La Bretagne au VIe siècle, terre de mythes et de légendes. Arthur règne sur Camelot, entouré de ses Chevaliers...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Appartements du prince Mordred

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Mordred d'Orcanie_old

avatar

Nombre de messages : 692
Localisation : Warminster en Orcanie
Date d'inscription : 09/10/2006

MessageSujet: Re: Appartements du prince Mordred   Mar 20 Fév à 4:10

Kadoudal tacha de conserver son calme et déclara à l'attention d'Erwana :


Erwana ... Je sais fort bien que vous voulez vous rendre utile, mais pour l'heure la seule chose que vous puissiez faire pour justement rendre service est de continuer à vous entrainez ! ...
Retournez à l'air de joute et exercez vous aux maniements des armes ...
Je vous envoie un de mes soldat pour vous servir d'adversaire ...
Vous pouvez y aller ...

Votre altesse, demander une entrevue auprès du Roi ne servirait à rien, car le prince étant actuellement reçu en audience, cela ne ferait qu'ajouter à la confusion ...
Par contre aviser la Reine de la situation pourrais s'avérer très utile ... Faite moi confiance ! ...

Avec votre accord je vais de ce pas demander audience en votre nom ! ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://orcanie.forumactif.com/portal.htm
Erwana_old

avatar

Nombre de messages : 175
Age : 26
Localisation : Manoir de son Altesse Royale le Roi Mordred
Date d'inscription : 13/02/2007

MessageSujet: Re: Appartements du prince Mordred   Mar 20 Fév à 4:59

Très bien Sir, j'y vais de ce pas se réjouit-elle J'attendrai votre homme dans l,air de joute, vous savez quoi au fait, je crois que serait plus à l,aise un combat à l'épée, je ne me sens pas assez en forme pour chevaucher un cheval et me battre en joute, est ce que cela dérange?


Elle salua la Princesse Annwenn et les autres et sortit heureuse de pouvoir se dégourdir les jambes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://medieval.forums1.net/index.htm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Appartements du prince Mordred   Mar 20 Fév à 12:49

[ Avec un temps de retard ...]

"Je vous remercie ,cette histoire de meurtre et trahison ne met point agreablea raconter ."

Elle sourit a Erwana pour son aide et ecouta la proposition de Sir Kadoudal , pour aider Elizabeth .

"Je serais ravie d'aider La Prncesse Elizabeth a se venger de Lancelot .Une audience aupres de la reine est une exlente idée ."

Tout le monde avait donne son avis , et Kadoudal etait patie de son cote prevenir la reine , Erwana s'entrainer au jout .Il ne restait dans le piece que Eliszabeth , Anna et Annwenn.

"Je pense que votre histoireva s'arranger vite fait , et Lancelot pui de cet affront ."

Elle sourit a Elizabeth .
Une fois les trois autres femmes sortient , elle se posa pres de la porte de Mordred , repensant a la journée qu'eleveait d'avoir ...


Dernière édition par le Mer 21 Fév à 0:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Eilen
Invité



MessageSujet: Re: Appartements du prince Mordred   Mer 21 Fév à 0:28

Eilen avait garder ses fonction de Dame de compagnie depuis le depart Dame à accompagnée ...cequi etait potentiellement problematique pour une Dame de compagnie. Mais ce qui ne l'empechait pas de, certain jour ou la vie a la ferme l'ennuyait, se promener dans le chateau .

Et aujourd'hui par le plus grand des hazard (tu parles c'est moi qui joue les deux perso ^^) , elle trouva un Dame seule qu'Eilen n'avait jamias croiser avant ...

"Vous desirez de l'aide ,Madame ? "
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Appartements du prince Mordred   Mer 21 Fév à 0:34

"Non, merci ..."

C'etait surement une femme qui s'occupait de la famille Royale , et pourtant ses vetement et sa tenu n'avait rien de royale ou de princiere , une servant , quand meme pas , ses vetements n'avaient rien de ceux des servants de la cour.

"Enchante , Princesse Annwenn, de Kemper .Et vous ?"
Revenir en haut Aller en bas
Eilen
Invité



MessageSujet: Re: Appartements du prince Mordred   Mer 21 Fév à 0:39

"Moi ... ancienne Dame de compagie , redevenu paysanne .Mais la vie au chateau me manque , donc je me glisse dans mon ancienne peau de temps en temps ."

Mais porquoi tout dire a une inconnu qui ne connaissait meme pas Camelot ? Parce qu'elle parraissait gentille et innofensive , ce n'etait quand meme pas un raison , et si quelqu'un remarquait qu'elle n'etait rien du tout .

En parlant du loup , un garde , royale surement , se dirrigeait droit sur les deux jeune fille .

*J'ai jamais de chance ...*
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Appartements du prince Mordred   Mer 21 Fév à 0:46

"Vous n'etes donc..."

Mais elle fut coupe par ce garde , a la tete peu sympatique , pres a mordre tout ce qui bouge ...

"Etes vous autorise a vous trouver dans le palais royale ?
Je n'ai jamais vu aucune de vos deux tete , vous etes là pourquoi ? "

"Je suis invite par la princesse et futur reine Elizabeth , et je ne vous auorise pas a me parler comme ca ,ni a cette jeune femme qui ...est ...ma Dame de compagnie .
Alors si vous voulez bien m'escusez ..."

Et elle avance dans le couloir , suivi de pres d'Eilen ...

"Ne me remerciez pas, devenez ma Dame de compagnie , et je ne direrais rien a qui que ce soit de vos journée au chateau , sans autorisation ..."

Malgre le ton mechant de sa phrase , et son regard peu amical , Annwenn etait heureuse d'avoir trouver quelqu'un qui pourait remplacer sa vieille dame de compagnie .

"Alors vous acceptez ?"

Cette fois un sourir illumine son visage ...
Revenir en haut Aller en bas
Eilen
Invité



MessageSujet: Re: Appartements du prince Mordred   Mer 21 Fév à 0:50

Elle s'appretait a partir de la ville pour ne pas etre tue pour quelquonc acte horrible mais la phrase de la princesse Annwenn lui avait redonner espoire, et de plus elle avait retrouver sa vie de princesse , dans le chateau .

"J'accepte avec joi, Madame , je serais ravie d'etre votre Dame de compagnie .
Merci de m'avoir aider ."

Et elle se dirigerent toute deux vers la chambre d'Elizabeth , d'apres les indications d'Eilen.
Revenir en haut Aller en bas
Ophélia d'Orcanie_old

avatar

Nombre de messages : 160
Age : 28
Localisation : En Orcanie
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: Re: Appartements du prince Mordred   Ven 2 Mar à 6:43

Ophélia monta à l’étage
où se trouvait la chambre du prince Mordred. Elle s’aventura avec prudence dans
le couloir sombre et froid.



Comment était-elle
arrivée en ce lieu? Bien étrange réponse… Tout le monde se doutait bien, parmi
les convives du roi Arthur et les habitants résidants au château, que la belle
comtesse n’était pas tout à fait saine d’esprit.



C’est pourquoi elle n’eut
pas beaucoup de difficulté à récolter l’information qu’elle désirait, auprès d’un
serviteur. De quels moyens avait-elle
usé? Je laisse au lecteur la chance de pouvoir l’imaginer!



En ce jour où la neige
s’acharnait à tomber sur Camelot, la fragile demoiselle, toujours aussi blême
qu’à son habitude, ne portait qu’une simple robe verte aux manches très large,
et qui tombait lourdement sur le sol. Pour mouler d’avantage son corps, elle
avait enroulé une corde d’or, qui débutait de dessous sa poitrine à la
naissance de ses hanches.



Les larmes aux yeux,
la triste femme venait adresser ses derniers adieux au futur roi d’Orcanie.
Aussi souhaitait-elle qu’il n’était pas déjà partie…



Elle sentait son cœur battre
à une vitesse folle dans sa jeune poitrine et tout son corps, lui semblait-il
être porté par l’irréalité. Sa gorge était nouée par les sentiments qui se
bousculaient en elle : amour, haine, rancune, tristesse, passion, etc.



Et lorsqu'elle crut aperçevoir le prince au loin, la veuve pucelle se sentit défaillir. Tout son être sembla s'écrouler, se fondre sur le sol. La pauvre! Elle faillit en défaillir (oh! oh! jeu de mot, mot de jeu Razz Mad Laughing).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sanctuaireavalon.monempire.net/
Élizabet
Invité



MessageSujet: Re: Appartements du prince Mordred   Sam 3 Mar à 1:20

Le jour s'était lever sur Camelot.
Élizabeth qui était parti de sa chambre pour allez rejoindre Sir Mordred a ces appartements.Elle arriva enfin a ces appartements.Elle frappa.
Elle avait un sourire mélodieux.
''Sir Mordred me voici prêt pour le voyage a votre manoir.J'ai pris soins de faire mes valise.''
Revenir en haut Aller en bas
Mordred d'Orcanie_old

avatar

Nombre de messages : 692
Localisation : Warminster en Orcanie
Date d'inscription : 09/10/2006

MessageSujet: Re: Appartements du prince Mordred   Sam 3 Mar à 6:01

Mordred, accompagné de sire Talbot, se dirigeait d'un bon pas vers ses appartements, tout en devisant avec son conseiller, lorsque celui fit eut la surprise de croiser sur son chemin ... la très douce et ... fantasque Dame Ophélia ...

Celle ci paraissait tout à la fois apeurée et perdue ...
Le Prince fronça les sourcils et interrogea Talbot du regard ...
Puis apercevant Elizabeth devant la porte de ses appartements, Mordred adressa un signe de la main à son conseiller et celui ci s'empressa d'aller s'enquérir de son altesse royale ...

Pendant que le prince, qui affichait un air soucieux, se rapprochait lentement d'Ophélia, le sourire aux lèvres ...

Sire Talbot s'avança dans la direction d'Elizabeth, s'inclina et déclara sur un ton déférent :


Que puis je faire pour vous servir, votre altesse ? ...


Mordred était maintenant tout près d'Ophélia, celui ci ne sachant que dire, percevant instinctivement le trouble, le malaise qui semblait s'être emparé de la jeune femme, sourit de plus belle et s'inclina légèrement, laissant à la dame le soin de lui tendre sa main ( ou non ) ...

Bien le bonjour gente damoiselle ! ...

Je suis fort aise de vous revoir ...
Vous semblez aller un peu mieux que la dernière nuit ...
Toutefois .... Vous paraissez troublée, et même un peu souffrante ...
Allez vous bien ? ... Puis je vous aidez d'une quelconque façon ?...


Le prince quitta le ton, et l'air affecté qu'il venait de prendre pour afficher un petit sourire ...

Mais pardon ...
Je crois que nous n'avons toujours point été présentés ...
Je suis le seigneur Mordred, prince d'Orcanie et neveu du Roi ...
Puis je savoir à qu'elle noble dame ai- je l'honneur de reparler ?! ...



Mordred se fendit alors d'un fort aimable sourire mais ne put s'empêcher de penser :

*Mon dieu ! ...
Cette femme m'a l'air bien étrange ...
Mais celle ci m'intrigue et ... il semble émaner d'elle et tout à la fois comme un enivrant parfum de .... rose et de ... souffre ...
Bref un charme tant indéfinissable ... qu'inquiétant ...*


Ces pensées semblèrent ravir notre sombre et sulfureux prince d'Orcanie ...


Dernière édition par Mordred d'Orcanie le Lun 17 Nov à 18:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://orcanie.forumactif.com/portal.htm
Élizabet
Invité



MessageSujet: Re: Appartements du prince Mordred   Sam 3 Mar à 6:07

Rien mon chère Talbo tous va bien.Mais qui est cette femme avec Sire Mordred.J'aimerait bien la connaître.Elle regarda cette femme avec l'oeil vicieux.Elle se repris.Talbo quand allons nous partir pour le manoir de votre maitre mon chèr ami.J'ai vraimment très hâte
Revenir en haut Aller en bas
Mordred d'Orcanie_old

avatar

Nombre de messages : 692
Localisation : Warminster en Orcanie
Date d'inscription : 09/10/2006

MessageSujet: Re: Appartements du prince Mordred   Sam 3 Mar à 6:36

Il s'agit de la Dame qui à manquée de chuter par l'une des fenêtres du château l'autre nuit ... Altesse ! ...
Celle ci semble un peu moins agitée que cette même nuit ...

Et sachez que votre litière vous attend dans la cour principale du château, le Prince m'a chargé de vous y conduire ...
Celui ci devrait vous rejoindre très vite et vous pourrez ainsi partir au plus tôt de Camelot puis rejoindre le manoir ...



Talbot héla quelques pages :


Vous ! ...
Pressez vous d'allez porter les bagages de son altesse dans le chariot d'escorte ! ...
Allez ! ...


Le conseiller revint à Elizabeth :

Si vous voulez bien me suivre votre altesse ...
Je me ferais un plaisir de vous conduire à votre litière ...


Dernière édition par Mordred d'Orcanie le Lun 17 Nov à 18:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://orcanie.forumactif.com/portal.htm
Élizabet
Invité



MessageSujet: Re: Appartements du prince Mordred   Sam 3 Mar à 15:17

Elle le suiva.(Desolez j'ai pas inspiration se matin je repond vite car j'ai un gn dans moins de deux heures)
Revenir en haut Aller en bas
Ophélia d'Orcanie_old

avatar

Nombre de messages : 160
Age : 28
Localisation : En Orcanie
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: Re: Appartements du prince Mordred   Dim 4 Mar à 0:26

La comtesse dévisagea la princesse lorsque celle-ci fit son apparition. Elle la recconut sur-le-champs. Qui d'autre aurait pu venir ainsi, de si bon matin, faire une petite visite surprise à Son Altesse?
Elle la fixa, jusqu'à ce qu'elle disparaisse entièrement de son champs de vision. Une vive colère bouillait en elle, se mêlant à un chagrin sans pareille.

Elle semblait ne pas avoir entendu les paroles du seigneur, bien qu'il en fut tout au contraire. Elle avait gravé ses mots, cette voix, tout en elle. Et elle les conserveraient pour toujours.
Elle aurait voulut parraître courtoise, peut-être un peu moins étrange que lors de leur dernière visite. Mais l'apparition innatendue d'Élizabeth la contraignait à être boulversée. Et elle ne s'en cachait pas! Elle n'en avait pas l'habitude et n'en voyait pas l'intêret.


Lorsque la fiancée du prince disparut, Ophélia prit la parole.

- Ah! Vil félon! Vous osez encore? Cessez donc cette mascarade, mon coeur ne pourrait en supporter d'avantage! N'en avez-vous pas assez de l'avoir dérobé, malgré moi, par un simple regard, pour ensuite le fendre et me le rendre? Non! Je n'en veux plus... Conservez-le, précieusement, car il vous appartient... je vous le donne. Je suis à vous, mon Roi, corps et âme.
Il vous suffit d'une parole, d'un regard, d'un souffle, d'une pensée et je suis à vos pieds...

Ah! Mais pourquoi? Pourquoi vous faut-il être aussi cruel avec moi? Pourquoi faire semblant de ne pas avoir ressentit ce que j'ai ressentis dès l'instant où j'ai posé mes yeux sur votre royal personne? Pourquoi épouser une femme que vous n'aimer guère et qui n'est pas apte ni à comporter en public, ni à conserver son honneur et par conséquent, le vôtre et encore moins à diriger un royaume!?
Je ne suis malheureusement pas né princesse, mais au moins, je possède les qualités requises pour être une bonne épouse. J'ai les qualités fondamentales pour vous rendre hommage et faire redorer votre image aux yeux de tous!
Votre fiancée sera un fardeau. La preuve, avant même que vous ne soyez unis par les liens sacrés du mariage, elle vous couvre de ridicule en séduisant le meilleur chevalier de votre oncle, votre souverain, et en fait votre pire ennemi? En aviez-vous vraiment besoin?
Si vous la prenez pour femme, je vous annonce un avenir sombre, vos vaines tentatives seront voués à l'échec! Votre descendance ne vous succedera point et vous seré accablé par le tourment... Votre vie ne sera que ruine, désastre, désolation et désorde!
Voilà, la raison de ma venue.
Qu'importe désormais mon nom, puisque vous partez dans quelques instants, et que plus jamais nous nous reverrons?
L'Amour n'est donné qu'une fois dans la vie. Prenez la bonne décision...


Ophélia passa au dessus de sa tête la chaîne en argent de sa mère. Pendnat un bref instant, le temps sembla se suspendre et seul le pendantif en onyx noir, en forme de lune, sembla pouvoir se mouvoir lors de cette ''brèche temporelle''.
Autrefois, des druidesses portaient des pendantifs similaires à celui-ci.
La mignone passa le collier autour du cou de Mordred. Et puisqu'il était plus grand qu'elle, la belle dut se lever sur la pointe des pied, son corps se rapprochant à nouveau de celui du prince.
Au passage, son regard, maintenant remplit d'un amour déçu, de tendresse, d'admiration, mais également empreint d'un grand mal, croisa celui de l'impitoyable souverain.
Un agréable frisson parcourut son échine et elle se retint de ne pas perdre le contrôle d'elle-même. Elle ne déposa pas ses lèvres brûlantes, ce petit bouton de rose sur un visage d'ange, sur celles du prince.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sanctuaireavalon.monempire.net/
Mordred d'Orcanie_old

avatar

Nombre de messages : 692
Localisation : Warminster en Orcanie
Date d'inscription : 09/10/2006

MessageSujet: Re: Appartements du prince Mordred   Dim 4 Mar à 1:59

Stupéfié, éberlué, estomaqué ...

Mordred ne savait que répondre à ce flot de paroles quasi ininterrompu, aussi passionné qu'insensé ...
Et lorsque dame Ophélia offrit ce pendentif au Prince, la proximité de la jeune femme, que ce geste entraîna, ajouté à cela le doux parfum subtile de celle ci, acheva de troubler définitivement le "terrible" orcanien ...

Si il ne parlait point, Mordred ne pouvait détourner les yeux du regard profond, enflammé et exorbité d'Ophélia ...
Le prince avait sans doute trouvé plus "spécial" que lui et cela ... le laissait tout bonnement interdit ...

Et ce n'est que lorsque le Prince se sentit "attiré" vers les lèvres de la très troublante damoiselle que celui ci ce décida à réagir, énergiquement mais sans brutalité :
il se saisit avec fermeté du bras droit d'Ophélia et l'entraîna vivement vers ses appartements, tout en lui lançant :



Ma chère, je crois que nous avons à parler ...

Mordred emmena donc son "invitée" dans ses appartements, et finirent par déboucher dans le cabinet de travail du Prince, sous les yeux étonnés ou effarés des quelques serviteurs présents ...
Mordred les fit sortir, lâcha enfin le bras d'Ophélia, puis lui désigna le siège faisant face à son bureau ( de style romain) ...

Le prince s'assit à son tour face à la jeune femme et la toisa sévèrement du regard, durant un instant, sans mot dire, puis éclata, en pointant son index vers elle :



Je ne comprend pas un traître mot de votre .... discours !! ...

Je ne vous ai jamais rien promis et vous n'avez par conséquent strictement rien à me reprocher !! ...
Il y à tout de même des limites à l'affabulation ! ...

D'ailleurs nous ne nous connaissons même pas ! ...
Ou si peut ...


Mordred s'efforça de recouvrer son calme, mais en vain, il s'emporta même que davantage, il se leva et fixa Ophélia avec une extrême dureté dans le regard :


Et vous : ... Vous ne connaissez encore moins son altesse Elizabeth !! ...
Comment pouvez vous insinuer toutes ces balivernes ?! ...
Ma fiancée n'est en rien coupable et vous le savez !! ...


Le prince frappa violemment la table avec son poing, ce qui fit vibrer son bureau ...

C'est indigne !! ...

Mordred fixa de nouveau Ophélia et sa colère sembla s'estomper peu à peu, pour laisser place à un sentiment que ne ressentait que très rarement le Prince : la peine ...
Il répéta dans un souffle :


c'est indigne ...

Il se rassit, et se frotta les yeux d'un air las ...
Puis reprit sur le ton de la confidence, la voix était encore ferme :



Sachez que dame Elizabeth a elle aussi été durement éprouvée par le destin et moult malheurs ! ...
Tout comme vous, ma chère ...
Elle ne mérite en aucun cas de subir en sus, les affronts du mensonge et de la calomnie ! ...


Mordred finit par esquisser un léger sourire, compatissant ...

Tout comme vous ne méritez point les accusations ignominieuses que d'aucun osent répandre sur votre compte !! ...

Sachez que sur ce point, je suis tout à fait disposé à vous aidez et à vous assistez, soyez en persuadée ! ...


Le prince plongea alors ses yeux verts étincelants dans le doux et fiévreux regard de dame Ophélia, tout en caressant le pendentif "offert" par celle ci, il se sentit envahit par un trouble similaire à celui ressentit le jour de "l'incident" ...

Au comble de la confusion, Mordred baissa soudain les yeux et déclara faiblement :


Ce soir là ...
Ou nous nous sommes vu et ... parler, pour la première fois, j'ai ressenti, ou plutôt été assailli par ...une émotion, un trouble que je ne m'explique point et ...



Le prince ferma les yeux et tenta de réprimer au plus profond de lui même la lame de fond qui menaçait d'emporter son âme et son esprit dans un tourbillon incontrôlable ...

Mordred regarda de nouveau Ophélia droit dans les yeux, les siens étaient presque humide ...
Il déclara, comme absent à lui même :



Cette idée ...
Ne cesse de me hanter, depuis lors ...
Et cela n'a aucun sens ! ...


Le prince fixa encore plus intensément la belle Ophélia, comme si celui ci cherchait ses réponses dans le regard indéfinissable de la jeune femme ....


Dernière édition par Mordred d'Orcanie le Lun 17 Nov à 18:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://orcanie.forumactif.com/portal.htm
Ophélia d'Orcanie_old

avatar

Nombre de messages : 160
Age : 28
Localisation : En Orcanie
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: Re: Appartements du prince Mordred   Dim 4 Mar à 7:41

La douce Ophélia n'avait pu résister à la prise de Mordred. Malgré elle, sans que ce ne lui sut désagréable, elle se laissa emporter.
Fragile comme les pétales d'une jeune rose, elle prit place sur le siège, se recroquevillant presque sur elle-même.
Et lorsque Mordred chassa les serviteurs, une peur la saisit. Et s'il décidait de profiter de ce moment de faiblesse pour la prendre contre son gré? Contre son gré? Non, elle se serait offerte à lui. De toute son âme, de tout son coeur.

Puis, il avait lancé ses paroles, si dure. Et il la blessa. Elle se sentit comme une biche, traquée, qu'une flèche aurait atteinte en plein coeur. Mais la mort ne venait pas... Non... Ce ne pouvait être qu'un rêve? Ces dires provenant de ces merveilleuses lèvres ne pouvaient être aussi cruelles...
Non... Pas à son égard! Comment pouvait-il la comparée à cette enfant qu'était Élizabeth?
Elle s'était attendue à tout, sauf à cela!
Sans qu'elle ne parvint à se retenir, des larmes de rage et d'impuissance lui échappèrent.
Elle l'aimait et pourtant, elle se sentait habité d'une haine tout à fait contradictoire.
Le rejet lui était insupportable.
En ce moment, elle aurait voulut le tuer...

Mais vient ensuite cette promesse d'aide. Puis cet aveux... Ce mince espoir qui se présentait à elle. Cette vengeance qu'elle pouvait maintenant savourer! Dans un petit instant.

Pour l'occasion, elle se créa une expression solenelle. Elle se leva, droite et fière, en lissant les plis de sa jupe.


- Mes paroles ne sont pas dénuées de sens. Et je sais d'avantage de choses que vous ne le croyez.
Ce pendantif, que je vous ai offert, il a appartenu à ma grand-mère, qui était une druidesse. Si des rumeurs circulent à mon sujet, mon seigneur, c'est peut-être qu'elles ont un font de vérité.
Et si tel n'était pas le cas, Dame Bérénice m'a rapporté les évènements précédents mon couché.
Mais je vois que mon bel amour, mon loup conquérant, n'est pas innébranlable. Cependant, il a pris sa décision.
Je compatirai à vos malheurs, mon bien-aimé, et prierai pour votre âme.
Si je puis être à vos côtés, à ce moment, j'apporterai volontièrement quelques moments de chaleur et de réconfort à Son Altesse royal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sanctuaireavalon.monempire.net/
Mordred d'Orcanie_old

avatar

Nombre de messages : 692
Localisation : Warminster en Orcanie
Date d'inscription : 09/10/2006

MessageSujet: Re: Appartements du prince Mordred   Dim 4 Mar à 20:54

Mordred ne savait que penser de cette situation ...
Et visiblement Ophélia semblait encore plus troublée que lui, en proie à des sentiments contradictoires ...

Le prince n'était plus seulement irrité, il trouvait cette femme touchante, finalement, si belle et désemparée ...
Ses accents de sincérité et ses envolées quelques peu lyriques l'avait, il faut bien le dire, fortement interpellé ...

Touchante et .... attirante ? ...
Peut être ...

Malgré tout, Mordred ne put s'empêcher de lancer sur un ton assez peu amen :


Voilà que vous vous faites prophète (ou prophétesse) ?! ... Désormais ...



Le Prince eut un mouvement de lassitude ...

Donc vous dites m'aimez ?! ...
Que voulez vous donc que je vous dise ?! ...
Je suis d'ors et déjà fiancé et d'une femme qui sera bientôt mon épouse ! ...
Je ne puis rien changer à cela ! ...
Résigniez vous que diable !! ...


Mordred se mit à faire les cents pas, d'une manière frénétique, puis s'arrêta brusquement, et dévisagea Ophélia, un petit sourire ironique aux lèvres ...

Ah ? ...
Vous compatirez ?! ... Vous prierez ?! ...
Pour le salut de mon âme !! ...

C'est fort agréable à vous ...
Mais pour ... l'instant ....


Le prince ouvrit un coffre contenant différentes missives, en prit une (la lettre de sire Laurent, pour Erwana), et la brandit sous les yeux d'Ophélia :

Vous intriguez ! ...
Vous complotez !! ...
Vous cherchez à me nuire, par l'intermédiaire d'Elizabeth !! ...
Curieuse attitude pour quelqu'un qui prétend me vouloir tant de bien !! ...


Mordred déposa la missive du chevalier sur le bureau et la pointa du doigt, tout en lançant un regard noir à dame Ophélia ...

Vous allez me dire ce que tout cela signifie et ce, sans détours !! ...


Le prince toisa de nouveau le regard humide et déterminé d'Ophélia, et ne put s'empêcher d'en être quelque peu ébranlé ...
De plus Mordred savait pertinemment ou la jeune femme espérait en venir en s'alliant avec ce misérable sire Laurent ...
Tout ceci n'était que trop évident et pour tout dire ... humain ...
Car l'amour, la passion, surtout lorsque celle ci s'en trouve contrariée, peut contraindre tout à chacun au pires extrémitées ...

Voyant quelle était la seule et unique stratégie qui vaille dans ce cas précis, Mordred décida d'être à la fois sincère mais sybillin, afin de gagner du temps ...

Aussi, celui ci glissa ces quelques mots à l'oreille de la comtesse :


Vous avez raison ...
Je n'aime point ma future épouse, et .... vous m'avez ... convaincue de votre bonne foi ...
De plus ... le trouble que vous créez en moi est indéniable ...
Je ne puis lutter ...mais laissez moi un peu de temps ....
Et je vous promet d'accéder à vos voeux ....
Si tel n'est pas le cas .... je vous tendrai moi même la dague pour que vous puissiez .... me déchirer le coeur ! ....
Ophélia ....



Le prince s'éloigna de la jeune femme, en proie à une vive émotion ....


( hj : je t'envoie un mp, Ophélia Wink ) ....


Dernière édition par Mordred d'Orcanie le Lun 17 Nov à 19:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://orcanie.forumactif.com/portal.htm
Ophélia d'Orcanie_old

avatar

Nombre de messages : 160
Age : 28
Localisation : En Orcanie
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: Re: Appartements du prince Mordred   Dim 4 Mar à 23:43

[ C'est avec impatience que je l'attend M:Prdred! ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sanctuaireavalon.monempire.net/
Ophélia d'Orcanie_old

avatar

Nombre de messages : 160
Age : 28
Localisation : En Orcanie
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: Re: Appartements du prince Mordred   Lun 5 Mar à 0:21

Écarquillant les yeux, en aperçevant la lettre, elle ne put, encore une fois, caché sa stupéfaction à son bien-aimé. Elle se sentit monté en elle une jubilation presque extasique, mélangé à la honte de l'avoir trahie.
Elle demeura quoite, silencieuse et toute petite dans son coin. Pour la enième fois depuis trois ou quatre jours, elle crut que son univers tout entier allait s'effondrer. Que par le poid du malheur, elle allait succomber.

Mais il n'en était rien, car Mordred avait opté pour la voie que lui indiquait son coeur (figuratif les amis, je ne sais si Mordred peut vraiment avoir un coeur
SmileRazz !).
Un long frisson de plaisir la parcourut, lorsqu'il lui chuchota son secret à l'oreille. Et elle en fut heureuse. Heureuse... depuis combien d'années n'avait-elle pas connu ce sentiment?
Elle était près, très près de l'extase...

Portée par son seul instinct, Ophélia fit preuve de brusquerie pour la première fois depuis... des temps immémoriaux.
Elle rattrapa le prince d'une main possessive et le retourna face à elle. Et sans qu'il n'est pu ajouter une seule parole, un seul geste et avant même qu'il ne comprenne ce qu'il se passait, des lèvres chaudes et humides se plaquèrent sur les siennes. Elle lui offrit un baiser passionné, telle qu'elle n'en avait jamais fait (
Razz!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sanctuaireavalon.monempire.net/
Mordred d'Orcanie_old

avatar

Nombre de messages : 692
Localisation : Warminster en Orcanie
Date d'inscription : 09/10/2006

MessageSujet: Re: Appartements du prince Mordred   Lun 5 Mar à 1:38

Stupéfié, Mordred ne réagit pas tout de suite, puis tenta de reculer, mais son bureau l'en empêcha ...
Puis le Prince se laissa gagner et emporter par la passion qu'avait avivé ou ravivé en lui, la si spontanée Ophélia ...

Aussi Mordred répondit au baiser audacieux de la comtesse, en l'embrassant avec fougue et ... avec une certaine maladresse ...
Puis, la mort dans l'âme, le prince se défaisit doucement de la tendre étreinte d'Ophélia ...

Il soupira et la regarda dans les yeux :


Soyons raisonnable ! ...

Comme vous comme pour moi, le cauchemar prendra bientôt fin ...
Patience, et courage ! ...


Sur ce, Mordred ouvrit la porte de son cabinet et héla un serviteur ...
Il revint bien vite à la comtesse :


Je dois me mettre en route ...

Ce serviteur va vous raccompagnez à votre chambre ...

Et ... Je vous ferais parvenir une missive au plus vite ...

Pas d'inquiétude ! ...


Le prince fit le baise main à Ophélia et lui demanda de la précéder ...

Au revoir Dame Ophélia ! ...

Et au plaisir ...


Fut les dernières paroles de Mordred pour la comtesse ...


Dernière édition par Mordred d'Orcanie le Lun 17 Nov à 19:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://orcanie.forumactif.com/portal.htm
Ophélia d'Orcanie_old

avatar

Nombre de messages : 160
Age : 28
Localisation : En Orcanie
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: Re: Appartements du prince Mordred   Lun 5 Mar à 1:52

Ophélia, le coeur battant, adressa un sourire cajoleur au prince.

- C'est donc avec impatience que j'attendrai votre lettre, mon prince. Je demeurerai à Camelot en espérant votre retour.
Que Dieu vous garde, Votre Altesse.
Et qu'il soit aussi bon avec vous qu'il l'a été avec moi...

Et elle le regarda s'éloigner, suivant son propre chemin. Il lui semblait que les derniers instants avaient été un rêve, et la seule chose qui lui confirmait le contraire était qu'elle ne sentait plus pendre, entre le creux de sa poitrine, le bijoux de sa mère.
Elle se demanda même si elle n'était pas devenue folle... si elle n'avait pas imaginée tout cela.
Mais qu'importait? Elle était heureuse...
Heureuse et sous peu entre les bras de son bien-aimé...
Sous peu... quelques mois, voir une année...
Elle rougit. Elle vivait à nouveau...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sanctuaireavalon.monempire.net/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Appartements du prince Mordred   

Revenir en haut Aller en bas
 
Appartements du prince Mordred
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» Mordred L. Melkor, le nouveau nom de la mort vivant à vos coté...[terminer]
» Les appartements au dessus des écuries
» Mordred
» Eclats de voix [Terminé]
» Un loup parmi les chiens ▷ m o r d r e d

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Camelot :: Archives :: Aile Ouest :: Logements des proches du Roi-
Sauter vers: