La Bretagne au VIe siècle, terre de mythes et de légendes. Arthur règne sur Camelot, entouré de ses Chevaliers...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Un entrainement matinal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un entrainement matinal   Sam 10 Fév à 23:50

(hj :si tu veux Very Happy )

Annwenn sourit de nouveua a Lusignan...

"Je vous suit , sire ..."

Elle suivit Lusignan , toujours aussi souriante ...
Revenir en haut Aller en bas
Lancelot du Lac_old
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 453
Age : 39
Localisation : Camelot
Date d'inscription : 05/06/2006

MessageSujet: Re: Un entrainement matinal   Dim 11 Fév à 2:23

[Hj : bravo fiston cété bien joué. Mais visiblement ils ont le feu au derrière nos deux loustics.

Je trouve personnellement qu'il n'est pas très correct de ne pas laisser les joueurs répondre : vous vous permettez de planter là un interlocuteur, Galahad, en le tançant assez rudement alors qu'il est quand même chevalier de la table ronde, sans lui avoir laisser le loisir de répondre. Personnellement j'attends la réponse d'Elwyl que vous vous cassiez en attendant qu'elle réponde ne m'aurait pas gêné, mais avec Galahad désolé ça passe pas.
Cette manière de jouer ne me plait pas : les autres ne sont pas "des trucs jettables" : si vous vous insèrez dans leur topic et qu'ils font l'effort de tenir compte de votre intrusion, j'estime que vous n'avez pas à les planter là selon votre convenance, c'est une simple question de bonne éducation.
Si vous êtes pris de furieuse envie de poster, faites le ailleurs que dans les sujets des autres.

Mais tant pis pour vous, puisqu'on est dans la surenchère, vous avez gagné et je vais m'y mettre aussi. ]

Lancelot s'approcha d'Elwyl et reconnut un parfum qui ne lui était pas inconnu.
Mais il n'eut guère le temps de se demander où il l'avait déjà respiré car il apperçut les cadavres des deux butors de Lusignan.
Voyant la lame du jeune homme encore tachée de sang, il s'empressa de lui demander des explications.
Il lui conta son affaire et l'agression et l'intervention de Lusignan.
Pendant qu'il écoutait, son fils s'approcha. Il s'enquit alors auprès de lui de ce qui venait de se passer avec ce Lusignan en question.
Il lui dit :


Lancelot : "Bon, tu vas surveiller ce jeune homme pendant que j'appelle la garde : nous allons attraper cet individu et le mettre aux fer.
Nous le confronterons ensuite à ce jeune homme. Il médit des chevaliers de la table ronde et du Roi Arthur tu dis ?
Ici c'est un crime qui mériterai qu'on lui arrache la langue. Allons !"


Il héla un garde qui s'approcha immédiatement. Il lui dit :

Lancelot : "Je recherche un boiteux qui porte les armes d'Orcanie. La dernière fois qu'on l'a vu il était en compagnie d'une femme blonde richement vêtue. L'as tu vu ?"

Soldat : "Oui monseigneur, ils ont pris le chemin des remparts."

Lancelot : "Bien ! Rameute du monde : nous allons nous saisir de sa personne et le questionner convenablement. Attention c'est un criminel dangereux : s'il résiste vous avez le droit de tuer.
Quand vous le tiendrez, amenez le à la prison du poste central de la garde."


Soldat : "A vos ordres !"

Et Lancelot et le soldat allèrent rameuter la garde à la recherche d'un persiffleur et d'une blonde.

Direction Le chemin de ronde

_________________
Modérateur à ses heures.

Bannière Créated By Arthur/Evangéline/Nessameldë
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alveran.blog.jeuxvideo.com/
Lancelot du Lac_old
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 453
Age : 39
Localisation : Camelot
Date d'inscription : 05/06/2006

MessageSujet: Re: Un entrainement matinal   Dim 11 Fév à 16:59

De retour du chemin de ronde

Revenant de l'arrestation avec autolyse du sire de Lusignan, Lancelot s'approcha de Galahad et Elouisl qui attendaient toujours sur la place.

Il leur dit :


Lancelot : "Jeune homme, vous êtes libre. L'individu a été attrapé et s'est tué au cours de son arrestation, ce qui est l'aveux de son crime.
Vous êtes donc libre jeune homme, enfin du moins êtes vous déchargé des soupçons de crime puisqu'en dispairaissant l'autre suspect a avoué.

A présent interessons un peu à vous :

Qui êtes vous et que faites vous ici sur ce terrain d'entrainement réservé aux chevaliers ?
J'attends une réponse claire et moins sanglante que la précédente."


[Hj : c un peu naze comme transition mais le jeu à la Mordred impose des figures de mauvais goût, désolé geek
Maintenant je reprends le jeu normal où chacun peut répondre à son tour.]

_________________
Modérateur à ses heures.

Bannière Créated By Arthur/Evangéline/Nessameldë
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alveran.blog.jeuxvideo.com/
Sir Galahad_old
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 218
Localisation : Camelot
Date d'inscription : 16/04/2006

MessageSujet: Re: Un entrainement matinal   Dim 11 Fév à 21:36

[hj: Merci Lance! Je trouve cela aussi incroyablement incorrect de ne pas laisser jouer les autres... No
Hier soir, j'ai posté ce message en sachant que Nico allait répondre! Mais je ne m'attendait pas à ça. Je n'ai pas su répondre le soir même car j'ai eu un empêchement... Ce soir, je viens voir et je vois que moi, je n'ai rien à dire, tout c'est déjà déroulé sans moi!
En pas plus de 24 heures, tant de messages!!!
Merci Lance pour ta compréhension!!!
Je vais essayer de m'adapter et de me contenter de me taire... Crying or Very sad ]

Galahad, surpris par la réponse du vieux Lusignan, n'avait pas répliqué et avait choisis de laisser tomber cette bêtise. En revanche son père, sans doute au courant de tout ce qu'il s'était passé ici, avait pris les choses en main... Ce qui n'était pas étonnant de sa part.
Quand le jeune homme vit Lusignan et Annwenn se détacher de lui, il eut l'envie de crier à cette gente demoiselle innocante.
"Ne soyez pas naïve, il ne sait que vociferer, ce crétin!" mais il retint ces paroles et laissa agir son paternel. Celui-ci lui donna l'ordre de patienter avec le jeune homme qu'il ne connaissait guère. Galahad n'eut pas l'occasion de lui adresser la parole, ce qui semblait lui convenir! (Allez savoir pourquoi! scratch )
Tout en bavardant de l'affaire avec un garde qui avait eut la chance de rester au terrain, il gardait un oeuil sur cet écuyer recouvert d'un mateau qui à son tour, était couvert de sang rouge vif...


Après un bon bout de temps, Lancelot revint, la mine pas très joyeuse... Que s'était-il passé? Les Gardes n'étaient plus avec lui, ce qui était mauvais signe... Il se raprocha et parla aux deux jeunes hommes. Sa voix était sévère mais pas agressive. Galahad baissa la tête en entendant l'histoire du sucide. Le garde lui avait raconté le gros de l'histoire. Son père interrogea le jeune homme à présent. Les du Lac attendaient sa réponse qui ne tarderait pas à arriver...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un entrainement matinal   Dim 11 Fév à 23:30

[ je suis desole de ne pas avoir laisser jouer Galahad , mais je suis pas habituer a ce qu'on me reponde si vite d'habitude je dois attendreau moins une journée alos comme la on m'a repondu assez vite , j'ai continué .]
Revenir en haut Aller en bas
Elwyl Ap
Invité



MessageSujet: Re: Un entrainement matinal   Dim 11 Fév à 23:38

[Eh bien je doit dire que j'ai été surpassée!! Ou lalala! Moi qui me suis absenté pendant un Week-end (scout d'un jour scout toujours! ^^) Voila que je retrouve mon topic sans dessus dessous et un Lusignan suicidé alros que j'aurais tellement aimé m'en charger moi-même... Ah! vraiment!]



Elwyl/Louis était resté de amrbre pendant l'absence deu Chevalier Lancelot. Lorsqu'elle avait vu auparavant arriver son bien-aimé, son coeur s'était mit a battre dangereusement dans sa poitrine. Elle s'était éloignée le plus possible et avait bien fait attention d'en aucun cas crosié son regard. Il la troublait tellement. Elle se mordillait la lèvre inférieure, comme a son habitude, nerveuse a l'idée qu'il la reconnaisse. Elle n'avait qu'une envie, courrir se jetter dans ses bras. Mais elle se retenait, tant bien que mal mais elle tenait bon. Et voila le Sieur Lancelot revenir avec une triste mine. Ce devait être une bien mauvaise nouvelle pour que Lancelot en perde son sourire habituel de suffisance extrême. (oh lalala Bibi tu t'emporte!! XD) Il leurs expliqua dans le détail la mésaventure de Lusignan. Louis brailla tout haut:

-Bigre Quel domage! Mon épée aurait été plus amène de réduire en charpie ce fumier malodorant fil de...

Il s'interrompti en rougissant. Les deux chevaliers le regardaient la mine comique. Lancelot prit ensuite une ton sévère qui, soi dit en passant, ne lui allait pas du tout, et lui demanda son identité. Louis/Elwyl déglutit. Mais n'était-ce aps ce qu'elle voulait? Elle ne souhaitait qu'une chose, l'aventure. Aussi, c'était la chance de sa vie. Et elle n'avait pas intêret a la louper!!!
Louis/Elwyl s'éclaircit la voix afin de la rendre la plus méconaissable possible et dit:


-Je me nomme Louis de Berteuil. Je suis un écuyer a la recherche d'un chevalier auquel attache rmes services en l'attente de devenir moi-même ce chevalier. J'ai 15 ans et je suis Français.

Et puis dans une gracieuse courbette dite "a la française", le jeune freluquet dit d'une voix polie:

-Enchanté de faire la connaissance d'aussi réputéschevaliersque les du Lacs.
Revenir en haut Aller en bas
Lancelot du Lac_old
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 453
Age : 39
Localisation : Camelot
Date d'inscription : 05/06/2006

MessageSujet: Re: Un entrainement matinal   Lun 12 Fév à 4:19

[Hj : je ne sais pas pkoi mais je trouve ça ridicule quand on nous appelle "Du lac" pourquoi pas "Duchmol" aussi Razz ]

La mine de Lancelot était en fait plus préoccupée que vraiment triste et si elle l'était c'est parce que quelque chose lui trottait dans la tête depuis qu'il avait vu Lusignan se poignarder.
Son esprit commençait à lier certaines choses entre elles, certains éléments qui en apparence n'avaient rien à voir les uns avecs les autres mais qui se liaient malgré tout.

Il avait donc un air assez absent, mais cela ne l'empêcha pas d'écouter attentivement ce que disait le jeune Louis dont le visage ne lui était décidément pas inconnu.


Louis a écrit:
-Bigre Quel domage! Mon épée aurait été plus amène de réduire en charpie ce fumier malodorant fil de...

Il sourit en entendant ces fières paroles qui sonnaient bien l'orgueil chevaleresque.

Il répondit au reste des paroles du chevalier d'une voix qui n'était plus autoritaire mais plutôt interogative :


Lancelot : "Vous êtes donc Franc ?

[HJ historique : je rappelle que les français n'existaient pas encore à l'époque, on disait "les Francs". D'autre part le prénom "Louis" sous cette forme n'est apparu que plus tardivement. En fait il parait même que "Clovis" est la forme ancienne du prénom Louis.]

Je reviens du pays des Francs précisément où j'ai combattu longtemps aux côtés de leur Roi. J'en ai donc vu beaucoup des Francs et on ne peut pas dire que vous en ayez l'aspect.
Sans vous offensez messire, vous faites plus jouvencelle que redoutable guerrier petit fils de Mérovée, mais bon après tout ce n'est pas l'aspect qui compte si j'en juge par la fonçon dont vous avez occis ces deux lourdeaux..."


Il désigna les deux corps des gardes du corps étendus sur le sol que des gardes étaient en train d'enlever pour les porter sur une charette bachée. Sous la bache devait probablement se trouver le corps malodorant de Lusignan.
Il repris sa mine préoccupée et il observait toutes les manoeuvres du coin de l'oeil tandis qu'il reprit :


Lancelot : "Ainsi donc vous voulez devenir chevalier ? Intéressant... Mais vous savez qu'il ne suffit pas de savoir se battre avec les ivrognes pour être chevalier. D'abord il faut trouver un patron qui accepte de vous prendre sous son aile, ensuite il faut faire ses preuves à la guerre comme dans la paix et aussi, ce qui est le plus important, montrer une foi en Dieu absolument pure."

Harcelé par ce qui lui tournait dans la tête, Lancelot n'y tint plus il dit :

Lancelot : "Excusez moi un instant... Mon fils expliquez donc au jeune Berteuil ce qu'on attend de nous. Je reviens de suite."

[Hj : vous inquiétez pas je vais juste chercher des billes pour plus tard. Razz ]

Lancelot approcha rapidement de la charette de son pas de félin, il interpella les gardes qui entassaient les corps, gardes qui étaient avec lui sur le chemin de ronde.

Lancelot : " Soldat, un instant je vous prie."

Le soldat déposa lourdement un premier corps dans la charette et s'épongea le front.

Soldat : "Oui monseigneur ?"

Lancelot : " J'aimerai récupérer les armes de ces deux là, et aussi le poignard de notre "suicidé". C'est bien lui dans votre cariole, n'est-ce-pas ? "

Soldat : "Heu oui comme vous voulez seigneur Lancelot."

Les armes avaient déjà été récupérées, un autre des soldats farfouilla dans le fond du chariot et en extraya les armes des deux individus qu'il tendit à Lancelot qui les pris.

Il y avait deux épées et une dague. Lancelot s'intéressa surtout à la dague qu'il observa avec attention.
Il réfléchit longuement en observant le fil de l'arme à lame courte. Il regarda de plus près certain détail de la garde et éprouva l'acier avec son ongle.
Il eut finalement un sourire satisfait et opinant du chef il la glissa dans sa ceinture et reposa les deux épées. Il s'adressa de nouveau aux soldats qui l'avaient regardé avec des mines dubitatives :


Lancelot : "Et le poignard de l'autre, il est toujours enfoncé dans le corps ?"

Soldat : "Je ne sais pas..."

Lancelot : "Regardons."

Le soldat fit une grimace.

Lancelot : "Allons pas de chichi, on sait qu'il pue, mais il puait déjà avant de crever et c'est pas un peu de charogne enrobée de moustille qui va faire reculer les soldats du roi Arthur !"

Lancelot souleva la bâche d'un geste rapide et l'odeur qui s'exhala ne le fit même pas froncer sa narine gauche (qui est pourtant la plus sensible chez lui).
Il observa le corps à l'endroit de la blessure mais :


Lancelot : "Rahhh morbleu, il n'y est pas !"

Soldat : "Il a du tomber dans la fange au moment du choc..."

Lancelot : "Retournez-y et trouvez-le."

Le soldat fit une mine dégoutée.

Soldat : "Mais messire..."

Lancelot : "Mais messire quoi ? Devrais-je y aller moi même !"

Soldat : "Non, j'y vais j'y vais... Mais ça pue vraiment trop..."

Lancelot : "Pas plus que quand votre femme baille mon vieux. Allons courage, ce n'est jamais qu'un peu de merde et si vous me le trouvez vous aurez 1 pièce d'argent."

Soldat : "C'est vrai que ma femme... Et c'est vraiment si important ?"

Lancelot répondit d'un ton léger :

Lancelot : "ça n'est pas capital, mais ça peut être important oui."

Le soldat n'en demanda pas plus, peu lui importait de toute façon. Il n'était pas très emballé, mais il partit quand même au petit trot pour fouiller les sorties d'évacuation des latrines.

Suivons le ici

Lancelot de son côté fit signe à l'autre de reprendre son travail et rejoignit Elwyl et son fils.

_________________
Modérateur à ses heures.

Bannière Créated By Arthur/Evangéline/Nessameldë
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alveran.blog.jeuxvideo.com/
Sir Galahad_old
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 218
Localisation : Camelot
Date d'inscription : 16/04/2006

MessageSujet: Re: Un entrainement matinal   Lun 12 Fév à 23:09

[hj : Annwenn : comme je l’ai déjà dis à momo, je ne suis pas fâché, mais seulement triste de ne pas avoir pu répondre à ce topic comme je l’aurait voulu... Oublions cela... cheers
Lance : Je trouve ça moi-même aussi un peu ridicule ! Mais c’est la vie, il faut si faire... Razz
Le prochain qui ose prononcer « du Lac », je l’égorge vif ! ^^ lol! ]

Galahad, encore une fois, se contentait d’écouter son père et le jeune freluquet. La voix de ce dernier le dérangea. Elle lui paraissait familière... Ce Louis de Berteuil était peut-être un écuyer, mais alors quels complexes devait-il avoir de sa voix plutôt féminine... Le jeune chevalier ‘arrivait pas à se concentrer sur la conversation que menait son paternel ! Les cris de dégoût des soldats derrière et la puanteur répugnante des morts lui donnaient l’envie de régurgiter son repas et sa bière de ce midi.

Ce jeune homme en face de lui l’intriguait. Mais qui était-il exactement. Ce qu’il disait ne pouvait être correct. Un mensonge quelconque se cachait derrière ses belles paroles d’écuyer.
Lancelot n’eut pas fini son récit sur les chevaliers de Camelot Galahad devrait le continuer. Il le connaissait par coeur à quelques choses près... Ce n’était pas compliqué !
Le grand seigneur s’en alla vers cette charrue qui sentait le vieux porc cru à plein nez. pig Galahad ne s’intéressa pas à ce que son père allait faire, il ne connaissait qu’une petite partie de l’incident et encore... Il ne voulait pas en savoir plus ! Il en profita pour conclure ce que son père avait commencé.


- Comme le disait Lancelot, la foie en le Dieu chrétien est la règle la plus importante. Ce qu’il n’a pas dit c’est que tu devras protéger l’église comme ta propre vie.
Continuons, comme cette phrase connue le dis, ton bras protègera les faibles. Qui que ce soit, cela doit être respecté, comme toutes les autres lois, d’ailleurs !
Tu aimeras ton pays.
Tu ne devras en aucun cas reculer devant l’ennemis, pour prouver ton courage et ton ardeur au combat...
Tu feras aux Infidèles une guère sans trêve et sans merci.
Tu devras respecter tes devoirs féodaux, tu sais de quoi il s’agit j’espère...
Ta bouche méprisera le mensonge !
Tu devras être courtois, généreux et brave...
Et en dixième et dernier lieu, tu agiras pour le Bien et seulement pour le Bien !


Il prit un air plus détendu.

- A côté de cela, il y à aussi un tas de petites choses que même le plus brave des chevaliers peut encore améliorer. La perfection n’existe pas dans ce monde, mais il faut tenter l’impossible ! Prendre des risques...
Ne t’en fais pas, tu apprendras cela plus tard, quand ton heure sera venu !


Galahad sourit au jeune homme en s’intéressant à lui.

- Dis-moi, qui aimerait-tu servir, jeune homme ?

Le Chevalier eut à peine finit son récit qu’il aperçut Lancelot qui avait fini sa petite enquête à lui...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elwyl Ap
Invité



MessageSujet: Re: Un entrainement matinal   Dim 25 Fév à 22:03

[Pas taper Pas tapé!! moi était trés occupé... Moi pas pu prévenir.. Moi désolée... Pas taper!! XD]

La jeune Elwyl écouta attentivement le récit de Galahad. En fait, elle était autant captivé apr les mots que par le physique de son interlocuteur. Son coeur battait sourdement dans sa poitrine et elle n'avait qu'une envie, embrasser cet homme. Elle se mordilla la lèvre inférieure mais soudian, elle s'arrêtta. il fallait qu'elle pense a changer ses habitudes sinon elle serait bien vite découverte. Surtout par Galahad qui était un fin observateur et, elle était sûr, connaissait chacune de ses mimiques, de ses habitudes... Il lui posa la question fatidique, qui voulait-elle servir?! Bonne question.... Elwyl n'en avait aucune idée. En fait, si elle le savait trés bien, mais elle savait aussi que c'était une trés mauvaise idée... De plus, elle savait que l'écuyer de Galahad avait déserté et qu'il avait disparus dans la nature du jour au lendemain le chenapan.
"Mauvaise idée...!" s'emporta-t-elle intérieurement.
Elle décida donc de répondre d'une facon plutôt plate sans trop s'avancer mais en montrant qu'elle n'était pas ouverte a n'importe qu'elle proposition.


-Eh bien je sais que je veut servir l'un des grands chevaliers de la Tablre Ronde mais vous êtes tous tellement fort et digne d'être servis que je n'ai aucune préférence. Je souhaite me mettre au service de n'importe quel chevalier de la Table ronde Sir Galahad.

Elle adressa un sourire éblouissant a Galahad mais se rappellant ses bonnes résolutions elle s'en défit de suite pour afficher une moue typique d'adolescent arrogant et bagarreur. Elwyl se souvint a ce moment là de tout ce que venait d'énumérer Galahad. Les "Lois" de la chevalerie. La perfection, il fallait se rapprocher au mieux de la perfection.... Celà allait être bien dur. Avec son caractère impulsif Elwyl aurait bien du mal a se conformer sans cesse a ce code. Tant pis! Elle ferait avec... De toute facons, elle ne désirait nulle autre chose, ormis Galahad évidment, que de se battre avec les hommes. Elle avait toujours aimée guerroyer et celà ne changerait pas du jour au lendemain. A ce moment là elle vit le regard de Galahad se porter dérrière elle brièvement. elle fit volte-face et vit approcher Sir Lancelot qui revenait de sa petite enquête. Elwyl ignorait ce qu'il était aller traficoter mais devant sa mine qu'arborait celui-ci elle en déduisit qu'il avait trouvé ce qu'il cherchait. En effet, son perpetuel air arrogant et sûr de lui était revenus habité les traits fins et pourtant dur de son beau visage. Elle se retourna pour faire a nouveau face a Galahad attendant que le père de celui-ci les rejoigne tout deux.
Revenir en haut Aller en bas
Lancelot du Lac_old
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 453
Age : 39
Localisation : Camelot
Date d'inscription : 05/06/2006

MessageSujet: Re: Un entrainement matinal   Mar 27 Fév à 5:08

[Hj : moi pas habitude tapper jeune fille. Jeune fille plutôt tapper moi ces derniers temps. Razz
Mais moi magnanime avec petite Elwyl, car moi chevalier : moi prendre mal en patience quand femme occupée ailleurs.
lol! ]

Alors qu'il parlait, Lancelot regardait la silhouette du jeune homme qui décidément lui semblait bien fine et bien mince.
Il allait lui falloir s'étoffer un peu en musculature s'il voulait un jour porter les lourdes armures faites de cuir et de maille que portaient les chevaliers d'Arthur. ça n'était pas aussi lourd que des armures de plates mais tout de même...

Quand il eut fini de parler, les mains sur les hanches il dit :


Lancelot : "Pour devenir écuyer d'un chevalier de la Table Ronde, il faut que celui-ci vous juge digne de le servir.

Car un écuyer est d'abord un serviteur.

"Tu dois d'abord apprendre à obéir pour apprendre à te faire obéir"

"Celui qui n'a point été le dernier un jour ne pourra être le premier demain."

Ce sont les paroles de notre seigneur Dieu lui-même qu'Arthur a repris comme règle pour le code de la formation de son élite chevaleresque.
[Hj : il déforme les paroles du Christ mais c normal il est encore un peu païen Razz ]

C'est une des premières chose à maîtriser, avant même toutes considérations sur les capacités de combattants : savoir obéir à son maître, au Roi, à Dieu...

Avant de te proposer à un chevalier, nous voulons savoir si tu as bien conscience de cela et si tu comprends ce que cela signifie ?

Réfléchis bien aux conséquences avant de répondre : si cela va à l'encontre de ton tempérament, tu dois considérer jusqu'à quel point tu te sens capable de dominer un tempérament rebelle.
Si tu y parvenais, cela pourrait faire de toi un futur grand chevalier.
Les plus grands d'entre nous sont ceux qui sont parvenus à dominer la sauvagerie qui brûle dans leur coeur pour en faire une force au service de Dieu."


Lancelot observa encore une fois la silhouette et les manières de ce jeune Franc qui décidement lui rappelait quelqu'un...

[Hj : j'arrête le parler "Tarzan" (ou parler "Elwyl" Razz )
Galahad va pas être là mais si tu veux je peux prendre le relais, d'abord pour quelques questions puis pour les tests d'entraînement. Je ferai en sorte de ne pas trahir son esprit et puis c mon fils après tout : y a des traits communs en théorie Razz ]

_________________
Modérateur à ses heures.

Bannière Créated By Arthur/Evangéline/Nessameldë
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alveran.blog.jeuxvideo.com/
Elwyl Ap
Invité



MessageSujet: Re: Un entrainement matinal   Mer 28 Fév à 0:11

[LoL le "Elwyl" me alsse aussi alros je laisse tomber... XD Quand aux points communs, ce n'est qu'une theorie Razz Je taquiiiiineuh! lol! ]


Elwyl se résolut a détacher ses pensées de Galahad une bonne fois pour toute. Elle se tourna avec détermination vers Lancelot et l'écouta attentivement. Contrôler ses pulsions. Hum, voilà qui allait être bien difficile. Mais Elwyl possédait une volonté peu commune et lorsqu'elle voulait quelque chose, rien ne li résistait. Elle sait maitriser son caractère rebelle. Elle voulait plus que tout être chevalier alors s'il fallait passer par le stade du plus bas des écuyers elle le ferait! Aprés tout, c'était une besogne comme une autre... Elwyl se redressa alros et une petite lueure s'alluma dans les beaux yeux émeraudes de l'enetêté.

-Aprés vôtre discour et celui de Sir Galahad j'ai plus que tout au monde envie de servir un preux chevalier. J'ai cosncience des engagements et des efforts que j'aurais a faire. Mais je sais que je peut le faire alors Oui, Oui et encore Oui. Faites de moi un écuyer Sir Lancelot.

Elwyl avait fait exprés d',e rajoutter un peu. Elle comencait a cerner le personnage étonannt qu'était Lancelot du Lac et elle savait que faire dans le mélo-dramatique lui plairait. Et puis, il y avait de tels accents de vérités dans ses dires qu'il ne pourrait qu'obtempérer. Enfin du moins elle l'espèrait. Elle planta son regard fier dans celu ide Lancelot, attendant une réponse de sa part. Trés anxieuse elle se retint de mordre sa lèvre inférieure. Manies qui finirait par la trahir si elle n'y prenait pas guarde...
Revenir en haut Aller en bas
Lancelot du Lac_old
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 453
Age : 39
Localisation : Camelot
Date d'inscription : 05/06/2006

MessageSujet: Re: Un entrainement matinal   Dim 4 Mar à 3:48

Lancelot, les bras croisés, écouta la réponse du jeune homme en fronçant le sourcil.
A 38 ans, il en avait vu quelques uns des jeunes aspirants qui disaient "oui oui" le jour où on leur énonçait les règles et qui renonçaient devant la difficulté ou se montraient tout simplement incapable.

Il regardait l'enfant qu'il avait sous les yeux, son aspect frêle et sa dégaine un peu tordue, comme si sa poitrine était comprimée.
Il finit par dire en hochant la tête :


Lancelot : "Bon... Nous verrons bien... A présent voyons un peu si tes talents à l'ép..."

Il fut interrompu par le retour du soldat Owen, revenant de sa périlleuse mission dans l'égout de Camelot.

Lancelot : "ah ! Un instant !"

Lancelot alla voir Owen.

Lancelot : "Alors ? Cette dague ? L'as-tu trouvé ?"

Owen tendit triomphalement à Lancelot l'objet conquis de haute lutte, son Graal à lui en quelque sorte...

Lancelot le prit et l'observa attentivement comme il l'avait fait pour celui des spadassins de Lusignan.

A la fin de son examen, il sourit et porta la main à sa bourse pour en extraire une pièce.
Il la glissa dans la main d'Owen.


Lancelot : "Tiens tu l'as bien mérité. Une deuxième pour toi si tu remplis une autre mission."

Prenant la pièce avec des yeux brillants de bonheur, Owen répondit avec précipitation :

Soldat Owen : " Tout ce que vous voulez monseigneur !"

Lancelot rendit la dague de Lusignan à Owen.

Lancelot : " Tu vas porter celle-ci à ton Capitaine, Geoffroy Mursmeyer.
Tu vas lui dire de regarder attentivement le fil de la lame ainsi que le poinçon du forgeron et de la comparer avec ceux de celle qui a tué le père Stéphane.
Je crois que ce sera... Très interessant pour celui qui mène l'enquête. J'ai promis à Mursmeyer de lui apporter tout mon concours, c'est donc ce que je fais.
As-tu compris ce que tu dois faire ?"


Owen avait compris. En somme c'était assez simple donc pour un cerveau futé comme celui d'Owen ça ne posait pas trop de problème.

Soldat Owen : "Oui monseigneur !"

Lancelot : "Alors n'attends plus, vas !"

Et Owen partit au trot quérir un nouveau Graal. Cette affaire allait faire sa fortune...

Lancelot revint à Elwyl et Galahad, très satisfait. Il dit d'une voix forte :


Lancelot : " Bon ! Alors voyons un peu comment notre jeune aspirant se défend à l'épée.
Mon fils, à toi l'honneur ! Attaque standard pour commencer"


Galahad sourit et dégaina son épée pour se mettre en garde.

[Hj : je mets en vert le jeu de Galahad que je prends à com compte]

_________________
Modérateur à ses heures.

Bannière Créated By Arthur/Evangéline/Nessameldë
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alveran.blog.jeuxvideo.com/
Elwyl Ap
Invité



MessageSujet: Re: Un entrainement matinal   Dim 4 Mar à 22:08

[Je savais bien qu'il allait me faire un sale coup ce Lance... Me battre contre celui que j'aime?! Non mais vraiment!! Quelle méchanceté! Sad ]



Elwyl sentit son coeur faire un bon dans sa poitrine comprimée. Se battre a l'épée?! Elle fut soulagée de voir Lancelot s'interrompre brutalement et aller a la rencontre d'un soldat. Elwyl le vit examiner avec atention une dague. Il la rendit satisfait et parla un instant avec celui-ci. Elle apréhendait fortement le retour de celui-ci vers elle et Galahad qui, lui aussi était tourné evrs son père et ne disait pas un mot. Elle l'observa a la dérobée mais voyant Lancelot du Lac revenir d'un pas, a nouveau guilleret, elle reporta son attention sur celui-ci. Ensuite, tout s'enchainna bien vite. Un Duel, avec Galahad?! Elwyl sentit son coeur monté jusque dans sa gorge et son estomac faire des loopings. Elle fronca les sourcils mais ne dit rien. Que pouvait-elle faire?! Si elle était découverte ell serait brûlée vive pour sorcellerie, si elle partait en courant comme une enfant elle passerait pour une couarde et pourrait tirer un trait sur son avenir militaire.

Elle soupira et dégaina avec fermeté et sûreté. Elle se tourna, face a Galahad, l'épée dans les deux mains, l'oeil aux aguets. Galahad, son Galahad, se battre contre lui?! Mon Dieu... La chose était comique. De plus, Elwyl était certaine de ne pas gagner contre lui. Il l'écraserait comme une vulgaire mouche indisposante... Elwyl interrompti aussitôt le fil de ses pensées. Non. Il ne fallait pa partir perdante d'avance. Hors de question... Tout se jouait dans les quelques minutes qui allaient suivre. Il fallait tout donner. Il fallait faire se spreuves... Elwyl inspira un bon coup, jetta un rapide coup d'oeil au ciel, histoire d'avoir une dernière belle image sous les yeux au cas où les choses se passent mal puis elle porta toute son attention sur Galahad. Le code de la chevalerie imposait que ce soit lui qui entame le combat aussi Elwyl attendit qu'il attaque et se prépara a parer du mieux qu'elle purait. Il faut dire qu'elle était bien meilleure a l'arc qu'avec une épée entre les mains...
Revenir en haut Aller en bas
Lancelot du Lac_old
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 453
Age : 39
Localisation : Camelot
Date d'inscription : 05/06/2006

MessageSujet: Re: Un entrainement matinal   Lun 12 Mar à 15:49

[Hj : Bon Galahad n'étant pas dans le secteur, je vais parler pour lui.]

Lancelot croisa les bras, et observait attentivement l'attitude du jeune combattant, à l'affut de chaque défaut et qualité.

Galahad tendit le bras bien fermement en direction de Louis, pour maintenir la distance.
Son épée était un peu plus longue que celle du jeune homme, ce qui confère un avantage en terme d'allonge mais une perte en maniabilité qu'un bon combattant comme lui était bien entendu capable de compenser.


Lancelot finit donner le signal :

Lancelot : " Cinq assauts pas plus.
Sire Louis, prenez une épée émoussée. On ne cherche pas à se tuer mais à vous tester."


Lancelot lança sa propre épée d'entrainement à Louis, ce qui était un très grand honneur pour un jeune combattant.
Mais Lancelot n'était pas chiche quand il s'agissait des travaux guerriers : la notion de frère d'arme avait toujours eu un sens pour lui, même pour le soldat le plus humble.
C'est aussi pour cela qu'il était adulé par la troupe.

Louis se remit en garde.


Lancelot : "Vous êtes prêts ? Allez !"

Galahad se lança.
Il avança le pied droit et poussa sur son pied gauche pour se donner de la vitesse mais sans prendre d'élan.

Il leva le bras droit et fit tournoyer son épée avec élégance et rapidité au dessus de sa tête pour finalement la rabattre en direction de l'épaule gauche de Louis.
Tout le mouvement étant bien entendu exécuté avec une maîtrise totale pour éviter de blesser son aversaire.

_________________
Modérateur à ses heures.

Bannière Créated By Arthur/Evangéline/Nessameldë
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alveran.blog.jeuxvideo.com/
Elwyl Ap
Invité



MessageSujet: Re: Un entrainement matinal   Mar 20 Mar à 19:19

Elwyl soulagée attrapa l'épée de Sire Lancelot en vol. Elle n'aurait pas ainsi la malchance d'être bléssée ou de blesser par mégarde son cher et tendre. Elle se mit en garde et Lancelot donna aussitôt le signal de départ. Galahad, comme tout guerriers aguerris ne prit pas le temps d'attendre et commenca a attaquer. Elwyl écarquilla els yeux, une demi-seconde paralysée, avant de se reprendre.
"Voyons ma fille! C'ets maintenant ou jamais!" se dit-elle.

Elle leva son épée et la placa parellèlement à son épaule gauche, un peu au-dessus. Le choc de l'épée de Galahad s'abattant sur la sienne lui fit plier les genoux mais elle resta debout et avec toute la force qu'elle avait elle repoussa l'épée de Galahad en faisant un habil tour de poignet.
Essoufflée, mais en voulant, Elwyl décida d'attaquer à son tour sans attendre. Galahad qui avait reculé de quelques pas para juste à temps le coup qu'elle allait lui porter au flanc droit.

Pendant une bonne dizaines de minutes ce fut une succession d'attaque et de parade. Elwyl était vive et souple alors que Galahad était plus fort et plus technique. Cependant, au fur et à mesure que les minutes passaient Elwyl ne faisait plus que parer les attaques incessantes et toujours aussi régulières de Galahad qui ne semblait pas épusier le moins du monde. Elwyl quant à elle, avait mal partout. Elle luttait pour soulever son épée. De la sueur plaquait quelques mèches folles s'échappant de son couvre-chef sur son front. Un moment ou ils furent tout proche l'un de l'autre Elwyl articula:

-Je suis bien meilleure au tir qu'au duel.

Une nouvelle parade d'Elwyl les éloignas quelques secondes avant que Galahad ne revienne à la charge.

-Vous êtes, Sire Chevalier, mon premier duel à l'épée

Lâcha-t-elle à bout de souffle. Elle espèrait grandement que Lancelot allait incessament sous peu anoncer l'arrêt du duel, elle n'ne pouvait plus et sentait qu'elle commencait à fléchir. Elle n'avait pas l'endurance et la force de Galahad. Cependant, elle se promit de continnuer jusqu'a l'évanouissement s'il le fallait, mais elle n'abandonnerait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Lancelot du Lac_old
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 453
Age : 39
Localisation : Camelot
Date d'inscription : 05/06/2006

MessageSujet: Re: Un entrainement matinal   Mar 18 Sep à 0:36

[Hj : plus de Galahad et plus d'Elwyl, je clos donc ce sujet]

Les bras croisés et l'oeil attentif Lancelot avait soigneusement suivi les mouvements d'Elwyl au cours du duel. Soudain il leva la main et dit :

Lancelot : " C'est bon, vous pouvez cesser. "

Lancelot regarda Louis avec une moue dubitative puis secouant la tête il dit :

Lancelot : " Non, je ne suis pas convaincu. Vous ne manquez pas de style mais vous êtes décidément trop maigre et trop frêle pour le type de combats auxquels nous avons l'habitude de participer. Pas assez violent, pas assez brutal dans vos frappes.
Vous êtes peut-être meilleur au tir mais le corps à corps est plus important pour un chevalier, en bataille vous seriez broyé comme une brindille et je doute que vos épaules supportassent seulement le poids de l'armure cloutée que nous revêtons.
Vous savez manier une lame, je ne le nie pas mais ce qui est bien pour égorger par surprise ne suffit pas dans un combat singulier, nous sommes des guerriers pas des coupe jarret.
Ma réponse est donc négative, revenez quand vous aurez pris du muscle et des manières un peu moins... féminine.
Bon courage, adieu."


Le jugement de Lancelot était sans appel, Louis n'avait plus qu'à s'en retourner et redevenir... Elwyl.
A moins qu'elle ne parvînt à prendre 40 kilos de biceps, perdre sa poitrine et attraper quelques balafres virils en travers de la face pour faire plus chevalier.

Galahad et Lancelot quittèrent l'aire des joutes pour aller se délasser.

Peu après Lancelot se rendit à la chapelle mais c'est pas pour prier. .

_________________
Modérateur à ses heures.

Bannière Créated By Arthur/Evangéline/Nessameldë
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alveran.blog.jeuxvideo.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un entrainement matinal   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un entrainement matinal
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Entrainement matinal, pas de quoi d’anormal - Feat Jyne et Zéphyr
» Entrainement matinal (pv Jinn)
» Nuage de Minette-Coeur Mélée :2ème entrainement
» Demande de rp d'entrainement avec une personne connaissant le rokushiki
» entrainement jedi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Camelot :: Archives :: Joutes et tournois-
Sauter vers: