qu’elle avait croisé n’avait jamais versé de larmes devant elle, seuls les enfants et les femmes pleuraient, ou encore les pauvres paysans, ce à quoi l’homme ne ressemblait guère.

Mais conscience professionnelle et souvenirs de son oncle oblige, elle ne pût se résoudre à le chasser et à poursuivre calmement son chemin. Après tout, elle était guérisseuse que diable ! Chassant ses a priori et appréhensions, elle hocha doucement la tête et plongea son regard dans les yeux toujours larmoyants de l’homme.


« Très bien, je vais voir ce que je peux faire… Où vivez-vous donc, monsieur ? Guidez-moi et je vous suivrais. »

Prenait-elle la bonne décision ? N’était-ce pas dangereux de s’aventurer seule en un lieu inconnu avec un être à l’apparence peu recommandable ? Si, très certainement, mais elle ne pouvait prendre le risque de laisser mourir une femme qu’elle pourrait peut-être soigner, si l’histoire était vraie bien entendu. Gardant toujours une once de méfiance en tête, elle sourit à l’homme, comme pour le rassurer – et se rassurer elle-même par la même occasion – et attendit qu’il se mette en marche pour le suivre. Au pire des cas, l’aubergiste l’avait vu partir ce matin là et elle lui avait dit qu’elle souperait à la taverne le soir même, peut-être s’interrogerait-il de son absence si elle venait à ne pas rentrer…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://highlandslife.frbb.net
Morgause_old

avatar

Nombre de messages : 93
Age : 28
Localisation : Warminster : l'empire du Mal ^^
Date d'inscription : 22/10/2006

MessageSujet: Re: Une nouvelle guérisseuse en ville...   Ven 1 Aoû à 18:53

( hrp : aah j'ai bien dormi moi Sleep
oups c'est à moi de poster ! Razz )


Le poisson aurait il mordu à l'hameçon ? Peut être mais la proie devait certainement se méfier, du moins se tenir sur ses gardes ... Néanmoins sa conscience, et pas seulement professionnelle, lui dictait sa conduite et l'incitait a prendre des risques ... La confiance, ou comment une vertu pouvait s'avérer être, parfois, un terrible défaut ... Ainsi Sàra priait l'inquiétant ( mais convaincant ) Néro de la mener chez lui . Le sicaire de Morgause s'exécuta après avoir désigné la direction à suivre ...


Par ici, suivez moi !

Et le méchant bougre entraîna la frêle guérisseuse dans les ruelles sombres des quartiers miséreux de Camelot ... Mendiants, ribaudes, voleurs, rien ne manquait dans cette véritable cour des miracles avant l'heure ... Ou il convenait d'être vigilant et de bien regarder ou l'on mettait les pieds, afin de ressortir de ce dédale insalubre sain et sauf ... De plus l'odeur franchement pestilentielle qui flottait ici bas n'arrangeait rien .

Après un court trajet, Néro et Sàra arrivèrent à destination : une petite masure délabrée, au fond d'une ruelle finissant en impasse . L'orcanien, plus que nerveux, frappa à la porte, puis considéra miss Beaton ... On ne tarda pas à ouvrir : un homme apparut, et désigna aussitôt, de la tête, le lit ou était étendue une jeune femme . L'ami de Néro avait la mine grave, son expression ne laissait rien présager de bon ... L'agent de Morgause se précipita au chevet de son "épouse", une fille rousse et ... très blanche de peau, trop blanche pour être encore vivante . Elle semblait comme assoupie mais ne respirait plus ... Néro s'agenouilla au pied du lit et se saisit de la délicate main de la défunte . Il comprit tout de suite et ( feignit ), alors, de fondre en larmes, le visage plaqué sur la main glacée de la pauvresse ... L'autre individu, aussi patibulaire que son compagnon, croisa le regard de Sàra, puis se signa ...

Le silence qui régnait dans la pièce était assourdissant, et uniquement "troublé" par les -pseudo- sanglots étouffés du "mari" éploré ... Mais ... et ce malgré la faible lueur ( une bougie sur le point de s'éteindre ) qui éclairait le visage de la femme, Beaton pouvait elle voir que ... décidément le teint de la trépassée était beaucoup trop livide pour une personne qui venait d'expirer .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://orcanie.forumactif.com/portal.htm
Morgause_old

avatar

Nombre de messages : 93
Age : 28
Localisation : Warminster : l'empire du Mal ^^
Date d'inscription : 22/10/2006

MessageSujet: Re: Une nouvelle guérisseuse en ville...   Mar 2 Sep à 23:11

hj : Bon voilà, rp ( baroque Twisted Evil ) interrompu ... Ce sera notre "oeuvre" inachevée" Sàra ... Razz


"Quels étaient donc les sombres desseins ...


De Morgause et ses hommes de mains ?


Nul ne le sera plus, le topic restant inachevée ...


Personne, jamais, nul être ici, même l'intéressé ."



*12 coups de minuit* affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://orcanie.forumactif.com/portal.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une nouvelle guérisseuse en ville...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une nouvelle guérisseuse en ville...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petite nouvelle du Renard
» Le kidnapping comme nouvelle forme de déstabilisation
» Le plan du Centre-ville de PAP devrait être confié à des Haitiens
» Haiti : Cazal une ville , une histoire
» NOUVELLE INTERVENTION MEURTRIERE DE LA MINUSTAH/FLASH

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Camelot :: Archives :: La Place :: Le marché, les commerces-
Sauter vers: