La Bretagne au VIe siècle, terre de mythes et de légendes. Arthur règne sur Camelot, entouré de ses Chevaliers...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Les anciens thermes : rien ne vaut un bon bain !

Aller en bas 
AuteurMessage
Lancelot du Lac_old
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 453
Age : 40
Localisation : Camelot
Date d'inscription : 05/06/2006

MessageSujet: Les anciens thermes : rien ne vaut un bon bain !   Lun 19 Fév à 3:32

Depuis la tentative de calinerie rattée.

Lancelot arriva aux anciens thermes de la cité romaine sur laquelle avait été bâtie la citadelle de Camelot.

Au moment de la construction du château, les architectes avaient astucieusement inclus ces thermes dans le reste de la forteresse de manière à ce qu'ils pussent rester en partie fonctionnels.
A tous seigneurs, tout honneur : ils avaient donc été reconvertis en grandes salles d'eau réservées aux chevaliers de la table ronde.

Lancelot arriva aux thermes de son pas tranquille et toujours nonchalent. Il semblait naturel et détendu et pourtant son corps bouillonnait encore des émotions suscitées par sa dernière aventure.

La vapeur d'eau envahissait la première pièce, un serviteur était là il s'approcha de lui et lui dit :


Lancelot : " Faites moi préparer un bac d'eau bien froide, et des onguents.
Amènez aussi le masseur, je crois que j'ai pris un coup sur l'épaule pendant l'entraînement."


Serviteur : " Oui monseigneur."

Lancelot : "Y a-t-il quelque autre que moi ici ?"

Serviteur : "Non seigneur, vous êtes le seul et le premier de la journée."

Lancelot : "Bon..."

Et le serviteur partit donner les ordres du chevalier.

Pendant ce temps Lancelot se déshabilla totalement, il n'y avait guère de pudeur à avoir en ce lieu de mâle fraternité.
Il avait en effet un gros hématome sur le bras au niveau de la naissance de l'épaule, mais même s'il en sentait la douleur ce n'était rien que de très classique pour un homme habitué à pratiquer un entrainement rude.
Il posa ses effets dans un coin et entra dans la première pièce, la plus chaude.

Il n'y resta pas longtemps, se trempa à peine dans l'eau et ressortit bien vite : il avait trop hâte de son bain glacée.

Arthur avait gardé un peu de ces moeurs romaines des bains et il faut dire que ça faisait plutot plaisir à ses chevaliers : rien de tel pour se délasser et parler un peu entre compagnons d'armes, même s'il n'y avait pour l'heure personne.
Il en était du moins ainsi avant qu'il ne partît sur le continent.

Lancelot sortit et se dirigea vers le frigidarium qu'il traversa rapidement jusqu'à se trouver à la troisième salle où son bac d'eau venait juste d'être déposé.

Il s'approcha et s'y plongea d'un coup, faisant un gros "splatch" en entrant dans l'eau, le bac se vidant de la moitié de son contenu.

Il se sentit crispé sous la morsure du froid, mais cela lui faisait du bien, calmant la chaleur de son corps qui était encore si intense qu'elle aurait presque pu faire bouillir le bac d'eau.

Il cria soudain :


Lancelot : "Qu'on m'amène mon canard !" [Hj : mheu non je rigole Razz ]

En fait il cria :

Lancelot : " Remettez de l'eau !"

Une servante et un serviteur vinrent ajouter des sceaux d'eau qui manifestement avaient été prévus d'avance : ils avaient l'habitude maintenant de ce Lancelot qui prennait plaisir à vider la moitié de son baquet à l'entrée dans l'eau.

Il resta ainsi quelque temps, se détendant doucement à mesure que les températures de l'eau et de la surface de son corps puissant s'uniformisaient.

Puis après quelques minutes il souffla longuement et cria à nouveau :


Lancelot : "Alors ce masseur ! C'est pour aujourd'hui, pour la pâques ou pour la trinité ?"

"Me voici messire" fit une voix.

Le masseur entra et commença à converser avec Lancelot de ce qu'il désirait comme service pour le jour. Il lui parla de son épaule et l'autre vint le tâter un peu de ses doigts experts.

Lancelot grimaça plusieurs fois mais il commençait à se sentir mieux et surtout un peu plus détendu.


Ensuite il va dormir mais même la nuit les ennuis continuent.

_________________
Modérateur à ses heures.

Bannière Créated By Arthur/Evangéline/Nessameldë
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alveran.blog.jeuxvideo.com/
 
Les anciens thermes : rien ne vaut un bon bain !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rien ne vaut une douce mère, si ce n'est une douce tante. | Cécilie. [Terminé]
» Nulle amie ne vaut une soeur ? Heather
» Rien ne vaut le parc - PV Abdel
» Avec un verre de vodka rien ne vaut une cigarette [PV Logan B.]
» ryan + rien ne vaut une pause café

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Camelot :: Archives :: Corps de bâtiment-
Sauter vers: