La Bretagne au VIe siècle, terre de mythes et de légendes. Arthur règne sur Camelot, entouré de ses Chevaliers...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Cueillette et rencontre imprévue

Aller en bas 
AuteurMessage
Sàra Beaton_old

avatar

Nombre de messages : 44
Age : 31
Localisation : Camelot
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Cueillette et rencontre imprévue   Dim 8 Avr à 21:26

[Bon, ben vu que personne ne me répond quand je m’incruste, je poste ici, en espérant que quelqu’un viendra me rejoindre…^^]

Sàra commençait tout juste à explorer les alentours de Camelot. Elle n’avait encore fait aucune rencontre intéressante, et avait prit soin de ne pas se faire remarquer. Après avoir vadrouillé quelques temps en ville, à grappiller ici et là des informations utiles sur la vie à Camelot en général, elle s’était dis qu’il était temps d’explorer la forêt, d’autant plus que sa pharmacie – c'est-à-dire, le coffret qui lui servait à transporter ses plantes, onguents et autres préparations – était presque vide. Elle avait utilisé la majorité des plantes qu’elle avait en cours de route. Heureusement qu’elle n’avait pas eu à soigner quelqu’un en arrivant.

Vêtue de vêtements sombres, une cape dans les même tons jetée sur les épaules, la jeune femme s’enfonça prudemment dans les bois, un panier emprunté au tavernier accroché à son bras. Elle avait emmenée sa petite serpe en cuivre, héritée de son oncle. Celle-ci lui servirait pendant sa cueillette. Elle devait au plus vite trouver de la Dwaleberry [Belladone], son stock étant complètement épuisé. Cette plante toxique lui servirait comme somnifère, antidouleur et même comme cosmétique.

Il lui fallait aussi trouver du frêne, qui servait entre autre à soigner les douleurs articulaires, de la bardane, dont les jeunes filles raffolaient pour leur peau, du saule blanc, et d’autres plantes qui lui seraient utiles dans la préparation de remèdes ou de cataplasmes…

Elle s’avançait doucement dans la forêt, prenant garde où elle posait les pieds, se frayant un chemin à travers les fougères. Elle finit par dénicher de la Dwaleberry, bien cachée derrière d’épais rideaux de verdure. Attrapant sa serpe, elle se pencha pour en prélever plusieurs tiges qu’elle posait au fur et à mesure dans son panier. Heureusement que la plante était peu visible du sentier, ses baies noires au jus sucré attiraient irrémédiablement les petits gourmands, mais le résultat de l’ingestion était alors catastrophique et se soldait la plupart du temps par une mort prématurée. Ah ça, la Dwaleberry était un excellent poison en plus d’être un remède utile. Transformée en essence, et administrée en quantité modérée, elle était plutôt bénéfique. Mais une goutte de trop, et elle devenait un poison redoutable… Sàra soupira et se redressa une fois sa cueillette terminée. Elle reposa sa serpe dans son panier et s’essuya les mains sur sa robe. Elle fit demi-tour et se mit en quête d’une autre plante.

Un léger mouvement, quelques mètres derrière elle, la mit sur ses gardes. Elle poursuivit néanmoins son chemin, en se forçant à ne pas se retourner. Elle pria pour que ce ne soit pas un de ces fanatiques de la nouvelle religion - entendez par la un homme de Dieu très très convaincu de sa foi - qui ne manquerait pas de la traiter de sorcière… Une sorcière, elle ? Pas le moins du monde… Après tout, elle avait bien accepté de se convertir à cette nouvelle religion, bien qu’elle n’ait jamais totalement oublié ses anciennes croyances. Elle assistait d’ailleurs toujours aux quatre grandes fêtes annuelles qu’étaient Samain, Imbolc, Beltaine et Lugnasad, mais bien entendu cela ne devait pas se savoir, aussi restait-elle discrète, surtout ici en terre de Bretagne où la nouvelle religion avait prit tellement d’importance.

Un craquement de branche et un nouveau mouvement la fit cette fois-ci se retourner brusquement, en s’emparant de sa serpe. C’était une bien maigre arme, mais c’était tout ce qu’elle avait pour se défendre en cas d’attaque, et de toute manière, si elle avait eu une autre arme, elle n'aurait jamais su s'en servir... Elle prit une position bien droite, fouillant les sous-bois du regard, tout en essayant de calmer les tremblements qui s’étaient emparés de ses genoux.


-Qui est là ? Que voulez-vous ?

Elle avait tenté de prendre une voix sèche et autoritaire, comme lorsqu’elle s’adressait à un patient récalcitrant ou si elle avait voulu grondé un enfant prit en faute. Mais sa voix l’avait trahit et tremblait légèrement. Malgré ces six ans à voyager seule, elle n’était jamais réellement rassurée, et s’estimait chanceuse de n’avoir jamais été attaquée…


Dernière édition par le Dim 1 Juil à 21:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://highlandslife.frbb.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cueillette et rencontre imprévue   Mar 10 Avr à 20:53

[Allez pour mon premier post, je vais faire plaisir à une jolie dame!^^]

Locklear courrait à perdre haleine, s'enfonçant dans les bois à la recherche d'une cachette potentielle. Depuis plusieurs minutes, et à son grand désespoir, un cavalier le poursuivait, visiblement très énervé et pas très enclin à lacher l'affaire... Le jeune homme changea de direction tout en continuant de se blamer.
Il faut dire que depuis le petit matin tout était allé de travers pour lui. Comme tous les jours il était sorti du grenier d'une grange qui lui servait de refuge et, pour ne pas changer, il s'était mis en tête de voler un ou deux fruits, histoire de ne pas commencer la journée le ventre vide.... Tout aurait bien pu allé s'il avait pu remarqué que l'étal qu'il avait pris pour cible était surveillé par un chien de garde, visiblement pas très content qu'on s'en prenne aux affaires de son maitre qui s'était absenté quelques minutes. Celui-ci dormait tranquillment sous l'étal quand il avait décidé de prendre en chasse le jeune voleur.... Finalement au bout d'une heure, il parvint à le semer mais il n'avait toujours pas mangé...
Prenant alors une rue plus éloignée, il vit un cheval attaché à l'entrée d'une auberge. Sur sa selle il y avait apparemment un sac de nourriture, ce qui attira le regard de Locklear, toujours à l'affut. Ses yeux se mirent à briller d'une lueur excitée quand il vit qu'un couteau plutôt joli était accroché avec le reste... Ne se posant même pas de question, il s'avança de tout son art vers le cheval et, prenant soin de voir si personne ne venait, il prit une ou deux pommes du sac avant de tendre la main vers le couteau... et c'est là que retentit une voix grave derrière lui.

"Hep, petit! Tu comptais aller où avec ça, on t'a jamais dit que c'est mal de voler!?"

D'un mouvement rapide et précis, Locklear s'empara du couteau, et lança un grand sourire au cavalier avant de prendre ses jambes à son coup et de s'éloigner en direction de la sortie de la ville... Ce à quoi il n'avait pas pensé c'était que le cavalier en question n'avait pas comme intention de laisser filer le jeune voleur et commença à prendre en chasse celui-ci... Finalement, Locklear fut forçé de sortir de Camelot pour trouver refuge dans la forêt où il connaissait quelques cachettes.

Et donc il courrait, jusqu'à ce qu'il repère enfin ce qu'il cherchait: un trou derrière des buissons qui le rendait presque invisible dans l'obscurité... Sans un bruit, il se raidit et attentidt en silence que l'autre s'avance pour le chercher. Le cavalier arriva à sa hauteur et posa son regard un peu partout mais ne vit personne... Il s'énerva, se maudissant d'avoir laissé filer un gamin avant de faire volte-face à son cheval et de rentrer sur Camelot.

Locklear soupira, soulagé d'avoir échappé à son plus rude poursuivant jusqu'ici... Heureusement qu'il connaissait bien tous les secrets de la ville et ses environs, sinon il serait mort depuis longtemps...

Alors qu'il sortait de son trou, il vit non loin de là, une silhouette qui se détachait dans l'ombre des sous-bois. Curieux, le jeune homme marcha avec toute la discrétion dont il était capable, ne faisant bruisser les feuilles que très rarement. Finalement il se cahca derrière un arbre et inspecta la personne en question. Il s'agissait d'une jeune femme, qui ramassait des plantes par-ci par-là. Même s'il ne s'intéressait que peu aux femmes, il avoua qu'il la trouvait étrangement attirante, même si elle semblait plus âgée que lui... Voulant se rapprocher d'elle, il ne fit pas attention à une branche qu'il écrasa bruyamment.

*Et m***e, c'est vraiment pas mon jour aujourd'hui...*

Voyant qu'elle s'était mise sur ses gardes et qu'elle semblait effrayé par qui était là, il sortit de l'ombre de l'arbre, et faisant un sourire désolé, il lui dit d'une voix rassurante et même légèrement moqueuse:

"Bah, ce n'est que moi! Et j'avoue que c'est la première fois qu'on apeur de moi.... Voyez-vous je n'ai même pas d'armes à portée et je suis sur que votre serpe est plus dangereuse que mon couteau!"

S'avançant prudemment, il rajouta, tout en croquant dans une des pommes qu'il avait volée:

"Ah au fait, vous faites quoi ici? C'est pas que je suis curieux, mais c'est pas commun de voir des femmes seules dans la forêt...."

Réellement intrigué le jeune homme posait toujours ses questions franchement, et même s'il était d'ordinaire très discret, il sentait qu'elle ne lui voudrait aucun mal...
Revenir en haut Aller en bas
Sàra Beaton_old

avatar

Nombre de messages : 44
Age : 31
Localisation : Camelot
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: Cueillette et rencontre imprévue   Mar 10 Avr à 21:46

Sàra, sa serpe toujours à la main suivit des yeux les mouvements dans les fourrés, mais ceux-ci étaient dus à la légère brise qui arrivait à souffler même à travers les arbres. Et c’est finalement de l’ombre d’un arbre qu’une silhouette se détacha. C’était un jeune homme aux courts cheveux châtains qui lui souriait d’un air désolé. Visiblement il s’en voulait de l’avoir effrayé. La jeune femme, elle, soupira intérieurement. Dieu merci, ce n’était pas un prêtre en soutane, près à hurler à l’hérésie…
L’inconnu fini par lui adresser la parole et elle perçu son ton légèrement moqueur.


"Bah, ce n'est que moi! Et j'avoue que vous n'avez rien à craindre de moi.... Voyez-vous je n'ai même pas d'armes à portée et je suis sur que votre serpe est plus dangereuse que mon couteau!"

Il était vrai qu’elle devait être ridicule à brandir son arme improvisée devant elle. Elle se fit la réflexion qu’elle devrait penser à acheter une dague et apprendre à s’en servir si jamais elle avait à nouveau à voyager seule… Même si elle était peu douée, une dague serait toujours plus utile qu’une serpe…

Pendant que Sàra se causait intérieurement à elle-même, son interlocuteur avança de quelques pas en croquant à belle dent dans une pomme, puis il parla à nouveau, cette fois-ci pour la questionner.


"Ah au fait, vous faites quoi ici? C'est pas que je suis curieux, mais c'est pas commun de voir des femmes seules dans la forêt...."

La jeune femme sortit de sa rêverie et fini par reposer sa serpe dans son panier, sur le lit de Dwaleberry. Elle redressa la tête et le détailla légèrement du regard. De taille moyenne, il était mince et semblait légèrement plus jeune qu’elle. De combien ? Elle n’aurait su le dire. Il arborait une expression nonchalante et en même temps, il semblait curieux, malgré ce qu’il pouvait bien raconter.
Elle qui voulait rester discrète, devait-elle lui dire la vérité ? En même temps, si elle ne la révélait à personne, elle ne risquait pas de gagner sa vie, et alors là, elle pouvait arrêter de rêver à une petite maisonnée à Camelot…
Elle soupira discrètement et lui montra son panier remplit de la plante toxique cueillit quelques instants plus tôt.


-Je m’approvisionne… Je suis guérisseuse.

Sa voix s’était radoucit. Il était vrai qu’il lui semblait assez inoffensif. En même temps, elle restait toujours légèrement alerte, il avait bien dis qu’il avait un couteau, non ? ^^

-Et cela fait six ans que je suis seule, alors pour avoir une escorte, j’imagine qu’il est un peu tard…

Elle haussa les épaules et sourit légèrement. Lui aussi l’intriguait, malgré son air confiant, elle se demandait ce qu’il trafiquait à manger une pomme au milieu de la forêt…

-Et vous ? Qu’est-ce que vous faites par ici ?

A peine eut-elle fini sa phrase, qu’elle se rendit compte qu’elle ne s’était pas présentée. Bah, elle le ferait à un autre moment, au court de la conversation…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://highlandslife.frbb.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cueillette et rencontre imprévue   Mer 11 Avr à 17:50

Non contrariant, le jeune homme se laissa observer par la Dame en face de lui, histoire de lui faire comprendre qu'il avait absolument rien de dangereux, hormis dans des situations qui le mettraient en danger. Pour l'instant il se contentait de croquer avec entrain dans le beau fruit, son regard se promenant sur le panier à terre... Après un moment de silence, la jeune femme lui répondit et Locklear sentit dans sa voix qu'elle n'était pas vraiment heureuse de lui dire ce qu'elle faisait dans la forêt avec un panier.
Une guérisseuse? Etrange... Durant toute sa vie il n'avait jamais rencontré une seule personne ayant ce métier là. Il faut dire aussi qu'il n'était que rarement malade et que la plupart du temps il arrivait à s'en sortir seul. N'y connaissant rien, il ne pouvait bien évidemment pas comprendre le fait qu'elle ait hésité à le lui dire. Tout en l'écoutant, il réfléchit, cherchant dans sa mémoire quelque chose en rapport avec le métier de guérisseur...

Il sourit gentiment lorsqu'elle lui raconta qu'elle était seule depuis six ans... Il connaissait cela. Du moins il avait appris très vite à se débrouiller seul dans les villes et donc à se défendre. La seule chose qu'il avoua ne pas savoir c'était combien le danger était grand sur les routes. Lui qui ne quitte jamais sa ville, il ne pourrait le savoir. Le sourire de la jeune femme plut beaucoup à Locklear, lui rappelant un peu celui de sa mère...

La dernière question de la jeune femme prit de court le jeune voleur qui resta un moment muet, le regard fixé sur le panier à terre. Soudain, il haussa les épaules et fit un grand sourire avant de répondre:

"Moi? Oh rien... J'avais envie de sortir de la ville un peu, j'y suis tellement souvent, vous comprenez...."

Il mentait bien, très bien même mais l'excuse qu'il sortait était plutôt invraisemblable... Mais bon il n'allait tout de même pas dire qu'il est arrivé ici en se faisant poursuivre par un cavalier à qui il avait volé deux pommes et un couteau, quand même! Il ne lui faisait pas assez confiance pour lui avouer qui il était réellement, d'ailleurs peu de gens le savait et même s'il se faisait avoir, il s'arrangeait pour que la personne ne voit pas trop son visage pour ne pas qu'il s'en souvienne avec précision. N'y pensant même plus il changea de sujet:

"Au fait, moi c'est Locklear... Et c'est quoi votre nom ma Dame?"

Puis, toujours avide d'en connaitre plus sur tout, il regarda avec envie le panier avant de demander:

"Et vous ramassez quoi comme plantes? Je me demande bien à quoi ça peut servir tout ça..."

Intrigué, cela l'intéressait surment plus que ce que son Père avait essayé de lui enseigner à propos de la forge... Il ne se posait pas la question de savoir si c'était mal ou pas qu'une femme sache préparer des potions de toute sorte, pour lui c'était même presque naturel qu'une femme s'intéresse aux plantes! Bien sur il connaissait les histoires de sorcières ou autres mais contrairement aux autres personnes du bas peuple il ne croyait pas en toutes ces superstitions...
Revenir en haut Aller en bas
Sàra Beaton_old

avatar

Nombre de messages : 44
Age : 31
Localisation : Camelot
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: Cueillette et rencontre imprévue   Mer 11 Avr à 21:50

Sàra observa son interlocuteur tandis qu’elle répondait à sa question. Il sembla surpris de son métier. Il était vrai qu’en général les femmes travaillaient comme paysannes, servantes, cuisinières ou encore filles de joie. Les guérisseuses étaient plutôt rares, d’autant plus que le christianisme se développait et qu’il voyait d’un mauvais œil ces femmes qui préparaient des décoctions à base de plantes. Pour eux cela s’apparentait à de la sorcellerie, pour elle, c’était de la médecine… Etrange qu’un homme faisant la même chose ne craigne pas d’atterrir sur le bûcher.

Le jeune homme sourit doucement quand elle lui confia être seule depuis plusieurs années. Lui aussi semblait connaître la solitude. Avait-il également perdu ses parents ? Elle chassa ces pensées de sa tête. Songer à sa famille lui serrait à chaque fois douloureusement le cœur.

A sa propre question, il resta un instant muet, comme surpris qu’elle puisse poser une question pareille. Mais il finit par hausser les épaules avant de lui répondre.
Sortir de la ville, hein ? Il avait l’air sincère, mais Sàra avait apprit à se méfier de ces bouilles toutes innocentes auxquelles on donnerait le bon Dieu sans confession. L’excuse n’était certes pas vraiment convaincante, mais après tout, s’il ne voulait rien dire, elle n’allait pas le forcer.


-Je comprends… dit-elle simplement.

Visiblement, il ne tenait pas à s’attarder sur le sujet puisqu’il en changea aussitôt en se présentant. Puis, le regard fixé sur son panier, il la questionna sur l’objet de sa cueillette. Rougissant légèrement devant son manque d’éducation de ne l’avoir pas elle-même fait plus tôt, elle sourit en se présentant à son tour.


-Je m’appelle Sàra, Sàra Beaton. Enchantée de vous rencontrer Locklear…

La calédonnienne baissa les yeux vers son panier et le repris en main. Glissant son bras dans l’anse, elle étudia une seconde le fruit de sa cueillette. Pour l’instant il n’y avait que de la Dawleberry. Après avoir dégager d'un geste une mèche de ses cheveux qui s'était placée devant son visage, elle glissa la main dans le panier et en tira une des plantes aux baies noires.

Agréablement surprise de l’intérêt de Locklear pour son travail, elle lui tendit la plante pour qu’il puisse l’observer de plus près. Sàra se demandait si son oncle avait ressentit la même chose quand il lui avait transmit son savoir…


-C’est de la Dwaleberry. C’est une plante toxique, mais qui a des propriétés utiles dans la préparation de remèdes.

La guérisseuse désigna les feuilles et poursuivit ses explications.

-Les feuilles servent à la préparation de somnifères puissants, enfin quand elles sont utilisées fraîches. Séchées, elles ont plutôt l’effet inverse. De plus, séchées, elles aident à combattre certaines intoxications. Transformé en essence, elle peut aussi servir de cosmétique.

Tournant la plante entre ses doigts fins, la jeune femme cueillit une des baies noires et la pressa pour en faire sortir le jus.

-Le jus des baies est doux et sucré, mais terriblement toxique. Elles attirent les enfants et les animaux mais leur ingestion peut provoquer la mort. Ainsi c’est une plante utile qui peut aussi bien guérir que se transformer en poison.

Elle haussa les épaules, essuya ses doigts pleins de jus sur sa robe et lui sourit.

-Votre curiosité est satisfaite ?

Sàra l'observait de ses grands yeux bleus, attendant de voir sa réaction. Elle, en tout cas, était plutôt heureuse de pouvoir partager son savoir, elle avait rarement l'occasion d'expliquer des choses de ce genre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://highlandslife.frbb.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cueillette et rencontre imprévue   Mar 17 Avr à 22:02

[Sorry pour le retard!^^]

Locklear sentit bien que la réponse qu’il donna à la jeune femme à propos de sa présence ici n’était pas convaincante mais il préférait ne pas trop en dire pour l’instant, quitte à se dévoiler plus tard lorsqu’il en saurait plus sur elle et son caractère. D’un certain côté, il avait apprécié sa présence dès qu’il s’était approché d’elle, comme s’il savait qu’elle était digne de confiance. Mais d’un autre côté, il gardait cette méfiance naturelle d’un jeune homme courrant sans cesse des ennuis…

La seule chose qu’il fit quand elle lui répondit qu’elle comprenait, fut un sourire mystérieux. Sa spécialité avait toujours été de se faire bien voir des autres pour qu’ils ne puissent pas penser qu’il pouvait être responsable des vols qu’il commettait. Oh il y en avait bien qui le savaient mais la plupart du temps ils ne disaient rien car il avait le chic pour s’en prendre aux personnes les moins chaleureuses ou généreuses de la ville… Sortant de ses pensées, il attendit que la jeune femme réponde à ses questions. C’est ainsi qu’elle se présenta…

Sàra… Ce nom sonnait bien aux oreilles du jeune voleur… S’il n’avait pas été plus jeune qu’elle, il ne se serait pas gêné pour le lui dire et pour la séduire. Le problème est qu’il était bien trop réservé pour cela et qu’elle ne verrait certainement en ces flatteries que des tentatives désespérés d’adolescent de se faire remarquer. Il soupira imperceptiblement et se contenta de répondre :

« Moi de même, Dame Beaton… »

Essayant de chasser ses mauvaises pensées, Locklear reporta son regard sur le panier que Sàra venait de reprendre en main. Curieux, il s’avança pour mieux voir les plantes qui s’y trouvaient. Mais il n’eut pas besoin de beaucoup se pencher puisque la jeune femme sortit du panier une plante aux baies noires… Le jeune homme regarda de ses yeux bleus azur la plante, se demandant bien ce qu’elle avait de spéciale.

Comme elle lui tendait la plante, Locklear la prit avec précaution, comme il le faisait avec tout objet qui lui semblait précieux… L’inspectant de tout côté, il écouta la jeune femme qui lui apprit bientôt le nom de la plante en question : Dwaleberry… Avec intérêt il la laissa lui expliquer les vertus de cette plante, comment elle pouvait être utilisée pour des remèdes. Quand elle parla des feuilles, Locklear les caressa comme pour ressentir leur puissance et se demanda comment de simples végétaux étaient capables d’avoir de tels effets…

Lorsqu’elle lui présenta les baies, Locklear inspecta le jus que Sàra fit jaillir d’une de celles-ci, avant d’écouter ce qu’elle avait à dire sur elles. Le jeune homme fut étonné de voir combien une plante à l’apparence inoffensive pouvait être si dangereuse… Souriant à son tour à la jeune femme, il porta ses yeux brillants de curiosité sur elle avant de répondre sur un ton à la fois enfantin et charmeur :

« J’avoue que j’aurais été facilement tenté par ces baies… C’est qu’elles paraissent appétissantes en plus !^^ En fait, c’est un peu la manière à la plante de se défendre dans un monde pleins de dangers… »

Plantant ses yeux azurs dans ceux bleus de la jeune femme, il sourit encore plus avec joie et ajouta :

« C’est vraiment gentil à vous de m’avoir expliqué… D’ordinaire les gens ne prennent pas le temps de s’étendre sur leur métier, alors j’essaie d’en apprendre le plus possible tout seul… Mais j’avoue que c’est plus agréable de se faire expliquer quelque chose par une personne… comme vous ! »

Il s’était retenu de dire une aussi belle femme, comme s’il avait peur qu’elle ne se moque de lui… Il continua de sourire malgré tout, essayant d’oublier ce sentiment étrange qui l’étreignait en regardant la jeune femme…
Revenir en haut Aller en bas
Sàra Beaton_old

avatar

Nombre de messages : 44
Age : 31
Localisation : Camelot
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: Cueillette et rencontre imprévue   Mer 18 Avr à 11:22

[Pas de soucis ! Wink]

Le jeune homme aux yeux azur et au sourire mystérieux lui plaisait bien. Enfin, elle le trouvait plutôt sympathique avec son air canaille. Quand elle rencontrait des personnes louches, voire pas très recommandables, Sàra savait en général les reconnaître, et son intuition la trompait rarement. Quoique, l’exemple du tavernier était l’exception qui confirmait la règle. Mais passons… En ce qui concernait le jeune Locklear, il ne faisait pas partie des personnes qu’elle fuyait et avec lesquelles elle restait constamment sur ses gardes.

Certes, au vu de ce qu’il lui avait dit – ou plutôt de ce qu’il ne lui avait pas dit – elle se doutait bien qu’il ne devait certainement pas être d’une honnêteté sans faille, mais cela lui importait peu. Après tout, elle était elle aussi parfois obligée de mentir et de se cacher. De plus elle avait déjà croisé et soigné des criminels et autres bandits de grands chemins qui en remerciement de ses soins l’avaient laissé repartir sans rien lui faire – une chance pour elle… Elle devait vraiment être née sous une bonne étoile, vu le nombre de fois où elle aurait du mourir ou être blessée…

La jeune femme eut un léger sourire et l’observa tandis qu’il étudiait la plante qu’elle lui avait tendu. Il était visiblement fasciné par ses explications et son sourire ne s’en élargit que plus. Après s’être soigneusement essuyé les doigts sur sa robe, elle releva la tête vers lui et écouta attentivement sa remarque sur les baies, son sourire toujours aux lèvres.


-Oui, c’est vrai. Bon, en avaler une ne risque pas de faire grand mal, ce n’est qu’en en mangeant une quantité conséquente que vous risquez d’en mourir. Mais en général quand on goûte une baie, on a du mal à s’arrêter d’en manger.
Pour le reste, vous avez raison, les plantes, de même que les animaux, se protègent comme elles le peuvent. Il existe bon nombre d’autres plantes toxiques, comme la jusquiame noire par exemple…


Il plongea ses yeux dans les siens et sourit chaleureusement avec joie, avant de la remercier pour ses explications. Il avait hésité sur les derniers mots et Sàra se demanda ce qu’il voulait dire au départ.

-C’était un plaisir pour moi. Je n’ai pas souvent l’occasion de parler de plantes…

Elle haussa les épaules, un léger sourire toujours aux lèvres.

-En général, les gens ne demandent pas d’explications, ils préfèrent ne pas savoir…

Et pour cause, on ne l’appelait pas ‘fée’ pour rien… Les gens qu’elle avait croisés la pensaient magicienne, alors qu’elle ne faisait qu’utiliser ce que la nature mettait à leur disposition.

-Si vous avez d’autres questions sur mon métier, n’hésitez pas à les poser. J’y répondrais avec plaisir…

Sàra lui fit un charmant sourire et replaça correctement sur son bras le panier du tavernier qui commençait à glisser. Il fallait qu’elle continue sa cueillette si elle voulait terminer avant la nuit. Elle fronça légèrement les sourcils quand l’idée de lui proposer de l’accompagner l’effleura… Après tout, ce n’était pas une si mauvaise idée…

-Si le cœur vous en dit, vous pouvez m’accompagner pour la fin de ma cueillette…

Elle sourit chaleureusement. Le jeune homme lui était d’une agréable compagnie et elle trouvait dommage de se quitter si tôt…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://highlandslife.frbb.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cueillette et rencontre imprévue   Mer 2 Mai à 20:08

Locklear se sentait bien auprès de Sàra, sa présence avait quelque chose de rassurant et d’apaisant, mis à part le fait qu’il ne savait trop penser de ses sentiments envers elle... Il avait l’habitude de parler aux autres, même en étant discret, histoire qu’on ne le soupçonne pas pour ses crimes, si bien qu’il savait habilement converser pour convaincre les gens de son « innocence ». Bref, pour l’instant, le jeune homme n’avait aucune envie de partir, et d’ailleurs, il fallait bien qu’il attende que le cavalier l’oublie...

Cependant, mentir à la jeune femme le mettait mal à l’aise, comme s’il sentait qu’il devait tout lui dire. Bah, il finirait bien par lui dire qui il est réellement. Mais une chose est sur, elle n’arrivera pas à le convaincre de cesser ses activités plus que douteuses. Le vol était sa vie, son gagne-pain, tout ce qu’il aimait quoi... Et en plus il était doué ! Pourquoi donc renoncerait-il à la seule activité dans laquelle il se sent à l’aise... Mais pour le moment , elle n’était pas au courant, donc il n’avait pas à se poser cette question.

Locklear était heureux d’avoir fait naître chez un Sàra un sourire aussi beau... Lui redonnant la plante qu’elle lui avait tendue, il se contenta d’acquiescer à ses paroles pour montrer qu’il avait compris. Il se savait très gourmand quand il le pouvait, et il comprenait qu’on puisse en manger toujours plus... Généralement, ce genre de plantes produit cet effet-là. Toutes les choses qu’elle li apprenait, le jeune voleur les enregistrait dans sa mémoire, afin d’être capable de s’en resservir au cas où... Bien qu’habituellement, il ne cherche pas à faire de mal à ceux qu’il vole, il lui serait utile de connaître des plantes produisant effet de somnifères par exemple...

Locklear appréciait beaucoup de plonger ses yeux dans ceux de Sàra qu’il trouvait très beaux d’ailleurs... Il sentit bien qu’elle avait eu l’impression qu’il s’était retenu mais, avec plaisir, elle ne posa pas de questions.

« je trouve que c’est pourtant un sujet très intéressant et qui peut se révéler utile en cas de besoin... Les autres ne comprennent pas que ce sont nos connaissances qui nous rendent plus forts qu’eux... »

En effet, depuis son plus jeune âge, il n’avait cessé de s’informer sur tout ce qu’il découvrait, accumulant un potentiel énorme la plupart du temps caché, car ce pourrait paraître louche aux yeux des habitants de la ville. Continuant de sourire, le jeune homme se demandait ce que lui réservait encore Sàra. Il comprenait un peu le fait qu’on puisse la prendre pour une sorte de magicienne ou encore sorcière, mais lui-même avait l’esprit purement mathématique, ne croyant que peu à la magie, sorcellerie et trucs du genre. Il y avait une explication dans tout phénomène pour lui.

« Et bien pour l’instant, je n’ai pas de questions mais je suis sur que ça va me venir !^^Vous faites un métier passionnant... »

Rendant à la jeune femme son sourire charmant, il se demanda à quoi elle pensait quand elle fronça les sourcils... Venait-elle de comprendre ce qu’il était ? Non, impossible, il aurait fallu qu’elle voit le cavalier. Son cœur battant la chamade, il décompressa d’un coup lorsqu’elle lui proposa de l’accompagner pour sa cueillette. Soudain requinqué, Locklear fit un sourire chaleureux et répondit :

« Ce serait avec grand plaisir, belle Dame.... »

Et merde, il avait dit le mot... Sa lui avait échappé, bref, il n’avait pas voulu utiliser le mot Belle mais maintenant que c’était fait. Il se contenta d’un sourire mi-charmeur, mi-inquiet, impatient de continuer à en apprendre plus sur les plantes....et sur Sàra.
Revenir en haut Aller en bas
Sàra Beaton_old

avatar

Nombre de messages : 44
Age : 31
Localisation : Camelot
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: Cueillette et rencontre imprévue   Mer 9 Mai à 22:37

Sàra garda son regard plongé dans le sien, un sourire toujours aux lèvres. Elle récupéra la plante qu’il lui tendait et la replaça dans son panier.
La réflexion du jeune homme sur le pouvoir de la connaissance la fit sourire plus largement. Son oncle faisait aussi ce genre de remarques autrefois.


-Vous avez bien raison…

Et visiblement, lui accumulait le plus de connaissances possible… Il était vrai que dans un monde de nobles et de chevaliers, il valait mieux trouver un moyen de se différencier. C’était grâce à ses connaissances qu’elle avait pu éviter le mariage jusque là. Grâce à ce qu’elle avait appris de son oncle, elle subvenait à ses besoins, et n’avait donc pas besoin d’un homme pour l’entretenir…

Sàra attendit avec impatience la réponse de son interlocuteur. Elle se surprit à espérer qu’il accepte. Certes, la solitude qui l’entourait habituellement pouvait expliquer son envie de compagnie, mais au fond elle savait qu’il n’en était rien. La solitude, elle y était habituée depuis six ans maintenant, et elle ne s’en était jamais plainte. Au contraire, elle appréciait être seule, elle y puisait sérénité et calme… Alors pourquoi se surprenait-elle à redouter qu’il refuse ? Elle sentait qu’elle serait déçue s’il déclinait son offre…

Elle n’avait jamais été très attirée par l’autre sexe… Oh, elle avait bien eu des soupirants durant son adolescence. Elle se souvenait d’un en particulier, quand elle avait 16 ans, un étranger perdu en pleine Calédonie… Elle découvrait alors le badinage et « l’amour ». Seulement voilà, son soupirant s’était révélé être un rustre alcoolique et déjà marié. La chute avait été dure pour le pauvre petit cœur innocent de la jeune femme. Elle s’était alors plongée à corps perdu dans les études des plantes. Son oncle n’avait rien dit, mais elle savait qu’il était au courant de ses déboires. Elle lui fut reconnaissante à ce moment là de ne pas avoir fait de commentaires…

Depuis, elle n’avait plus vraiment fait attention à la présence des hommes et à leurs attentions toutes masculines, et sa quasi-indifférence avait fini par lasser les plus tenaces.

Cependant l’intérêt de Locklear avait titillé sa curiosité, et elle se surprit à vouloir en savoir plus à propos de lui. Quand il accepta sa proposition avec un sourire chaleureux et en la qualifiant de ‘Belle Dame’, Sàra se surprit à rougir en souriant.


-Dans ce cas…

Elle replaça une nouvelle fois son panier au creux de son coude, puis fit quelques pas pour retrouver le sentier qu’elle avait laissé tout à l’heure.

-Connaissez-vous bien ces bois ? Si c’est le cas, vous pourriez peut-être me guider un peu…

Elle lui sourit et secoua la tête pour dégager les quelques mèches qui s’étaient placées devant ses yeux. Elle observa légèrement les arbres, essayant de repérer des saules blancs, mais pour l’instant elle n’en voyait pas de trace...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://highlandslife.frbb.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cueillette et rencontre imprévue   Jeu 21 Juin à 0:07

[Me voilà de retour!^^ J'espère que l'attente n'aura pas été trop longue!]

Le coeur emballé mais l'esprit tout à fait clair, Locklear se tenait là, auprès de Sàra, heureux pour lui-même d'avoir accepté l'invitation de la jeune femme. Car, et il venait de s'en rendre compte, il n'avait pas du tout envie de devoir la quitter... Etrange chose, surtout qu'il n'est pas vraiment garçon à courrir les jupons, préférant lutter pour sa survie plutôt que prendre du bon temps. De toute façon, et il en était ainsi, peu de femmes auraient voulu de lui, que ce soient les princesses ou même les filles de commerçants, il n'était pas assez riche ni influent pour espèrer passer du temps avec une jolie fille sans que ce ne soit une fille des rues... Alors il n'était pas question de lâcher la seule femme qui soit aussi gentille avec lui et qui, de surcroit, était tout de même d'une beauté remarquable.

Le jeune homme fut satisfait de lui en s'appercevant que Sàra avait rougi sous son compliment... Et bien, il ne savait qu'un seul mot pouvait suffire à toucher une Dame! Sa curiosité à propos d'elle n'augmentait que plus et il avait hâte de tout savoir sur elle.... Tout en redoutant devoir en dire plus sur lui...

Calquant ses pas sur la jeune femme, Locklear arriva au sentier en même temps qu'elle. Alors qu'elle posait sa question, lui, l'observait, remarquant chaque geste qu'elle faisait. Se rendant compte qu'il était peut-être trop insistant, il détourna le regard, puis, avec un grand sourire, il répondit:

"Il est vrai que je connais plutôt bien ces bois pour y être venu de nombreuses fois par...besoin. Ce serait un plaisir pour moi de vous servir de guide durant votre cueillette!"

Puis une idée germa dans la tête du jeune homme... Pour avoir déja observer des chevaliers, il connaissait quelques uns de leurs comportements et de leurs belles paroles. Même s'il ne les connaissait pas par coeur, il se surprit à vouloir essayer leur effet sur Sàra, pour s'amuser mais aussi pour voir s'il éait capable d'avoir l'air sérieux... S'inclinant comme devant une Dame de la Cour, Locklear ajouta, sur un ton taquin bien que sérieux:

"Je serais votre humble serviteur et protecteur pour cette noble quête!"

S'avançant un peu sur le chemin, il tourna son regard azur vers Sàra, le plongeant dans le sien, essayant de comprendre ce qu'elle pensait bien qu'il avait entendu dire bien souvent que le coeur d'une femme était le grand mystère à percer pour l'homme. Un sourire sincère sur les lèvres, il lui fit signe d'avancer, et finit en demandant:

"Et bien, ma Dame, de quelle plante avez-vous besoin à présent?"

Locklear attendit alors la réaction de la jeune femme devant tant d'attention et de remarques, venues rapidement les unes après les autres.
Revenir en haut Aller en bas
Sàra Beaton_old

avatar

Nombre de messages : 44
Age : 31
Localisation : Camelot
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: Cueillette et rencontre imprévue   Jeu 21 Juin à 22:13

[Un peu mais c’est pas grave, j’ai aussi été pas mal occupée… Au fait le bac, ça allait ? ^^]

Locklear la suivit et calqua son pas sur ceux de Sàra. Ils firent quelques pas avant que celui-ci ne lui réponde qu’il connaissait les bois pour y venir assez souvent, par besoin avait-il dit. Sàra fronça les sourcils, se demandant de quels besoins il voulait parler mais elle chassa rapidement cette question de son esprit.
Après son affirmation, le jeune homme s’inclina devant elle à la manière des chevaliers en lui disant qu’il serait son serviteur et son protecteur pendant leur ‘quête’.
Surprise, Sàra ouvrit de grands yeux et rougit une nouvelle fois – étrange pour quelqu’un à qui cela n’arrivait jamais d’ordinaire. Elle n’avait pas l’habitude d’être traitée ainsi, après tout elle n’était qu’une simple fille de paysans, bien que son statut de guérisseuse lui donne un rang un peu plus élevé…

Locklear fit quelques pas pour la devancer puis se retourna pour plonger son regard dans le sien, semblant tenter de sonder son esprit. Puis un sourire sincère fleurit sur ses lèvres et lui fit signe d’avancer tout en lui demandant ce qu’elle recherchait.

La jeune femme se reprit et sourit à son tour en faisant quelques pas pour le rejoindre.


-Il me faudrait trouver un frêne, j’ai besoin des feuilles qui me servent à traiter les douleurs articulaires ou encore la goutte…

Elle réfléchit un instant, visualisant le contenu de sa pharmacie, cherchant dans son esprit ce qu’il lui fallait encore…

-Oh, et de la bardane. A chaque ville où je m’arrête je me fait presque dévalisé tout mon stock…

Elle sourit doucement à cette pensée. Les jeunes filles, des paysannes principalement – non, les jeunes femmes de bonne famille ne s’approvisionnent pas chez une vulgaire voyageuse, voyons… - en raffolaient. Elles savaient que la bardane était bonne pour la peau, et Sàra vendait rarement ses produits très chers…
Elle tourna son visage vers le jeune homme et lui sourit.


-Voyons d’abord pour ces deux là, nous verrons le reste après…

La jeune Calédonienne replaça une nouvelle fois une mèche derrière son oreille et poursuivit sa marche aux côtés de Locklear.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://highlandslife.frbb.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cueillette et rencontre imprévue   Ven 29 Juin à 16:51

[Ouais, en gros ça c'est bien passé!^^Faut voir les résultats lundi maintenant!]

Encore une fois, Locklear fut enchanté de voir Sàra rougir de son attitude envers elle. Il comprenait mieux pourquoi les femmes étaient toutes attirées par les chevaliers! Bref, il attendit patiemment qu'elle réponde à sa question pour qu'il puisse en effet remplir la quête qu'il s'était attribuée. Après un moment de battement où elle sembla se remettre, elle finit par prendre la parole.

Le sourire de la jeune femme faisait du bien à Locklear, comme s'il se sentait plus léger, plus heureux- ce qui lui rappelait un peu sa mère mais avec quelque chose en plus- et c'était la première personne qui ne le renvoyait pas en le traitant de gueux ou autre insulte... Il écouta attentivement pour savoir précisément ce dont elle avait besoin tout en réfléchissant aux endroits où il devrait la mener... Il connaissait le nom des plantes en question mais savoir exactement où les trouver est une autre affaire.

Il vit alors la jeune femme sourire doucement après avoir expliqué que la Bardane était le produit qu'elle utilisait le plus aparemment... Il fronça les sourcils, ne comprenant pas pourquoi cela était amusant. Et puis, tout à coup, il sourit et son visage s'illumina: il venait de se rappeler qu'il avait déjà entendu de la bouche de jeunes femmes qu'elles avaient acheté de la Bardane et qu'elles avaient l'air très contentes...
Décidemment, les femmes sont vraiment étranges parfois....

-Bien, alors je vois très bien où trouver des frênes mais pour la bardane se sera peut-être un peu plus long à trouver!^^

Lui rendant son sourire, Locklear fit signe à Sàra d'avancer à ses côtés. Marchant tranquillement, le jeune homme avait le temps de reconnaitre ses repères et donc de savoir où aller. Ils étaient sur la bonne piste pour rencontrer des frênes et avec un peu de chance, ils trouveraient même de la bardane en chemin. De toute façon, ils avaient tout leur temps, du moins jusqu'au coucher du jour où il faudrait qu'ils ressortent de la forêt sous peine de faire de mauvaises rencontres. Se tournant soudainement vers Sàra, il lui posa une question qu'il trouva étrange venant de lui:

-Vous comptez rester longtemps à Camelot?... Je veux dire, vous allez reprendre la route n'est-ce pas?

Même s'il essayait de s'en dissuader, il ne pouvait s'empêcher d'être triste à cette pensée, comme s'il perdait un êtree cher. Et pourtant, depuis quand cse connaissent-ils? Même pas une heure. Mais il avait trouvé quelqu'un qui ne lui posait pas sans cesse des questions sur ce qu'il faisait et qui le prenait au sérieux!... Au fond peut-être espèrait-il qu'elle resterait pour lui...

*Mais enfin pour qui te prends-tu Locky?...*
Revenir en haut Aller en bas
Sàra Beaton_old

avatar

Nombre de messages : 44
Age : 31
Localisation : Camelot
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: Cueillette et rencontre imprévue   Lun 2 Juil à 21:38

Sàra sourit et suivit Locklear sur le chemin. Il lui assura qu’ils trouveraient facilement des frênes mais que ce serait plus compliqué pour la bardane. Mais Sàra n’était pas inquiète, ce genre de plante il y en avait souvent de des forêts comme celle de Camelot. Tout en marchant elle se fit mentalement une liste de tout ce dont elle avait besoin et qu’elle pourrait trouver d’elle-même comme du Marrube Blanc, du Millepertuis, de la Menthe… Et d’autres qu’elle devrait se procurer au marché, c’est le cas du miel et de la myrrhe. Mais le plus important maintenant, était de réapprovisionner son stock de racine de bardane, qu’elle ferait sécher et qu’elle préparerait pour pouvoir les vendre à ses clientes. Mais également ses fruits et ses feuilles qui lui serviront à préparer une décoction pour l’estomac. De même, les feuilles de frêne lui serviront également à préparer un simple pour soigner la goutte qui touche principalement les hommes d’un certain âge…

Tout en réfléchissant, elle observa le paysage, tentant de se repérer entre les arbres et les fougères qui lui semblaient tout à coup toutes semblables. Seule, elle aurait certainement fini par tourner en rond à l’infini… Heureusement qu’elle s’était dégottée un guide ! ^^ Il fallait qu’elle pense à le remercier comme il se doit lorsqu’ils seraient enfin rentré à Camelot.

Alors qu’elle pensait justement à lui, Locklear se tourna brusquement vers elle et Sàra réprima un sursaut de surprise. A-t-on idée de faire des gestes aussi brusques ? Elle n’eut pas le temps de chercher réponse à cette question que le jeune homme lui posait déjà une question. Allait-elle quitter Camelot ? Continuer à voyager ?

Sàra fut étonnée par la question mais n’en laissa rien paraître. Elle porta son regard droit devant elle et poussa un petit soupir, prenant son temps avant de lui répondre.


-A vrai dire, je n’en sais rien pour l’instant… Cela fait déjà six ans que je suis partie de chez moi… J’ai voyagé en Calédonie, et je suis descendu jusqu’en Cornouaille avant de remonter vers le Royaume de Bretagne. J’en ai assez de voyager, de vivre sur la route en distribuant mes soins… J’ai envie de m’arrêter, de trouver un endroit où je pourrais vivre une vie tranquille.

Elle tourna son regard bleu vers Locklear et poussa à nouveau un léger soupir en fermant un instant ses paupières. Quand elle les rouvrit, ses yeux le fixaient toujours.

-Camelot a l’air d’être l’endroit idéal. Pour l’instant je ne sais pas si je vais rester… J’attends de voir si je pourrais m’y plaire. Si tel n’est pas le cas, je rentrerais chez moi, en Calédonie.

Elle sourit à nouveau doucement et reprit sa marche. Il fallait qu’ils trouvent au moins les frênes et la bardane avant la tombée de la nuit.
En même temps, elle se demandait pourquoi il lui avait posé cette question…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://highlandslife.frbb.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cueillette et rencontre imprévue   Dim 8 Juil à 20:04

Marchant tranquillement aux côtés de Sàra, Locklear pensait à ce qu'il venait de fire. Mais qu'est-ce qui lui a pris de demander une telle chose! Ce ne sont pas ses affaires! Il était réellement furieux contre lui-même et espérait que la jeune femme ne s'en facherait pas. De toute façon, c'était fait et il ne pouvait pas revenir en arrière. Et puis tant qu'on y est, cela ne lui déplairait pas de savoir sa réponse... Il attendit un long moment avant que la jeune femme ne se décide à répondre, soupirant silencieusement, soulagé qu'elle ne soit pas trop surprise.

Il écouta attentivement ce qu'elle avait à dire, sans la couper, espèrant au fond de lui qu'elle allait dire qu'elle restait au moins quelques temps à Camelot. Un sourire radieux s'afficha sur son visge, alors que Sàra disait qu'elle souhaitait s'établir et arrêter de voyager. Tournant le regard vers elle, il s'aperçt qu'elle avait les yeux fixer sur lui, ce qui, à sa grande surprise, le fit légèrement rougir... Rapidement, il tourna de nouveau la tête; écoutant la fin de ses paroles... Mais pourquoi était-il géné maintenant? En tout cas il espèra du plus profond de son coeur qu'elle resterait ici...

Continuant leur route, le jeune homme se tenait silencieux, la tête basse, se demandant si lui aussi un jour, aurait le droit d'avoir un "chez soi"... La notion de maison lui était inconnu depuis de nombreuses années, comme pour Sàra d'ailleurs...

Et puis, soudain il leva la tête et apperçut les frênes qu'ils cherchaient. Souriant de nouveau à sa camarade, Locklear dit d'un ton devenu enthousiaste:


"Et bien, ma Dame, voici vos frênes!"

S'approchant, il la laissa faire son travail, se mettant de nouveau à penser, chose qu'apparemment il faisait beaucoup trop en ce moment à son goût... Son truc c'était d'agir à l'instinct et non de se laisser avoir par des raisonnements compliqués et fallacieux! Alors qu'ils se trouvaient près des frênes, Locklear commença à ressentir un certain sentiment de culpabilité. après tout, lui avait appris qu'elle était guérisseuse e qu'elle habitait en Calédonie... Mais que savait-elle de lui? Son prénom tout au plus son âge...

"Ecoutez je... enfin je voudrais vous dire que... Je ne suis pas forcément une personne très respectable..."

Se passant une main dans les cheveux, presque géné, il continua:

"Je ne vis que... gâce à ce que je vole un peu partout... C'est ce que je fais le mieux et comme je ne sais rien faire d'autre, je ne me suis jamais dit que pour mon futur, ce n'était pas focrément une bonne chose... Hem... Euh... Ne m'écoutez pas je dis n'importe quoi!"
Revenir en haut Aller en bas
Sàra Beaton_old

avatar

Nombre de messages : 44
Age : 31
Localisation : Camelot
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: Cueillette et rencontre imprévue   Mar 10 Juil à 18:49

Sàra avait prit son temps pour répondre à la question de son compagnon, et tout en parlant, elle avait fixé son regard sombre vers lui et par ce fait, elle l’avait vu tourner vers elle un regard qu’elle qualifia de ravi, faute d’avoir trouvé un meilleur terme. Pendant quelques instants le silence retomba entre eux et la jeune femme se questionna sur la réaction de Locklear. Après tout, ils ne se connaissaient que depuis moins d’une heure…

Ses pensées furent coupées par le jeune homme qui lui annonça avoir trouvé des frênes. Sàra sourit et remercia doucement le jeune homme avant de s’approcher un peu plus des arbres. Elle prit sa serpe et posa doucement son panier au sol, puis elle chercha du regard une branche assez accessible pour elle… Elle dû faire le tour de plusieurs arbres avant d’en trouver une à sa hauteur, mais finalement, elle pu couper une bonne quantité de feuille qu’elle déposait au fur et à mesure dans son panier.

Concentrée sur sa tâche, elle ne fit plus attention au monde autour d’elle, bien qu’elle savait que Locklear n’était qu’à quelques pas. Elle fut d’ailleurs détournée de sa cueillette par le son de sa voix. Il semblait qu’il voulait lui dire quelque chose mais soit il avait du mal à trouver les mots, soit c’était la gêne qui le faisait buter sur certaines phrases.

La guérisseuse stoppa sa cueillette et tourna son visage en direction du jeune homme, écoutant attentivement ce qu’il voulait lui dire. Si elle avait bien compris, son compagnon était en fait un voleur qui semblait en plus avoir peu confiance en lui… Il passa même une main dans ses cheveux, geste qu’on pouvait considérer comme nerveux…
La jeune femme sourit et prit le ton le plus doux qu’elle pouvait pour lui répondre.


-Je ne suis pas en position pour vous juger… Vous savez, j’ai croisé sur ma route des gens bien moins recommandables et respectables que vous… Des traîtres, des assassins…

Elle haussa les épaules, montrant ainsi que ses activités, aussi illégales soient-elles, ne la dérangeaient pas plus que cela.

-Et puis, je suis sûre que vous savez faire d’autres choses. Simplement, vous n’avez pas encore découvert quelles sont ces choses…

Elle déposa doucement les feuilles de frêne qu’elle avait en main dans son panier et releva la tête vers le jeune homme. Elle espérait que son allusion aux traîtres et plus particulièrement aux assassins ne l’avait pas glacé d’effroi… ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://highlandslife.frbb.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cueillette et rencontre imprévue   Ven 3 Aoû à 18:24

Le ton doux de la jeune femme rassura instantanément Locklear, même s'il se sentait bizarre d'avoir avoué à quelqu'un une activitée que l'on a plutôt tendance à cacher d'ordinaire. Ne sachant que dire, il se contenta d'écouter ce qu'elle avait à dire. l fit de grands yeux en entendant qu'elle avait fréquenté des assassins et des traitres... Comment une si gentille dame a-t-elle pu se retrouver dans de pareilles situations? Voilà quelque chose d'étrange... Cependant, en y réfléchissant un peu, vu qu'elle était guérisseuse, il était possible qu'elle ait du soigné de telles personnes.

"Eh bien... Au moins vous n'avez pas du vous ennuyer durant votre route..."

Il se permit de sourire, retrouvant un peu de son assurance naturelle, soulagé d'avoir dit ce qu'il avait sur le coeur. Lorsqu'elle reprit la parole, il la regarda de ses yeux bleus azurs, ceux-ci brillant avec la lumière qui déclinait de plus en plus vite. Il soupira, et haussant les épaules, il répondit, sur un ton monotone:

"Ce qui est sur, c'est que je ne suis pas vraiment doué pour les métiers de la forge....^^ En tout cas c'est ce que disait mon Père. Bref, pour l'instant, je pense que 'limportant cest de trouver vos plantes, car le soleil ne va pas tarder à se coucher!"

Son assurance et sa motivation retrouvées, le jeune homme se mit alors en quête de rechercher de la Bardane, ses yeux perçants se posant sur la forêt alentour. Soudainement, il sourit et s'avança pour être sur de ce qu'il venait voir. Il s'écria alors:

"Je crois que j'ai trouvé de la bardane!"

Heureux comme un enfant qui a trouvé un jouet, Locky s'élança vers l'endroit où il en avait aperçu , quand soudain, un mouvement sur sa droite le fit s'immobiliser.
Tounant la tête doucement, il souffla de soulagement en voyant qu'il s'agissait simplement d'un petit écureuil venu récupérer quelques glands. Restant immobile un instant pour ne pas l'effrayer , il l'observa jusqu'à ce qu'il se carapate en direction de l'arbre dans lequel il devait "habiter". Reprenant son chemin, il s'arrêta devant la plante en question, et se retourna pour voir si Sàra le suivait.


"J'espère qu'il y en aura assez!"

Pendant ce temps, le soleil se couchait rapidement, plngeant les deux jeunes gens dans une obscurité toujours grandissante et Locklear savait qu'il devait encore retourner à Camelot avant qu'il fasse nuit. Pour cela, il faudrait peut-être qu'il marche d'un bon pas. Pas question de rester dans la forêt. Même s'il l'avait déjà fait, il ne retenterait plus jamais l'expérience, ayant trouvé cela beaucoup trop effrayant.
Revenir en haut Aller en bas
Sàra Beaton_old

avatar

Nombre de messages : 44
Age : 31
Localisation : Camelot
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: Cueillette et rencontre imprévue   Dim 5 Aoû à 22:13

La réaction du jeune homme quand il l'entendit parlé des assassins et des traîtres la fit sourire. Il semblait abasourdi, mais finalement, il semblait prendre la nouvelle plutôt bien et se permit même de plaisanter.
En effet, elle ne s’était jamais ennuyée pendant ses voyages, entre soigner les malades, chercher un toit et de la nourritures, éviter les maraudeurs… Mais ces voyages lui avaient toujours été bénéfique, grâce à cela elle avait appris à se débrouiller et arrivait à se faire respecter par autrui.

Par contre quand on en vint à ses capacités, son sourire s’effaça et il déclara que selon les dires de son père, il n’était pas doué pour travailler à la forge. Sàra en déduisit que son père était forgeron, ce genre de métier passait les génération et le savoir se transmettait de père en fils. Visiblement, cela n’était pas passé avec le jeune homme.

Il dévia le regard et fouilla la forêt des yeux jusqu’à s’exclamer qu’il avait trouvé de la bardane avant de filer vers la plante, heureux comme un gamin à qui l’on vient de donner une sucrerie. Sàra sourit plus largement, récupéra encore quelques feuilles de Frêne, puis se baissa pour ramasser son panier. Aussi ne vit-elle pas Locklear s’immobiliser un instant à l’affût du moindre bruit. Mais quand elle se releva, son panier à la main et qu’elle commença à le suivre, elle remarqua qu’il reprenait la route, comme après un temps d’arrêt.

S’arrêtant devant la plante, il se retourna pour voir si elle suivait et Sàra se dépêcha de le rejoindre en pressant un peu le pas. Il s’inquiéta de la quantité, et Sàra se pencha sur les plantes une fois arrivée à sa hauteur. Elle sourit à nouveau, la récolte serait bonne.


"Il y en a suffisamment."

Avant de cueillir la plante, elle lança un regard au ciel. Il s’assombrissait de plus en plus, elle devrait faire vite…
Elle prit sa serpe et s’en servit pour creuser la terre sous chaque pied de plante afin de libérer la racine, puis elle attrapa les plants et tira dessus pour faire sortir le tout de terre. En même temps qu’elle effectuait ces geste sur une dizaine de plants, elle expliqua la manœuvre à son compagnon.


"Seule la racine de la Bardane m’est utile. Et plus les racines sont grosses mieux c’est. Mais il faut bien prendre garde à avoir toute la racine lorsque l’on arrache le plant."

Au fur et à mesure qu’elle arrachait les plants, elle remplissait son panier. Quand elle jugea la récolte suffisante, elle nettoya sa serpe du bout des doigts et se releva. Contemplant son panier, elle eut un sourire satisfait.

"La cueillette a été bonne aujourd’hui. Je vous remercie de votre aide Locklear!"

Jaugeant le ciel du regard, elle ajouta avec un sourire.

"Je crois que l’on ferait mieux de rentrer à Camelot avant de se faire surprendre. Pensez-vous être capable de nous sortir de cette forêt ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://highlandslife.frbb.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cueillette et rencontre imprévue   Ven 17 Aoû à 12:20

Locklear fut heureux d'entendre qu'elle aurait assez de Bardane avec ce qu'il venait de trouver. Rendant son sourire à la jeune femme, il se contenta d'attendre en scrutant l'obscurité grandissante, avant de porter de nouveau son regard sur ce que faisait sa nouvelle amie. Ainsi il observa la façon dont elle s'appropriait la plante, tandis qu'elle commençait à lui expliquer elle-même pourquoi elle ne prenait que la racine de la plante en question. Tout en écoutant, il hocha la tête en signe de compréhension.

Bientôt elle eut rempli son panier, et Sàra se tourna ensuite vers le jeune voleur qui s'était de nouveau concentré sur la lumière déclinante, repérant dès à présent la route pour rentrer à Camelot le plus vite possible. Ce qui est certain, c'est qu'il ne passerait plus la nuit ici et quitte à courir, il voulait sortir de cet endroit qui était si sinistre la nuit. Comme elle le remerciait, Locky fit un sourire malicieux et dit alors:


"Mais de rien, Gente Dame, je suis votre humble serviteur!"

Renouvelant son sourire à la dernière question de la jeune femme, il prit délicatement la main de celle-ci et dit alors:

"Bien entendu, ma chère. Mais permettez-moi de prendre votre main, histoire de ne pas vous perdre dans ce dédale d'arbres et de buissons. Il est plus que facile de s'égarer lorsqu'on ne sait pas où mettre ses pieds."

Tenant fermement sa main, il commença à l'entrainer vers une piste qu'il connaissait, repérant en chemin la bonne direction, se rappelant de chaque repères qu'il avait en mémoire, allant de plus en plus vite, bien qu'en faisant attention que Sàra ne perde pas sa précieuse récolte. Bientôt il fit nuit dans la forêt et les bruits des animaux nocturnes se firent bientôt entendre, faisant frissonner le jeune homme. Tout ce qu'il espèrait c'est que les loups ne soient pas de sortie ce soir, ou encore qu'ils aillent chasser plus loin.

Tournant son regard vers la jeune femme, il demanda:

"C'est bon, je ne vais pas trop vite?"

Heureusement pour eux, on pouvait apercevoir les contreforts de la ville de là où ils étaient...
Revenir en haut Aller en bas
Sàra Beaton_old

avatar

Nombre de messages : 44
Age : 31
Localisation : Camelot
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: Cueillette et rencontre imprévue   Dim 19 Aoû à 1:01

Quand Sàra le remercia, le jeune homme lui répondit avec un sourire malicieux en déclarant pour la deuxième fois qu’il était son humble serviteur. La jeune femme n’avait pas l’habitude d’être traitée de la sorte, elle n’était qu’une fille de paysans après tout et pas une grande Dame de la cours, mais finalement cela lui plaisait assez de jouer ce rôle pendant quelques instants tout du moins. Elle s’imagina vêtu d’une belle robe faite en tissus précieux, du genre de ceux qu’elle ne pourrait jamais s’offrir, et courtisée par les jeunes nobles du pays. Mais finalement, elle revint sur terre en se rappelant de la fois où elle avait croisé la route du fils d’un comte. Celui-ci s’était montré particulièrement irritant et arrogant. Finalement, si tous les nobliaux étaient comme cela, elle préférait encore rester à sa place… ^^

Ce qui la tira d’autant plus de ses pensées fut la main de Locklear qui s’empara doucement de la sienne. Il proposait de la guider jusqu’à sortir de la forêt qui plongeait de plus en plus dans l’obscurité. Sàra réprima un rougissement et lui sourit à son tour, avant de lui répondre simplement :


"Je vous permets"

Le jeune homme l’entraîna donc à sa suite à travers les bois, visiblement il savait où il allait et cela la rassura. Elle n’était pas certaine qu’elle serait parvenue à en sortir toute seule… Tenant fermement la main de Locklear d’un côté, et son panier de l’autre, elle cala son pas à celui du jeune voleur alors qu’il accélérait petit à petit l’allure. Soudain, la nuit tomba plus rapidement que prévu, et ils se retrouvèrent dans le noir, entourés d’arbres et de bruits d’animaux nocturnes. Mais visiblement, les yeux perçant du jeune homme arrivaient à percer la nuit puisqu’il continuait de la guider vers l’orée du bois. Finalement, il tourna son regard azur vers elle pour s’enquérir si elle suivait. La jeune femme le rassura avec un sourire.

"Non ça va, j’arrive à vous suivre…"

Et elle n’avait pas trop le choix de toute manière puisqu’il la tenait toujours par la main… Relevant la tête, elle apperçut les contreforts de Camelot et son sourire s’élargit de plus belle.

"Hâtons-nous, nous sommes presque arrivés…"

Elle désigna les bâtiments en pierre qu’ils apercevaient, et qu'il avait sûrement aussi déjà remarqué, puis raffermit sa prise sur son panier. Elle se sentait rompue de fatigue et son estomac commençait à crier famine. Elle avait hâte de retrouver l’auberge et de savourer un dîner chaud…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://highlandslife.frbb.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cueillette et rencontre imprévue   Lun 27 Aoû à 12:26

[Peut-être devrions-nous faire un nouveau sujet dans Camelot! Tu peux commencer directement si tu veux!^^]

Rassuré par la réponse de la jeune femme sur la vitesse à laquelle ils avançaient, Locklear continua sur un bon rythme, s'approchant ainsi de plus en plus de Camelot qui se profilait devant eux. Il était rassurant de voir qu'ils n'allaient pas tarder à arriver, mais d'un autre côté, le jeune voleur ne pouvait qu'appréhender de rentrer en sachant qu'il n'avait nulle part à aller en dehors de sa cachette dans le toit d'une grange. Il espèrait que Sàra puisse trouver une auberge pour y dormir ce soir et il s'attrista en pensant qu'il vaudrait peut-être mieux qu'elle ne le revoit plus jamais après. Rare étaient ceux qui savaient son véritable "métier", le prenant plutôt pour un jeune garçon serviable et toujours de bonne humeur.


Tenant toujours la main de Sàra, Locklear ne pouvait s'empêcher de penser que ce contact était agréable, lui rappelant encore une fois qu'il avait lui-même renoncer à ce contact et à la tendresse de sa mère. Peut-être avait-il été égoïste en partant ainsi de chez lui? Secouant la tête, le jeune homme essaya de chasser toutes ces pensées et se concentra sur la tâche qui lui incombait, c'est à dire mener la jeune femme saine et sauve à Camelot. Très vite ils furent au portes, et ils passèrent devant les gardiens, rentrant ainsi dans la ville qui avait servi de foyer au voleur ces dernières années.


Se tournant vers Sàra, il la regarda en souriant, bien qu'en réalité il savait qu'ils devraient certainement se séparer ici. Puis il lui demanda:

"Connaissez-vous une auberge où vous pourrez passer votre séjour ici? Ou voulez-vous que je vous en trouve une?"

Il était prêt à tout pour rester un pue plus longtemps avec la jeune femme qu'il commençait à réellement apprécier. S'il n'avait pas été ce qu'il est, peut-être aurait-il demander à être son apprenti ou un truc du genre mais il savait qu'il ne pouvait faire autre chose que voler. C'était une seconde nature chez lui. Il se mit même à rêver de manger à sa faim et de dormir dans un bon lit... Pas que le foin n'était pas confortable mais se réveiller avec des brins de paille partout dans les vêtements, ce n'était pas franchement agréable...^^

Les murs d'enceinte autour d'eux semblaient gigantesques dans la nuit grandissante, si bien que Locklear avança un peu vers l'intérieur, ayant lacher la main de la jeune femme à regret.

"Je vous ferais bien visiter la ville ais à cette heure-ci, cela risque d'être plus dangereux qu'agréable!" Dit-il soudain, attendant la réponse de Sàra à sa première question.
Revenir en haut Aller en bas
Sàra Beaton_old

avatar

Nombre de messages : 44
Age : 31
Localisation : Camelot
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: Cueillette et rencontre imprévue   Jeu 30 Aoû à 21:18

[Je reste encore dans ce topic, la suite dépendant de ta réponse! Wink]

Ils avançaient toujours vers Camelot d’un bon rythme et Sàra était tiraillée par des sentiments partagés. D’un côté elle était soulagée de quitter enfin ces bois qui lui paraissaient si hostiles sous la lumière de la lune, et d’un autre côté elle était déçue, car arrivée en ville son compagnon repartirai certainement reprendre le cours de sa vie et la laisserai suivre la sienne… Mais la compagnie de Locklear était agréable à Sàra, elle qui vivait en solitaire depuis si longtemps et elle redoutait de plus en plus le moment où ils devraient se séparer pour peut-être ne plus jamais se revoir…

Elle baissa la tête et son regard se posa sur leurs deux mains liées. Ce contact lui apparaissait comme naturel, et elle n’arrivait pas à savoir pourquoi… Sàra était toujours en train d’y réfléchir quand ils passèrent les murs d’enceinte de la ville. Elle releva les yeux juste à temps pour voir l’un des gardes sourires d’un air goguenard. La guérisseuse fronça les sourcils et le fusilla du regard. N’était-il pas sensé garder les portes plutôt que de lorgner de cette façon les passants? L’homme eut la décence de cesser de sourire et de baisser les yeux alors qu’ils le dépassaient.

Finalement ils s’arrêtèrent quelques pas plus loin et le jeune homme se tourna vers elle le sourire aux lèvres pour lui demander si elle connaissait une auberge. Flattée qu’il pense à son confort, elle hocha la tête en souriant à son tour.


"J’ai pris une chambre dans une taverne non loin de la place. C’est d’ailleurs le tavernier qui m’a prêté ce panier."

Elle releva son bras portant le dit panier plein de sa riche cueillette…

Locklear lâcha sa main pour avancer un peu plus vers l’intérieur et un grand vide l’envahit toute entière. Comment ce simple contact pouvait avoir un tel effet sur elle? La voix du jeune homme interrompit le cours de ses pensées, il lui proposait une visite de la ville en la mettant tout de même en garde contre les dangers de la nuit. Sàra s’avança à son tour de quelques pas et lui sourit tout en raffermissant sa prise sur son panier.


"C’est très aimable à vous, ce serait avec plaisir mais si ça ne vous ennui pas, je préfèrerai faire la visite de jour…"

Elle haussa les épaules, souriant toujours, et continua d’avancer de quelques pas, dépassant ainsi Locklear. Elle se retourna vers lui en se disant qu’il serait idiot de se séparer de cette manière. Penchant la tête sur le côté, elle prit une expression songeuse puis sourit.

"Dîtes-moi Locklear, avez-vous quelque chose de prévu dans l’heure avenir? Car si c’est non, je vous propose de venir partager mon repas à la taverne, pour vous remercier de votre aide précieuse."

De la charité? Jamais de la vie. Simplement un geste de remerciement à la hauteur de ses maigres moyens, et également une excuse pour ne pas se quitter dans la minute…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://highlandslife.frbb.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cueillette et rencontre imprévue   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cueillette et rencontre imprévue
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cueillette... ( pv Keiko )
» [TERMINE] Tout est une question d'imprévu... [PV]
» Voyage imprévu.....
» Voyage imprévu
» [RP] Visite imprévue

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Camelot :: Archives :: La Forêt-
Sauter vers: