La Bretagne au VIe siècle, terre de mythes et de légendes. Arthur règne sur Camelot, entouré de ses Chevaliers...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Cabinet de la Reine

Aller en bas 
AuteurMessage
Guinevere_old
Admin
avatar

Nombre de messages : 699
Date d'inscription : 01/04/2006

MessageSujet: Cabinet de la Reine   Mar 20 Fév à 21:35

Pour toutes les visites de courtoisies, où bien souvent vivent et survivent divertissement, musique, badinage et cancans de toute sorte!

_________________
A passé le flambeau
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mordred d'Orcanie_old

avatar

Nombre de messages : 692
Localisation : Warminster en Orcanie
Date d'inscription : 09/10/2006

MessageSujet: Re: Cabinet de la Reine   Mer 21 Fév à 18:09

Après avoir quitté les appartements de la princesse des Orcades, le seigneur Geoffroy de Kadoudal vint se présenter aux gardes qui interdisaient l'accès au cabinet de la Reine et s'adressa à eux en ces termes :

Soldats ! ...

Je suis le seigneur Kadoudal, conseiller du Prince d'Orcanie, et je souhaiterai être reçu par sa majesté la Reine, au nom de la princesse Elizabeth des Orcades, fiancée et promise du seigneur Mordred ...
Nous avons en effet a lui faire part de nouvelles d'une grande gravité ...
Un chevalier de la Table ronde a tenté de souiller l'honneur de son altesse Elizabeth ! ...
Aussi avons nous décidés de requérir l'attention et nous l'espérons le soutien de sa majesté en cette affaire ! ...



Sa demande formulée, Kadoudal se tut et toisa fièrement les gardes royaux, afin de leurs signifier que cette affaire ne souffrait aucun délais de traitement ...
Bref l'orcanien les invitait implicitement à se presser de prévenir la Reine ...


Dernière édition par le Ven 5 Oct à 0:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://orcanie.forumactif.com/portal.htm
Guinevere_old
Admin
avatar

Nombre de messages : 699
Date d'inscription : 01/04/2006

MessageSujet: Re: Cabinet de la Reine   Lun 26 Fév à 21:21

[dsl... vacances!]

Un pâle rayon de l'hiver naissant vint éffleurer la joue de la Reine lorsqu'Iwen ouvrit les rideaux d'un coup sec.

"Là... ce sera plus pratique pour jouer"

Guenièvre s'installa avec un enthousiasme apparent à la table d'échec. En vérité, elle s'ennuyait à mourir depuis quelques temps, mais elle ne voulait pas inquiéter sa petite suivante, et puis elle se voilait la face, surtout : elle refusait de se voir dépérir. Tant de choses lui étaient arrivée.. était-ce le mauvais augure d'un destin tragique? Le commencement d'une lente déchéance? Elle qui avait toujours cru son état de Reine immuable! Etait-elle donc si vulnérable?

-Oui...
Ajouta-t-elle en soupirant, mais toujours avec le sourire, comme c'est regrettable qu'il fasse si froid...

Un petit tour de balancelle l'aurait distraite...

"Majesté! Un homme requiert une audience!" Clama la voix fluette d'une petite servante.

-Oh... tant pis, Iwen, nous reprendrons plus tard.


La Reine s'installa alors dans son petit boudoir qui lui servait de cabinet pour toutes sortes de choses, des réclamations aux concerts intimes...

-Qu'il entre!

Ordonna-t-elle au garde.

_________________
A passé le flambeau
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mordred d'Orcanie_old

avatar

Nombre de messages : 692
Localisation : Warminster en Orcanie
Date d'inscription : 09/10/2006

MessageSujet: Re: Cabinet de la Reine   Mer 28 Fév à 16:36

Les gardes signifièrent à Kadoudal que la Reine pouvait désormais le recevoir et celui ci s'engouffra dans le cabinet sans attendre plus longtemps ...

L'orcanien salua la suivante, jeta un rapide coup d'oeil à l'échiquier posé au milieu de la pièce, puis s'inclina respectueusement devant sa majesté la Reine ...

Le regard altier et néanmoins bienveillant, une grande beauté, une grâce infinie dans le moindre de ses gestes, une légère fierté toute aristocratique, un sens du maintien exemplaire, une dignité stupéfiante ...

Pas de doute possible, Kadoudal était en présence de la très fameuse reine Guenièvre, perle étincelante, superbe joyaux de Camelot dont le château était "l'écrin" ...
Le Roi avait bien de la chance ... en apparence ...

Mais la Reine n'était pas seulement un jolie minois, c'était également une femme de tête, aussi discrète qu'influente ...
Du moins Kadoudal l'espérait ...

Ce dernier se sentait emplis d'une certaine fierté d'être ainsi reçu par cette auguste personne, au nom de son altesse Elizabeth et du Prince Mordred ...
Il prit la parole :


Mes hommages majesté ...

Je suis profondément honoré d'être reçu en ce lieux par votre personne, je vous en remercie infiniment ...

Seigneur Kadoudal, pour vous servir, majesté, je me présente à vous à la demande de mon maître, le Prince Mordred d'Orcanie, neveu du Roi, votre époux ...
Celui ci souhaiterait attirer votre attention sur un grave incident, survenu il y a peu, mettant en cause l'honneur de l'un des chevaliers de Camelot et dont la promise du Prince fut la victime ...

Son altesse étant encore trop choquée pour pouvoir se présenter à vous, la charge de représenter et de défendre les intérêts de la princesse m'a donc été conféré ...
Le prince étant actuellement reçu par sa majesté le Roi, celui ci devrait lui aussi être informé au plus tôt des détails de cette bien triste affaire ...

Car non content de vous aviser de cet inconcevable évènement, sachez que suis tout disposé à faire amener devant vous des témoins susceptible de parler en la faveur de son altesse, la princesse des Orcades ...

Majesté ....



Kadoudal se tut, s'inclina et se permit un regard déférent à l'encontre de la Reine ...


Dernière édition par le Ven 5 Oct à 0:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://orcanie.forumactif.com/portal.htm
Guinevere_old
Admin
avatar

Nombre de messages : 699
Date d'inscription : 01/04/2006

MessageSujet: Re: Cabinet de la Reine   Mer 28 Fév à 17:44

La reine reçut l'homme avec toute la dignité et la hauteur dont elle était capable. On lui avait dit qu'elle n'avait affaire qu'à un représentant et donc à un inférieur.
Ce qu'elle remarqua de prime abord ce fut le ton solennel qu'il employa, aussi renvoya-t-elle Iwen d'un geste impérieux de la main, a peine commença-t-il son discours.

Dès le début cependant, Kadoudal la fit grincer des dents... Mordred... ne serait-ce pas lui qui aurait demandé à avoir des renseignements sur sa prétendue infidélité? Et il osait lui réclamer de l'aide ?
Malgré ce ressentiment, elle resta presque impassible, ne pouvant retenir un léger froncement de sourcil.
Bon, et puis c'était peut-être une erreur, apres tout. Peut-être Laureline s'était fourvoyée, peut-être... ne jugeons pas trop hâtivement.

-Sachez tout d'abord, messire, que cette affaire requiert toute mon attention.


En vérité, Sa Majesté voyait là l'occasion de se remettre d'aplomb en faisant ce qu'elle n'avait plus eu la possibilité de faire depuis quelques temps déjà : son devoir de reine queen .

-Je ne vous demande cependant pas d'amener ici quelconque témoins. Rassemblez les dans l'éventualité d'un jugement présidé par mon époux, que je réclamerais si le besoin s'en fait sentir.


Le devoir de la Reine était ainsi : régler toute sorte de conflits d'ordre mineur, généralement ayant rapport aux moeurs, et solliciter le Roy si l'affaire s'avérait plus sérieuse.

-Aussi, je vous serais gré de parler sans détour. Cette princesse Elizabeth, qu'a-t-elle subit exactement? De quel chevalier de la table ronde parlons-nous ?


Si seulement ce n'était qu'une histoire de chicane : un rideau ouvert sans l'autorisation de la dame, un emprunt de palefroy pour une autre dame...

_________________
A passé le flambeau
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mordred d'Orcanie_old

avatar

Nombre de messages : 692
Localisation : Warminster en Orcanie
Date d'inscription : 09/10/2006

MessageSujet: Re: Cabinet de la Reine   Jeu 1 Mar à 4:34

La question fatidique fut posée et Kadoudal s'en réjouit intérieurement, même si celui ci feignit d'hésiter à entrer dans le vif du sujet ...

Le conseiller de Mordred se décida à déclarer :


Le chevalier en question n'est autre que ... messire Lancelot du Lac ... Majesté ! ....
Celui ci a tenté d'attenter à la vertu de son altesse Elizabeth, en voulant abuser d'elle purement et simplement, qui plus est dans les appartements de la princesse ...
Sans son consentement, est il besoin de le préciser ? ....
Puisque celle ci, loin de provoquer cette agression, s'est débattue et a suppliée le chevalier de cesser ses assauts ...
Même après lui avoir précisée qu'elle se trouvait être la promise du prince d'Orcanie, sire Lancelot n'a pas interrompu ses gestes déplacés et obscènes, bien au contraire ! ...

Sans l'intervention de la dame de compagnie de la princesse, qui donna l'alerte, ce qui fit fuir ce messire, Dame Elizabeth aurait été outragée ! ...
Non seulement sa suivante, Anna, a été témoin de ce triste "incident", mais pourrait également certifier, pour n'avoir point quittée son altesse un seul moment depuis que sa maîtresse est arrivée au château, que cette dernière n'a en aucun cas rencontré Lancelot pour prendre langue avec lui ( Razz ) ...

J'ajoute que le garde royal qui interdisait l'accès aux appartements de son altesse a été semble t-il renvoyé ...
Messire Lancelot aurait fort bien put user de son autorité pour cela ...
De plus, une noble dame de la cour se dit disposée à ce porter garante de la moralité de la princesse ...


Le conseiller du Prince prit un ton presque suppliant :

Je vous l'assure, majesté, il s'agit bien ici d'une agression délibérée, d'une atteinte inqualifiable à la dignité d'une altesse royale et un manquement flagrant aux règles de courtoisie, qui ont cour en ces lieux ! ....

Dame Elizabeth est réellement désemparée et ne sait vers qui ce tourner ...
Aussi à t-elle estimée, que vous pourriez, éventuellement lui venir en aide ...


Kadoudal esquissa un petit sourire sibyllin ...

D'ailleurs, et si je puis me le permettre ...
Cela ne serait guère la première fois qu'une telle accusation serait lancée à l'encontre de messire Lancelot ...
Peut être qu'un éventuel "procès" permettrait de délier quelques langues, de révéler certaines affaires, de mettre à jour nombres de souffrances muettes et de faire éclater la vérité ! ...
Car .... Qui oserait, accuser .... Le grand Lancelot du Lac ?! ...
Certainement pas une gente dame craintive et démunie ...


Kadoudal prit alors un ton solennel, presque affecté :

Comprenez majesté ! ...
Mon maître voue depuis toujours la plus grande et la plus fervente admiration pour messire Lancelot, le fier compagnon de son propre père, feu le roi Loth ....
Le prince est actuellement aussi attristé qu'affligé par ce drame incompréhensible ! ...

Mais il est essentiel que la Vérité et la Justice puisse prévaloir sur toute autres considérations, fut ce sur la réputation et la gloire indéniable du meilleur chevalier du royaume ! ...

Car comme le disait fort justement le sage Merlin :
"La vérité est la valeur essentielle ! ...
A chaque fois qu'un Homme ment, c'est une partie de l'Humanité qu'il assassine !" ...


Kadoudal se tut un court moment, puis reprit, avec une certaine émotion dans la voix :

Par conséquent ...
Votre majesté ....
La princesse Elizabeth vous demande, non vous conjure de lui venir en aide ! ...
Car celle ci en appel non seulement à votre rang et à votre autorité de Reine, mais ... aussi .... et surtout .... à la grande et noble Dame que vous êtes et sans conteste ! ...


Ceci dit, Kadoudal s'inclina bien bas ...


Dernière édition par le Ven 5 Oct à 0:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://orcanie.forumactif.com/portal.htm
Guinevere_old
Admin
avatar

Nombre de messages : 699
Date d'inscription : 01/04/2006

MessageSujet: Re: Cabinet de la Reine   Jeu 8 Mar à 13:26

Guenièvre hoqueta de surprise. Kadoubal avait réussi son effet, tiens!
Enfin, à l'entente du seigneur Lancelot, Lancelot qui aurait dépucelé une gamine sans son consentement, la belle reine hésitait entre s'offusquer et se rouler par terre en se tenant les côtes... de rire.
Mais comme se rouler par terre en se tenant les côtes... de rire n'est pas une position confortable lorsqu'on est reine en pleine audience, Guenièvre se contenta de s'offusquer : elle fronça les sourcils et ses lèvres formèrent un petit "oh" d'indignation.
Elle écouta la suite du discours un peu perdue dans ses pensées... Lancelot... dépuceleur... sérial violeur... tout à fait, tout à fait son genre. Mais là, elle ne voyait pas comment lui en vouloir! Après tout.. Non, mais de quoi elle se plaignait la gamine? La Reine aurait donné cher pour être à sa place What a Face
Avoir un bel homme, fort, audacieux, qui vient vous prendre de force (donc sans que vous ayez à vous soucier des représailles) voilà qui la ferait chavirer ! Mais bon, puisqu'apparemment les deux princesses n'avaient pas la même vision des choses, il fallait bien intervenir...

La reine prit une position de réflexion, le menton appuyé sur sa main.


-Hum... Vos accusations reposent parfois sur des on-dits et des suppositions, notamment l'histoire des gardes, ce serait mal de lui imputer tous les maux d'Egypte. Il manque beaucoup d'éléments pour ouvrir un procès. Je vais recevoir sir Lancelot afin de recueillir également sa version des faits. Ensuite, j'aimerai, lorsqu'elle se sera remise, parler à demoiselle Elisabeth.
Ne vous inquiétez pas, je saurais faire la part des choses et la princesse est entre de bonnes mains.
Si vous n'avez rien à ajouter...

_________________
A passé le flambeau
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mordred d'Orcanie_old

avatar

Nombre de messages : 692
Localisation : Warminster en Orcanie
Date d'inscription : 09/10/2006

MessageSujet: Re: Cabinet de la Reine   Lun 12 Mar à 5:54

Kadoudal ne fut pas complètement satisfait de la réaction mesurée et objective de la Reine ...
Mais l'attitude de Guenièvre ne le surpris guère ...

Tout aveuglé par la haine qui lui inspirait Lancelot et les oreilles vibrants encore des paroles de Mordred vilipendant la "Jézabel de Camelot", l'orcanien en conclu que la Reine ne prendrait point partie ...

Peut être que cette affaire l'a gênait, pour une raison ou une autre et la renvoyait à ses (éventuelles) turpitudes ...

Le conseiller du Prince se força à sourire, s'inclina respectueusement (en fait de mauvaise grâce) et déclara sur un ton déférant, qui masquait parfaitement sa rancoeur :


Comme il plaira à sa majesté ...

Ma maîtresse et moi même nous tiendrons à votre disposition ...

Merci infiniment pour l'aide que vous daignez nous apporter, majesté ! ...

Si vous le permettez ... Je vais donc me retirer ...



[i]Après de longues années passées au service de la cruelle reine Morgause, jouer le rôle du parfait courtisan était devenu une seconde nature pour Kadoudal ...
Et un réflexe de survie, en Orcanie ...

L'âme damné de Mordred s'éclipsa, après un dernier salut courtois à l'attention de la Reine ..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://orcanie.forumactif.com/portal.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cabinet de la Reine   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cabinet de la Reine
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Reine est arrivée. Prosternez-vous. (Dante)
» «La Reine Nègre» Victor-Lévy Beaulieu s'explique
» Amy of Leeds : Reine de Coeur, à vous l'honneur !
» La Reine du Rock se présente !
» Un petit mot sur la reine...Haitienne du Canada

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Camelot :: Archives :: Aile Ouest :: Les appartements de la Reine-
Sauter vers: