La Bretagne au VIe siècle, terre de mythes et de légendes. Arthur règne sur Camelot, entouré de ses Chevaliers...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Tristan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tristan_old

avatar

Nombre de messages : 17
Age : 44
Localisation : La Forêt Périlleuse
Date d'inscription : 04/10/2007

MessageSujet: Tristan   Sam 6 Oct à 15:15

    TRISTAN


Seigneurs, vous plaît-il d’entendre un beau conte d’amour et de mort ? C’est de Tristan et d’Iseut la reine. Écoutez comment à grand’joie, à grand deuil ils s’aimèrent, puis en moururent un même jour, lui par elle, elle par lui.

Nom : Tristan de Loonnois
Surnom : Chevalier Honorable
Age : 17 ans

Classe Sociale : noble (chevalier)
Rang : fils de roi
Armoierie :


Description Physique :
    Yeux : gris
    Cheveux : blonds
    Taille : 6 pieds de haut
    Masse : 150 livres
    Carrure : puissante

Tristan est un homme bien fait de sa personne, doué d’un charme qui plaît aux dames et d’un charisme incontestable qui en fait un chef de guerre naturel. Large d'épaules, athlétique et agile, le chevalier est une vrai force de la nature.


Psychologie :
Tristan place l’honneur avant toutes vertus. L’histoire se chargera de lui montrer que ce n’est pas une mince affaire quand l’Amour entre en jeu.
Pour le reste, il possède les valeurs d’un chevalier de la table Ronde : la fidélité, la bravoure et la bienveillance.
De bonne composition et plutôt malin, il parle peu et ne se met jamais en colère.
Simple, il n’est pas imbu de sa charge et ne dédaigne pas se mêler aux serviteurs, à la paysannerie et autres gens du peuple.


Histoire :
Aux temps anciens, le roi Marc régnait en Cornouailles. Ayant appris que ses ennemis le guerroyaient, Rivalen, roi de Loonnois, franchit la mer pour lui porter son aide. Il le servit par l'épée et par le conseil, comme eût fait un vassal, si fidèlement que Marc lui donna en récompense la belle Blanchefleur, sa soeur, que le roi Rivalen aimait d'un merveilleux amour.
Il la prit à femme au moutier de Tintagel. Mais à peine l'eut-il épousée, la nouvelle lui vint que son ancien ennemi, le duc Morgan, s'étant abattu sur le Loonnois, ruinait ses bourgs, ses camps, ses villes. Rivalen équipa ses nefs hâtivement et emporta Blanchefleur, qui se trouvait grosse, vers sa terre lointaine. Il atterrit devant son château de Kanoël, confia la reine à la sauvegarde de son maréchal Rohalt, Rohalt que tous, pour sa loyauté, appelaient d'un beau nom, Rohalt le Foi-Tenant ; puis, ayant rassemblé ses barons, Rivalen partit pour soutenir sa guerre.
Blanchefleur l'attendit longuement. Hélas ! il ne devait pas revenir. Un jour, elle apprit que le duc Morgan l'avait tué en trahison. Elle ne le pleura point : ni cris, ni lamentations, mais ses membres devinrent faibles et vains ; son âme voulut, d'un fort désir, s'arracher de son corps. Rohalt s'efforçait de la consoler :

« Reine, disait-il, on ne peut rien gagner à mettre deuil sur deuil ; tous ceux qui naissent ne doivent-ils pas mourir ? Que Dieu reçoive les morts et préserve les vivants !… »

Mais elle ne voulut pas l'écouter. Trois jours elle attendit de rejoindre son cher seigneur. Au quatrième jour, elle mit au monde un fils, et, l'ayant pris entre ses bras :
« Fils, lui dit-elle, j'ai longtemps désiré de te voir ; et je vois la plus belle créature que femme ait jamais portée. Triste j'accouche, triste est la première fête que je te fais, à cause de toi j'ai tristesse à mourir. Et comme ainsi tu es venu sur terre par tristesse, tu auras nom Tristan. »
Quand elle eut dit ces mots, elle le baisa, et, sitôt qu'elle l'eut baisé, elle mourut. Rohalt le Foi-Tenant recueillit l'orphelin. Déjà les hommes du duc Morgan enveloppaient le château de Kanoël : comment Rohalt aurait-il pu soutenir longtemps la guerre ? On dit justement : « Démesure n'est pas prouesse » ; il dut se rendre à la merci du duc Morgan. Mais, de crainte que Morgan n'égorgeât le fils de Rivalen, le maréchal le fit passer pour son propre enfant et l'éleva parmi ses fils.

Après sept ans accomplis, lorsque le temps fut venu de le reprendre aux femmes, Rohalt confia Tristan à un sage maître, le bon écuyer Gorvenal. Gorvenal lui enseigna en peu d'années les arts qui conviennent aux barons. Il lui apprit à manier la lance, l'épée, l'écu et l'arc, à lancer des disques de pierre, à franchir d'un bond les plus larges fossés ; il lui apprit à détester tout mensonge et toute félonie, à secourir les faibles, à tenir la foi donnée ; il lui apprit diverses manières de chant, le jeu de la harpe et l'art du veneur ; et quand l'enfant chevauchait parmi les jeunes écuyers, on eût dit que son cheval, ses armes et lui ne formaient qu'un seul corps et n'eussent jamais été séparés. À le voir si noble et si fier, large des épaules, élancé des flancs, fort, fidèle et preux, tous louaient Rohalt parce qu'il avait un tel fils. Mais Rohalt, songeant à Rivalen et à Blanchefleur, de qui revivaient la jeunesse et la grâce, chérissait Tristan comme son fils, et secrètement le révérait comme son seigneur (…)


A l’âge de 11 ans, Tristan fut enlevés à sa terre de Loonois par des marchands d’esclaves des pays du Nord.

(...) Mais c'est vérité prouvée, et tous les marins le savent : la mer porte à regret les nefs félonnes, et n'aide pas aux rapts ni aux traîtrises. Elle se souleva furieuse, enveloppa le navire de ténèbres, et le chassa huit jours et huit nuits à l'aventure. Enfin, les mariniers aperçurent à travers la brume une côte hérissée de falaises et de récifs où elle voulait briser leur carène. (...)

Tristan profita de la panique pour échapper à ses ravisseurs en se battant comme un loup sauvage, à un contre vingt, et réussit à plonger dans les flots déchaînés. Il nagea contre vents et marées jusqu’à la côte escarpée. Le garçon prit pied sur les rochers, harassés, tandis que disparaissait dans les profondeurs de la mer la nef des hommes du Nord...

(...) et vit qu'au delà d'une lande vallonnée et déserte, une forêt s'étendait sans fin. (...)

Tristan erra dans cette terre sauvage, extension derrière les flots de l'insondable Brocéliande. C'est là qu'il fut pris à partie par une immense bête, un sanglier sanguinaire, enragée par une blessure laissée par un chasseur maladroit qui avait abandonné dans le flanc de l'animal le tiers d'un épieu de bois. Le sombre cochon le chargea, bien décidé à lui briser tous les os. Le garçon bondit de coté, attrapa le manche de l'arme laissée entre les côtes de la bête et l'enfonça jusqu'au coeur. Le puissant sanglier mourrut.

(...) La meute et les veneurs dévalaient sur sa trace à grand bruit de voix et de trompes. (...) Tandis que, rangés en cercle, les chasseurs cornaient de prise, Tristan vit le maître veneur entailler largement, comme pour la trancher, la gorge du gibier. Il dit :
« Que faites-vous, seigneur ? Sied-il de découper si noble bête comme un porc égorgé ? Est-ce donc la coutume de ce pays ?

Le chasseur a qui apparetnait l'épieu brisé pris mal la remarque et leva la main pour frapper Tristan comme le plus simple des manants. Le garçon n'avait il est vrai pas fier allure. Un noble chevalier retint puissament le bras de son serviteur et demanda :
« Jeune homme, que fait-il là qui puisse te surprendre ? Il détache d'abord la tête de la bête, puis tranchera son corps en quatre quartiers que nous porterons, pendus aux arçons de nos selles. Ainsi faisons-nous ; ainsi, dès le temps des plus anciens veneurs, ont toujours fait les hommes de Cornouailles. Si pourtant tu connais quelque coutume plus louable, garçon, montre-nous la ; prends ce couteau ; nous l'apprendrons volontiers. »
Tristan se mit à genoux et dépouilla le cerf avant de le défaire ; puis il dépeça la tête en laissant, comme il convient, l'os corbin tout franc ; puis il leva les menus droits, le mufle, la langue, les daintiers et la veine du coeur.
Les veneurs, à l'exception de leur maître, et valets de limiers, penchés sur lui, le regardaient ébahis. Le chevalier sourit :
(...)« Jeune homme, dit le noble seigneur, ces coutumes sont belles ; en quelle terre les as-tu apprises ? Dis-nous ton pays et ton nom.
– Seigneur, on m'appelle Tristan ; et j'appris ces coutumes en mon pays de Loonnois.
–Tristan, dit l'homme, que Dieu récompense le père qui t'éleva si noblement ! Sans doute, il est un baron riche et puissant. »

Mais Tristan, qui savait bien parler et bien se taire, répondit par ruse :
« Non, seigneur, mon père est un marchand. J'ai quitté secrètement sa maison sur une nef qui partait pour trafiquer au loin, car je voulais apprendre comment se comportent les hommes des terres étrangères. Mais, si vous m'acceptez parmi vos veneurs, je vous suivrai volontiers, et vous ferai connaître, seigneur, d'autres déduits de vénerie.
– Tristan, je m'étonne qu'il soit une terre où les fils des marchands savent ce qu'ignorent ailleurs les fils des chevaliers. Mais viens avec nous, puisque tu le désires, et sois le bienvenu au près du Roi Marc.»
Tristan achevait de défaire le cerf. Il donna aux chiens le coeur, le massacre et les entrailles, et enseigna aux chasseurs comment se doivent faire la curée et le forhu. Puis il planta sur des fourches les morceaux bien divisés et les confia aux différents veneurs : à l'un la tête, à l'autre le cimier et les grands filets ; à ceux-ci les épaules, à ceux-là les cuissots, à cet autre le gros des nombles. Il leur apprit comment ils devaient se ranger deux par deux pour chevaucher en belle ordonnance, selon la noblesse des pièces de venaison dressées sur les fourches.

Alors ils se mirent à la voie en devisant, tant qu'ils découvrirent enfin un riche château. Des prairies l'environnaient, des vergers, des eaux vives, des pêcheries et des terres de labour. Des nefs nombreuses entraient au port. Le château se dressait sur la mer, fort et beau, bien muni contre tout assaut et tous engins de guerre ; et sa maîtresse tour, jadis élevée par les géants, était bâtie de blocs de pierre, grands et bien taillés, disposés comme un échiquier de sinople et d'azur.
Tristan demanda le nom de ce château.
« On le nomme Tintagel.
– Tintagel, dit Tristan, béni sois-tu de Dieu, et bénis soient tes hôtes ! »


Trois années durant Tristan fit la démonstration de ses extraordinaires capacités de chasseur mais aussi en de nombreuses occasion d'un talent incomparable à la cour du Roi Marc pour les arts du combat. Il servit fidèlement le roi Marc d'abords comme veneur puis comme page et enfin comme écuyer.

Seigneurs, il sied au conteur qui veut plaire d'éviter les trop longs récits. La matière de ce conte est si belle et si diverse : que servirait de l'allonger ? Je dirai donc brièvement comment, après avoir longtemps erré par les mers et les pays, Rohalt le Foi-Tenant aborda en Cornouailles, retrouva Tristan, et, montrant au roi l'escarboucle jadis donnée par lui à Blanchefleur comme un cher présent nuptial, lui dit :
« Roi Marc, celui-ci est Tristan de Loonnois, votre neveu, fils de votre soeur Blanchefleur et du roi Rivalen. Le duc Morgan tient sa terre à grand tort ; il est temps qu'elle fasse retour au droit héritier. »
Et je dirai brièvement comment Tristan, ayant reçu de son oncle les armes de chevalier, franchit la mer sur les nefs de Cornouailles, se fit reconnaître des anciens vassaux de son père, défia le meurtrier de Rivalen, l'occit et recouvra sa terre. (...)
Il manda ses comtes et ses barons et leur parla ainsi :
« Seigneurs de Loonnois, j'ai reconquis ce pays et j'ai vengé le roi Rivalen par l'aide de Dieu et par votre aide. Ainsi j'ai rendu
à mon père son droit. Mais deux hommes, Rohalt, et le roi Marc de Cornouailles, ont soutenu l'orphelin et l'enfant errant, et je dois aussi les appeler pères ; à ceux-là, pareillement, ne dois-je pas rendre leur droit ? Or, un haut homme a deux choses à lui : sa terre et son corps. Donc, à Rohalt, que voici, j'abandonnerai ma terre : père, vous la tiendrez et votre fils la tiendra après vous. Au roi Marc, j'abandonnerai mon corps ; je quitterai ce pays, bien qu'il me soit cher, et j'irai servir mon seigneur Marc de Cornouailles et son Roi le bon Arthur. Telle est ma pensée ; mais vous êtes mes féaux, seigneurs de Loonnois, et me devez le conseil ; si donc l'un de vous veut m'enseigner une autre résolution, qu'il se lève et qu'il parle ! »
Mais tous les barons le louèrent et Tristan, emmenant avec lui le seul Gorvenal, appareilla pour la terre du roi Marc. (...)

Le seigneur de Cornouailles, ne trouvant pas meilleur délégation et preuve de son allégeance, envoya le jeune chevalier pour le représenter à la cour du roi Arthur. Ainsi Tristan trouva sa place, parmi les plus illustres chevaliers du monde, à La Table Ronde, entre Gareth et Perceval. On lui donna le surnom de Chevalier Honorable.


Dernière édition par Tristan le Sam 22 Aoû à 4:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mordred d'Orcanie_old

avatar

Nombre de messages : 692
Localisation : Warminster en Orcanie
Date d'inscription : 09/10/2006

MessageSujet: Re: Tristan   Sam 6 Oct à 18:08

Bienvenue !


Cette fiche est impressionnante ...


Toutefois je crois qu'il y a déjà un Tristan sur le forum ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://orcanie.forumactif.com/portal.htm
Arthur_old
Admin
avatar

Nombre de messages : 736
Age : 31
Date d'inscription : 04/04/2006

MessageSujet: Re: Tristan   Sam 6 Oct à 19:10

Bonjour et bienvenue cher chevalier!^^

Diantre quelle fiche! Ca me fend le coeur d'avoir à la refuser malheureusement!

Hélas oui, le rôle de Tristan est déjà incarné... Néanmoins je te conseille de te rendre ici: http://legendofcamelot.forum2jeux.com/Personnages-f3/A-l-Attention-des-Chevaliers-t2.htm si tu souhaites incarner un personnage de la grand Table Ronde!Wink

En espérant continuer à te voir parmi nous! ^^

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tristan_old

avatar

Nombre de messages : 17
Age : 44
Localisation : La Forêt Périlleuse
Date d'inscription : 04/10/2007

MessageSujet: Re: Tristan   Sam 6 Oct à 21:07

Flute !
C'est ma faute, ma très grande faute.

J'avais pourtant bien étudié le problème : j'avais fait une recherche dans la liste des membres avec Tristan mais j'ai pas essayé avec Sir Tristan. Je pensais avoir lu la liste des personnage. Apparement je l'ai mal fait.

J'espère que vous pouvez comprendre mon dépit : cette fiche, j'y travaille depuis 4 jours. C'est plusieurs heures de boulot.
Est-ce qu'il n'y aurait pas moyen de me laisser ma chance sur ce rôle ?
En effet, le joueur qui interprète Sir Tristan n'est pas venu sur le forum depuis 6 mois (inscrit fin mars 2007 - dernière visite début avril 2007 - 18 messages).

Cela me permettrait de voir si je me sens à l'aise sur ce forum. Si il revient je lui rendrai son rôle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arthur_old
Admin
avatar

Nombre de messages : 736
Age : 31
Date d'inscription : 04/04/2006

MessageSujet: Re: Tristan   Dim 7 Oct à 0:16

Je connais un peu la joueuse qui joue Tristan à la base et je sais qu'elle a une vie fort remplie ces derniers mois d'où sont absence un peu prolongée, je vais donc lui demander son avis, mais elle refuse et qu'elle souhaite garder son perso, on ne pourra que s'incliner, j'espère que tu comprend bien! Wink

C'est ça d'être étourdi! Razz (je le sais on me l'a assez répété! lol! )

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tristan_old

avatar

Nombre de messages : 17
Age : 44
Localisation : La Forêt Périlleuse
Date d'inscription : 04/10/2007

MessageSujet: Re: Tristan   Dim 7 Oct à 0:23

Arthur a écrit:
j'espère que tu comprend bien! Wink
Je comprend parfaitement et j'approuve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sir Tristan_old
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 02/03/2007

MessageSujet: Re: Tristan   Dim 7 Oct à 15:35

Je viens de lire ta fiche vraiment superbe et differente de la mienne. C'est interessant de voir que l'imagination fait changer un personnage suivant la personne.

J'ai moi aussi passé beaucoup de temps à faire ma fiche pour pouvoir avoir quelque chose à la hauteur de ce que peut faire l'équipe du fofo. Mais avec la rentrée qui s'est précipitée, j'ai du laisser de coté mon pc, apres j'ai du attendre d'avoir l'acces internet à mon appart. j'ai pris le rythme de ma nouvelle vie et justement le rp me tentait, il y a quelques jours j'avais relu un peu les messages pour voir comment je pourrais retourner dans l'aréne avec mes deux personnages. (Je joue aussi Sir Bedivere)

Je suis genée d'embeter un joueur motivé mais j'avoue que j'aimerais bien garder mon perso pour mon retour.
Bien entendu si l'administration prefere le nouveau Tristan, je ne refuserais pas ce changement mais peut etre que ta fiche n'est pas entiérement à refaire si tu changes ton personnages?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loagan_old
Admin
avatar

Nombre de messages : 331
Localisation : Dans la forêt forêt forêt (Siegfried ?)
Date d'inscription : 05/06/2006

MessageSujet: Re: Tristan   Mar 9 Oct à 0:46

C'est vrai que cette fiche est très bien...

Cependant, il n'est pas question de priver Ju' de son perso, qu'elle interprète avec talent et qui lui tient à coeur (je m'en souviens Wink) !

Voilà, c'est dommage, mais c'est ainsi... En espérant que tu nous reserveras encore ta jolie plume et ton courage pour nous faire une nouvelle fiche !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tristan_old

avatar

Nombre de messages : 17
Age : 44
Localisation : La Forêt Périlleuse
Date d'inscription : 04/10/2007

MessageSujet: Re: Tristan   Mer 10 Oct à 18:58

Loagan a écrit:
Cependant, il n'est pas question de priver Ju' de son perso, qu'elle interprète avec talent et qui lui tient à coeur
ça va de soi. Elle a gentilement prouvé qu'elle était encore là. Je m'incline.

Quant à moi, je suis comme vous l'imaginez, un peu désenchanté et je ne me sens pas immédiatement de me remettre à un nouveau personnage, celui-ci m'ayant demandé pas mal d'effort.

Je vais donc méditer sur mon erreur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tristan_old

avatar

Nombre de messages : 17
Age : 44
Localisation : La Forêt Périlleuse
Date d'inscription : 04/10/2007

MessageSujet: Libre ?   Jeu 27 Mar à 21:19

Bonjour à tous,

Je suis repassé par là il y a une dizaine de jours et j'ai vu que Sir Tristan n'avait jamais donné suite aux aventures du chevalier honorable.
Je me suis permis de lui envoyer un MP pour lui demander si par hasard elle ne me cèderait pas le bail. Le message est resté sans réponse.

Est-ce que le personnage ne serait pas libre ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arthur_old
Admin
avatar

Nombre de messages : 736
Age : 31
Date d'inscription : 04/04/2006

MessageSujet: Re: Tristan   Ven 28 Mar à 13:01

Faut voir ça avec elle, on peut pas vraiment se prononcer pour elle, même si c'est vrai que c'est dommage de bloquer un personnage qui visiblement t'intéresse! Wink

Patience donc... Si elle ne t'a pas répondu dans quelques jours, on lui demandera à notre tour! Wink

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tristan_old

avatar

Nombre de messages : 17
Age : 44
Localisation : La Forêt Périlleuse
Date d'inscription : 04/10/2007

MessageSujet: Toujours aucune réponse   Mer 2 Avr à 12:59

Arthur a écrit:
Faut voir ça avec elle, on peut pas vraiment se prononcer pour elle, même si c'est vrai que c'est dommage de bloquer un personnage qui visiblement t'intéresse! Wink

Patience donc... Si elle ne t'a pas répondu dans quelques jours, on lui demandera à notre tour! Wink
Toujours aucune réponse. Vous pouvez lui demander.
Merci d'avance,
Amicalement,
Thierry.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julien
Admin
avatar

Nombre de messages : 471
Localisation : Paillasson poussiéreux dans la Chapelle
Date d'inscription : 01/04/2006

MessageSujet: Re: Tristan   Mer 18 Juin à 0:05

Ecoute j'essaie de la contacter directement et je vois ce qu'elle me répond. Je te tiens au courant.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://btvs.forum2jeux.com
Tristan_old

avatar

Nombre de messages : 17
Age : 44
Localisation : La Forêt Périlleuse
Date d'inscription : 04/10/2007

MessageSujet: Re: Tristan   Mer 18 Juin à 0:14

Julien a écrit:
Ecoute j'essaie de la contacter directement et je vois ce qu'elle me répond. Je te tiens au courant.
Merci.

Cela fait longtemps que j'attend de jouer Tristan.

Amicalement,
Thierry.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julien
Admin
avatar

Nombre de messages : 471
Localisation : Paillasson poussiéreux dans la Chapelle
Date d'inscription : 01/04/2006

MessageSujet: Re: Tristan   Mer 18 Juin à 0:30

C'est ok, ta fiche était très bonne de toute façon : Je check !

Bienvenue sur Camelot !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://btvs.forum2jeux.com
Tristan_old

avatar

Nombre de messages : 17
Age : 44
Localisation : La Forêt Périlleuse
Date d'inscription : 04/10/2007

MessageSujet: Re: Tristan   Mer 18 Juin à 0:55

Julien a écrit:
C'est ok, ta fiche était très bonne de toute façon : Je check !

Bienvenue sur Camelot !

Merci de me donner ma chance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicolas Florin_old

avatar

Nombre de messages : 54
Localisation : Cachots : à "travailler" ses clients ...
Date d'inscription : 26/02/2007

MessageSujet: Re: Tristan   Mar 5 Aoû à 19:38

Pim pam poum ...


*L'évêque déboule comme un ch'veux sur la soupe ( aux vermicelles )*

Vous avez des compagnons de chasse ( cf votre topic ) païen chevalier ^^


Tagada ...

Tzoin tzoin ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://orcanie.forumactif.com/portal.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tristan   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tristan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Duel Tristan. / Napo
» Rebondissement: Mère de Tristan Banon aurait eu une relation consentie avec DSK
» Tristan
» Un bon morceau de viande [pv Tristan]
» MAD PARTY [Pv Tristan]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Camelot :: Archives :: Personnages-
Sauter vers: