La Bretagne au VIe siècle, terre de mythes et de légendes. Arthur règne sur Camelot, entouré de ses Chevaliers...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Un entrainement matinal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Sir Bedivere_old
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 242
Date d'inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Un entrainement matinal   Mar 26 Déc à 19:07

Camelot semble encore dormir sans ce coin .Certains commerçants aidés de leur ânes commencent à se rendre au marché troublent le calme qui règne.

Aujourd’hui il n’y a pas de tournoi,juste un chevalier qui s’entraine. Bedivére et quelques serviteurs occupent le terrain.

Le jeune chevalier s’est habillé très simplement pour cet entraînement,il compte bien garder la main pour les joutes.
Epreuve qui demande de la force,de la rapidité ,de la précision et du cran.

Un hennissement se fait entendre,Le chevalier fougueux vient de monter agilement sur son cheval et en le talonnant un peu trop fort le fait cabrer avant qu’il ne parte au galop.
Bedivére laisse le cheval partir le temps qu’il fasse le tour de la piste mais arrivé au bout ,il tire sur la dragonne pour le faire ralentir,l’animal souffle tape du sabot ,le nuage de poussière qu’il a créé dans son sillage leur arrive dessus avec la petite brise du matin.
Bedivere cache sa bouche dans sa tunique et ferme les yeux pour laisser passer la poussière avant de caresser sa monture pour la calmer.Il lui parle doucement et le guide ver le centre de la piste ou se trouve les serviteurs qui sortent le matériel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lancelot du Lac_old
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 453
Age : 39
Localisation : Camelot
Date d'inscription : 05/06/2006

MessageSujet: Re: Un entrainement matinal   Mer 27 Déc à 21:48

Lancelot arrivant de sa chambre

Lancelot à force de fréquenter les champs de bataille et les campements d'armées, avait acquis très jeune l'habitude de se lever tôt. [Hj : tout le contraire de moi Razz ]
Quand on se lève tôt, il faut avoir quelque chose à faire, sinon autant rester couché. Pour cela un chevalier n'est jamais en manque d'occupation car il lui faut entretenir cette belle carcasse souple et musclée qui lui permet d'accomplir avec succès les hautes et périlleuses missions que lui confie le roi.

Lancelot, dont les 36 printemps réclamaient un soin physique d'autant plus attentionné que ses articulations et leurs jointures commençaient à faire mine de se fatiguer.
Quand, tel Achille, le destin a choisi pour vous de vous faire une vie intense mais courte, on se doit d'en respecter le support matériel.

Lancelot arriva donc sur l'aire de tournois, ayant décidé de s'exercer un peu au plein air pour changer un peu.

Il tomba sur Bedivère en pleine galopade.

Lancelot avait son épée dégainée qu'il faisait reposer sur son épaule. Il avait une armure simple de cuir cloutée de cuivre et sans motif, d'un poids équivalent à celle qu'il portait en bataille habituellement.

Il scruta avec intérêt la course du cavalier pour en mesurer l'adresse.
Puis, alors que Bedivère avançait doucement vers le centre de la piste, il lui lança :


Lancelot : "Jolie course chevalier ! Mais vous gagneriez en puissance en piquant un peu plus franchement votre monture avec vos éperons.
Un destrier a le cuir épais, allez y sans hésiter : La peau de votre cheval est plus dure à percer que pucelage de vierge !"


Et il souligna sa dernière phrase de son sourire de grand carnassier, celui qu'il prenait quand il était au milieu de la troupe.

_________________
Modérateur à ses heures.

Bannière Créated By Arthur/Evangéline/Nessameldë


Dernière édition par Lancelot du Lac le Jeu 28 Déc à 2:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alveran.blog.jeuxvideo.com/
Elwyl Ap
Invité



MessageSujet: Re: Un entrainement matinal   Mer 27 Déc à 22:33

La veille, Galahad et Elwyl s'était avoués leurs amour réciproque.
En se réveillant, evidement seule (n'aller pas imaginer autre chose bande de petits cochons! Razz ), elle avait eu l'envie d'aller faire un tour, de prendre l'air.
Puis, il lui était venu une idée, complètement saugrenue certe, mais une idée.
Elle avait cherché au fin fond de sa malle et en avait sorti ses atours de gentilhomme et son épée.
Elle avait caché ses longs cheveux sous un chapeau.
Elle accrocha a sa taille sa ceinture a laquelle était accrochée sa lourde épée.
Epée dont elle savait remarquablement bien se servir pour une jeune femme. Une jeune femme de 17 ans.

Elle sortit ainsi dans al grande salle et baissant le nez pour éviter que l'on ne remarque ses traits fins commanda une choppe de cervoise.
Le tavernier ne fût pas dupe et une fois qu'elle fût sortie dehors il murmura a son aide grivoisement:


"-Même en damoiseau elle a un petit cul qui se reconnait."

Le jeune homme rougit mais encouragé par les rires gras des clients matinal renchérit:

-" Ca c'ets sûre, elle a vraiment de trés belles, de trés beaux....

Il se tût ne sachant quoi rajouter et piquant du nez courrut aux cuisines pour échapper aux rires moqueurs des hommes qui avaient suivit l'échange.

Elwyl elle n'avait rien entendut car elle était a l'écurie en train de scelle son cheval.
D'ailleurs il valait mieux pour le tavernier qu'elle n'eut pas entendut, je ne sais pas s'il serait encore parmis nous a l'heure qu'il est s'il avait eu le malheur de voir ses paroles atteindre les délicates mais farouches oreilles de la belle demoiselle.

Elle prit la route donc, ne sachant vraiment où aller, ne sachant pas vraiment si elle pourrait croiser le fer aujourd'hui lorsque des henissements se firent entendre sur la piste servant au tournois.
Elwyl s'approcha discrètement et s'assit sur un fût de paille pour observer a l'aise les deux chevalier a l'entrainnement.
En les observants, elle tâchait de retenir ce qu'il fallait ou ne fallait pas faire...


Dernière édition par le Mer 24 Jan à 9:30, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Elwyl Ap
Invité



MessageSujet: Re: Un entrainement matinal   Mer 24 Jan à 9:29

[Hey Messires les chevaliers si vous continnuez a jouer les:
"je t'attend, mais non moi je t'attend, mais roh je te dit que je t'attend d'abord...."
On est pas prêt d'y arriver alors BOUGEZ-VOUS! Bon sang!
voilà c'était le cri de colère d'une jeune personne impatiente!!]
Revenir en haut Aller en bas
Mordred d'Orcanie_old

avatar

Nombre de messages : 692
Localisation : Warminster en Orcanie
Date d'inscription : 09/10/2006

MessageSujet: Re: Un entrainement matinal   Jeu 25 Jan à 5:05

(hj : que vois je ?! une damoiselle esseulée !?.... J'arrive! - court, se prend les pieds dans le tapis et se vautre comme une quiche!!... Ben ... Voili voilà, me voici !.... rabbit )


Ce matin, le comte Ulrick de Lusignan, homme de main du prince Mordred et adjoint de la conseillère de la Fougère, décida de se dérouiller un brin et se dirigea vers l'aire de tournoi...
Arrivé sur les lieux, Lusignan sortit son épée de son foureau pour vérifier l'état de sa lame, rengaina aussitôt et considéra en plissant les yeux les hommes déjà présent...
Il reconnut le sieur Lancelot et fit une grimace de mépris.
Tout en marchant vers les futs de paille entreposés non loin de l'aire d'entrainement (il avait apperçut la personne assise à cette endroit), Lusignan essaya vainement d'identifier le cavalier conversant avec le bélâtre de Camelot...
Le comte s'immobilisa, tourna la tête vers l'individu assis, un très jeune homme manifestemment, regarda de nouveau les deux chevaliers, fit un signe de tête dans leurs direction, puis adressa la parole à l'inconnu, lui jettant un coup d'oeil...



Savez vous qui est ce cavalier qui s'entretien avec le seigneur Lancelot ?! ... Je ne pense pas le connaitre!...


Lusignan s'interrompit pour reprendre la parole dereschef


Mais pardon... Bien le bonjour messire!...
Le comte Ulrik de Lusignan pour vous servir...
Je viens d'Orcanie mais doit séjourner à Camelot durant un certain temps...


Lusignan croisa furtivement le regard du jeune homme, et en fut fort troublé... En effet ses yeux brillaient d'un drole d'éclat, de plus ses cils étaient étrangement longs...
Bref ce regard n'avait rien de viril, fier et hautain peut être mais non pas viril...
Le séide de Mordred n'en laissa rien paraitre et sourit de plus bel au "damoiseau"...



( hj : voilà ! j'espère que ce petit apparté te fera un peu patienter, chère Elwyl ...) Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://orcanie.forumactif.com/portal.htm
Elwyl Ap
Invité



MessageSujet: Re: Un entrainement matinal   Jeu 25 Jan à 9:42

(Merci Momo d'amouuuuur Very Happy )

Elwyl vit arriver un grand chevalier qu'elle ne connaissait pas.
Elle eut un mouvement de recul mais se souvenant qu'elle était un jeune pourceau elle se reprit.
Il lui demandait qui était le cavalier avec le chevalier Lancelot. C'était pour sur évident, il était trés réputé, autant que Lancelot, auprés des femmes du pays!


-Mais! C'est le Chevaliser Bedivère!

Elwyl prit un air étonné et offusqué.

-C'est l'un des meilleurs chevaliers du Roy Arthur.

Puis il s'arrêtta de parler.
Les deux "hommes" regardèrent un moment les deux autres s'entrainner.
Ils étaient tout deux fort habile.
Elwyl se demandait si l'un finirait par prendre le dessus sur l'autre.
Mais elle doutait de celà, a son avis ils combattraient jusqu'a tomber d'épuisement.
Et puis, connaissant un peu Lancelot, son entêtement n'avait d'égal que son charme alors ce ne serait pas lui qui renoncerait le premier.


-Moi, je m'appelle Louis. Louis de Berteuil.
Je suis partit de chez moi, je suis originaire de France et je suis venu ici dans le but de devenir chevalier!
Mais avant, il faut que je devienne écuyer!
Revenir en haut Aller en bas
Mordred d'Orcanie_old

avatar

Nombre de messages : 692
Localisation : Warminster en Orcanie
Date d'inscription : 09/10/2006

MessageSujet: Re: Un entrainement matinal   Ven 26 Jan à 23:21

Lusignan eut un sourire mauvais, réfléchit un moment et finit par lancer :


Bedivere?!... Ce nom ne me dit absolument rien!
En Orcanie, le seul chevalier du Roi à disposer d'une certaine renommée n'est qu'autre que Lancelot...
Sa réputation de meilleur chevalier du royaume à largement depassé les frontières de Bretagne...
Reste à savoir ou s'arrête la réalité et ou commence la légende...
Lancelot est sans doute très brave mais l'exagération et l'autocélébration de ses propres exploits ont sans doute contribuées à magnifier un parcours somme toute estimable...



Lusignan scruta un moment le jeune damoiseau, pour voir comment celui ci réagissait à ses parôles, De Berteuil resta de marbre.



Ne trouvez vous point étrange et même injuste qu'un chevalier puisse primer sur tout les autres, jusqu'à occulter l'action de ses compagnons?! ...
Etat de fait qui ne semble guère géner l'intéréssé d'ailleurs..
Tout les chevaliers n'ont pas droit au même traitement et vous le savez je pense!... D'ailleurs il me semble que l'inaction à quelque peu ramolit nos preux chevaliers...
L'oisiveté les invite au relachement et même à toutes les turpitudes... Même une taupe pourrait réaliser ce qu'il est advenue des "glorieux" chevaliers de la Table ronde!...



Lusignan se tut. A la fois pour recouvrer son calme mais aussi de crainte d'en avoir trop dit...
Puis il reprit, sur le même ton :



Car ou étaient ils lorsque les brigands de l'armée des gueux ravageaient les villages proches de Camelot ?...
Ou étaient ils, lorsque les saxons campaient et occupaient le Gwynedd, royaume allié de la Bretagne, prêt à fondre sur Camelot tels des fauves enragés ?!...



Lusignan intérogea Louis du regard: une lueur étrange et malsaine brillait dans ses yeux de fourbe...


Pour ma part je ne sais....
Mais par contre je sais fort bien ou était mon seigneur et maître, le Prince d'Orcanie! En première ligne, combattant vaillemment les ennemis de la couronne!!...
Et c'est victorieux que le seigneur Mordred fera bientôt son entrée au château! De plus le Roi, son oncle, souhaite l'adouber ...
Je veux croire qu'il saura incarner le renouveau de l'Ordre!
Son étoile est en pleine ascenssion, tandis que pour d'autre, celle ci ne cesse de décliner! ...



Lusignan regarda Lancelot en prononçant ses paroles, un rictus aux lèvres. Puis se tourna tout sourire vers Louis...


Le prince Mordred est vaillant, plein d'avenir et, est proche du couple royal... Je pourrais fort bien parler de vous à mon maître, qui à son tour ce fera une joie de vous présenter au Roi... Savez vous que les rois eux même dispose d'ecuyer?...
Quoi de mieux qu'être formé par le souverain en personne...
Mais peut être que mon seigneur vous proposeras t-il de devenir son écuyer... Qu'en pensez vous ? Messire ?! ...



Le sbire de Mordred considéra fièrement son interlocuteur et l'observa avec ses yeux de fouine...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://orcanie.forumactif.com/portal.htm
Elwyl Ap
Invité



MessageSujet: Re: Un entrainement matinal   Sam 27 Jan à 14:41

Et voilà! Encore un sbire du Prince Mordre d'Orcanie!
Bon sang mais il en a partout! se dit Elwyl avec morgue.
Ne supportant pas de voir les chevaliers du Roi Arthur être ainsi blasphêmés, et dans leurs dos qui plus est, Elwyl réagit:


-Vôtre Prince a certes combattu mais n'a-t-il pas assuré au Roi Arthur qu'il n'avait pas besoin d'envoyer ses hommes puisqu'il maitrisait la situation?!

Elle s'arrêtta un instant savourant la paleur subite qui venait d'apparaître sur le visage de cette fouine de Lusignan.


-Vôtre Prince n'agit uniquement lorsqu'il est sûr qu'il récoltera quelque chose derrière! Et ce qu'il veut, c'est Camelot!

Sur ce, Elwyl bouillant de rage dégaina.
Son tempérament de feu avait prit le dessus sur tout prudence.
Elle se mit en position pour se battre:


-Si jamais je deviens écuyer d'un Roi je veut que celà soit honnête et grâce a moi et non a quelques fourberies plus viles les unes que les autres!

Elwyl ne voyait plus que sa rage.
Rien qu'en posant les yeux sur lui elle avait su que ce n'était qu'un être vil et méprisable et une fois de plus, son intuition ne l'avait pas trompée.
Elle n'attendait plus qu'un chose, le tuer.
Elle n'en serait pas a son premier homme mort.
Elle avait du sang de guerrier dans les veines.
Elwyl savait lui faire honneur.
Revenir en haut Aller en bas
Mordred d'Orcanie_old

avatar

Nombre de messages : 692
Localisation : Warminster en Orcanie
Date d'inscription : 09/10/2006

MessageSujet: Re: Un entrainement matinal   Sam 27 Jan à 20:34

Aussi étonné que furieux, Lusignan porta la main à la garde de son épée... Puis interrompit son geste, réfléchit un instant et tourna le dos au jeune "damoiseau".
Tout en considérant distraitement les faits et gestes de Lancelot et Bedivère, Lusignan reprit son calme et déclara à l'attention de "Louis" :



Vous souhaitez prouver votre virilité, très jeune damoiseau ?! ... ça ne m'intérèsse point...
Je refuse de me battre pour une querelle aussi stérile!
Je pourrais fort bien vous faire arrêter pour cet acte d'agression!... Et il me serais très facile de nier les propos vous ayant fait réagir, faute de témoins...
De plus sachez que nul n'a jamais osez insulter mon maître sans en subir un jour ou l'autre les conséquences...
Je vous invite donc à la prudence! ...



Lusignan se retourna, fixa "Louis" avec intensité et s'avança vers lui, sa grande maitrise de lui même contrastait avec la fougue et l'impétuosité d'Elwyl...
L'homme de main de Mordred s'arréta tout près de son contradicteur, il s'entait la pointe de l'épée du jeune "homme" sur sa poitrine... Un sourire ironique éclaira le visage de Lusignan.



Mais, mon pauvre ami! ... Vous êtes la dupe des manants qui ne cessent de répandre mensonges et calomnies sur le compte du Prince!... Le seigneur Mordred .... Un traitre et un félon ?! ...

Lusignan intérrogea Louis du regard, puis éclata :


Non messire !! Le prince est un loyal sujet! Un defenseur acharné de la couronne!! il ne souhaite qu'une seule et unique chose : la restauration de l'autorité du Roi!!!...


Lusignan se reprit et baissa de plusieurs tons...

Croyez vous vraiment que coincé entre la double influence conjugué de la Reine et de ce... Lancelot,
le Roi est encore le véritable maître de Camelot ?! ....
Dans ce contexte croyez moi! Le seigneur Mordred est sans doute le plus fiable des soutiens de sa majesté !



Lusignan se tut, observa la réaction de Louis, puis une lueur malfaisante brilla soudain dans son regard...


De plus croyez vous que le serviteur d'un prétendu traitre, moi Lusignan, aurait dans ce cas prit le risque de mettre à jour un vaste complot contre la couronne ?!...
Ce qui ma valut de subir l'attaque d'une vile sicaire, tantot, sans doute l'un des membres de la secte ayant imaginé cette machination...


Lusignan regarda Louis droit dans les yeux, puis ajouta sur un ton sournois :


Qui me dit que vous n'étes point mélez à cette affaire et ne prenez pas prétexte à cet incident pour attenter à ma vie?!...


Le séide de Mordred se retourna brusquement et fit quelque pas en direction des chevaliers, qui continuaient à s'entrainer un peu plus loin...


Si toutefois vous continuez à exiger réparation, je suis disposé à jouter contre vous, même hors du château, quand vous le souhaiterez... Je n'est pas peur d'un fréluquet passablement éfféminé!! ...

Lusignan ria franchement, croisa les bras et conclua :


Maintenant si vous souhaitez toujours vous battre ici et tout de suite, tel un vaurien aviné, allez y !! ...
Mais vous serez obligé de m'assaillir dans le dos! ...
Ceci au su et au vu de la garde et de ces preux chevaliers...
Ce qui serait une fort mauvaise idée, me semble t-il ...
Cher ami !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://orcanie.forumactif.com/portal.htm
Elwyl Ap
Invité



MessageSujet: Re: Un entrainement matinal   Dim 28 Jan à 0:44

Louis bouillait littéralement mais au grand étonnement de Lusignan l rengaina et parla d'une voix calme, presque douce:


-Vous avez raison, le Prince n'est pas un traitre, mais il le sera bientôt. Et vous, vous êtes aussi fourbe que sot.


Louis s'éloigna et retourna s'asseoire sur la botte de paille qui lui servait de siège. Il n'avait qu'une envie, étrangler cet imondice qui lui tournait le dos.
"Vermine!" pensa-t-il avec morgue.
Lusignan, elle en était sûre allait attenté a la vie de Lancelot qu'il haïssait quasi-ouvertement.
Par amour pour Galahad elle ne pouvait laisser une telle chose se produire sans réagir.
Et puis, malgré son incontestable modestie ( Rolling Eyes ) elle était ûre qu'au fond de lui il n'était pasle même qu'il voulait laisser paraître. Quant à la Reine, elle ne la connaissait pas, mais Arthur disait-on l'aimait, alors elle faisait confiance en son suzerain.
Revenir en haut Aller en bas
Mordred d'Orcanie_old

avatar

Nombre de messages : 692
Localisation : Warminster en Orcanie
Date d'inscription : 09/10/2006

MessageSujet: Re: Un entrainement matinal   Dim 28 Jan à 16:22

Quand Lusignan entendit la réponse acerbe de Louis, il se contenta d'hausser les épaules...
Puis il décida brusquement de quitter les lieux, agacer d'avoir perdu son temps (décidément il n'était point aisé de recruter des partisans à Camelot)...
Lusignan passa devant Louis et lança en le regardant à peine :



C'est vous qui etes bien sot d'insulter la personne qui daigne vous tendre la main, messire!...
Aussi je souhaite que vous ne regrétiez jamais vos paroles...
La prochaine fois que nous nous croiserons, je serais sans doute moins aimable...



Ceci dit Lusignan se tourna vers Berteuil non pour croiser son regard mais afin d'observer quelqu'un ou quelque chose se trouvant non loin, derrière les futs de pailles...
L'ame damné de Mordred fit un léger signe de tête, puis se retira, en boitant quelque peu.



(hj : Tiens ! pas de réaction?!... Alors voyons voir ce que tu dis de ça : ) Twisted Evil




En fait, il se trouvait, que Lusignan était suivis à bonne distance par ses deux gardes du corps...
Des brutes épaisses, sans foi ni loi, des anciens brigands qui avaient été recruté par Lusignan sur le chemin de Camelot...
Ceux ci avaient faillit réagir lorsque Louis c'était montré menaçant vis à vis de leurs maître, mais n'étaient finalement pas intervenu, puisque Lusignan refusa de combattre...
Par contre le signe de tête que celui ci leur lança en se retirant, était plus qu'évocateur et ne pouvait signifier qu'une seule chose : * 'neutralisez' le problème...*

L'ordre qu'attendaient les deux ruffians "donné", l'un d'eux alla se positionner derrière les futs, les bottes de paille, et son compagnon se porta à la rencontre de Louis...

Le sbire de Lusignan lança tout de go au jeune homme :



Prenez garde messire!... Il est fort imprudent de déplaire à certains puissants seigneurs!...


Puisque Louis ne fit aucune réponse, le garde du comte renchérit :


Bon aller... Finit de rire!... Donne moi ton arme et suis nous un peu plus loin!!


Dans le même temps, le second butor c'était rapproché discrétement d'Elwyl, se mit à genoux juste derrière elle, se saisit d'une dague et exerça une légère pression entre les omoplates de sa victime avec la pointe de sa lame...
Le garde qui faisait face à Louis, eut un mauvais rire et avertie :



Pas un mot, pas de geste brusque ou c'est finit pour toi... Je ne le répéterais pas!!
Donne ton arme! Lève toi normalement et suis nous!!



Le gredin jetta un regard de fauve à Elwyl et tendit la main vers elle...


Voyant cela à bonne distance, Lusignan eut un sourire sournois aux lèvres, puis se rapprocha de Lancelot et Bedivere...
Il leur lança à la cantonade et sur un ton jovial :



Bonjour nobles chevaliers ! ...
Je souhaiterais vous demandez un renseignement! ...



Lusignan fit en sorte de se placer d'une telle façon, que les deux chevaliers ne pouvaient que tourner le dos à la scène qui se déroulait tout près de là...



( hj : si après ça, nos deux preux chevaliers ne bougent point !
je ne serais plus quoi inventer...) scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://orcanie.forumactif.com/portal.htm
Elwyl Ap
Invité



MessageSujet: Re: Un entrainement matinal   Mar 30 Jan à 21:42

Louis bouillait intérieurement mais absolument aucun signe exterieur ne transparaissaient. Mais Louis était malin. Il n'allait pas se laisser berner aussi facilement. Aussi fit-il mine de se lever puis il se retourna face au butor qui avait a présent sa dague contre sa poitrine applatie.

-Mais, vous êtes deux. et puis, a ce que je voit vous êtes de trés bons guerriers. Et pour tout vous avouer...

Les proposhypocrite tenue par Louis eurent l'effet escompter, les deux butors avaient baissées leurs guardes. Et comme Louis leurs faisaient signe de s'approcher pour leur confier a voix basse:

-Ma lame est émoussée.

Il prit un air si contrit que les deux butors le regardèrent sans comprendre.

-Croyez bien que j'ne suis fort honteux. Je ne suis même pas encore écuyer, je porte une épée uniquement pour dissuader les manants qui a cause de mon apparence fragile, essayaient de m'attaquer.

Tout en parlant il avait trés habilement sortit de sa manche une dague, trés fine, qu'aucun des deux balourds ne vit.

-Mais, vous! -fit-il en désignant celui qui tenait la dague- battez-vous contre moi, j'aimerais m'entrainner un peu. Ou au moins, si vous devez me tuer, je souhaiterais mourir au combat.

Louis mit dans son regard tellement de pitié que le butor ne put qu'accepter d'un ton bourru et mal assuré. Il jetta un coup d'oeil inquiet a son maître puis reconcentra son atention sur le jeune freluquet qui lui faisait face. Il dégaina avec sûreté. Il était absolument sûr, tout comme son compagnon qui s'était écarté le sourire aux lèvres, qu'il sortirait vainqueur de ce combat qu'il croyait gagné d'avance.
"Quels imbéciles!" pensa Louis en dégainant lui aussi sont épée soi-disant émoussée.

Une fois celle-ci dégainée le butor se jetta sur Louis qui esquiva sans se servir de son épée. Le butor se mit a rire. Il fonca a nouveau, l'épée tenue a deux mains au dessus sa tête en poussant un grand cri sauvage.
"Vraiment un imbécile!" pensa Louis avec amusement avant d'enfoncer son épée dans la fente de l'armure au niveau du cou. D'un coup sec et précis il perfora l'artère et le chevalier s'écroula instantanément sur le sol avec un râle dans unemare de sang.

Entendant aussitôt le cliquetis d'une épée qu'on dégaine Louis fit comme si il n'avait pas entendut et compta jusqu'a trois. Arrivé a ce chiffre il se retourna d'un bond, juste au moment ou le mercenaire aller le poignardé dans le dos. Celui-ci supris ne réagit pas tout de suite, pour son plus grand mahleur, et finit lui aussi dans une marre de sang aprés avoir subit le même traitement que son compagnon.

Louis se retourna vers les trois chevalier qui a présent étaient tous tourné vers lui et la sène de combat. Certainnement attirés par les rires gras ou les cris poussés. Il leva son épée ensanglanté vers Lusignan et lui dit d'un ton morgue:


-Alors, Tu envois deux de tes guardes pour tuer un simple écuyer! N'es-tu pas capable de le faire toi-même?! Je me demande qui t'a adoubé chevalier, tu ne mérite pas ce titre!





(hj: Ah ah!! Cool Cool Cool On ne s'attaque pas impunément a une Elwyl en colère!)
Revenir en haut Aller en bas
Mordred d'Orcanie_old

avatar

Nombre de messages : 692
Localisation : Warminster en Orcanie
Date d'inscription : 09/10/2006

MessageSujet: Re: Un entrainement matinal   Mar 30 Jan à 22:35

Lusignan devint aussi livide qu'un cadavre...
*Les imbéciles! les imbéciles!*se disait il, *comment ont il put se faire occirent aussi aisément?!... Ces misérables gueux ont mérités leurs sorts!!... De plus ces chiens mort, cet enragé ne pourras rien prouver contre moi!... Hé! hé! ...*

Lusignan reprit un peu de contenance et répliqua sur un ton incrédule, en s'adressant aux chevaliers :



Mais... Enfin.... C'est absurde!!...
Je ne connais absolument pas ces deux gredins!!...
Certes j'ai eu quelques mots avec ce brave jouvenceau, mais rien de plus je vous l'assure! ...
C'est surement l'émotion qui égare ce jeune homme!....
Et c'est bien normal! Mais cette accusation me heurte profondément!... Moi un Lusignan... Agir de la sorte?!...


Dis t-il, la main sur le coeur et des trémolots dans la voix ( limite la larme à l'oeil...)
Puis Lusignan renchérit, après un court moment de flottement.


Oh ! Mais j'y songe!! Il y à deux jours de cela, un assassin à tenté de me tuer lachement!...Une terrible blessure au genoux en fait foi!!....
Ces crapules sont sans doutes deux de ces complices et me suivant, s'en sont ils prit à ce jeune damoiseau, qu'ils auront pris pour l'un de mes amis!... Et j'en suis tout à fait affligé!!...



Ceci dit et fait, cette vermine de Lusignan tenta un replit tactique aussi habile que... sournois. Après être revenu sur ses pas, il passa devant Louis, en gardant une certaine distance et continua à la cantonade :


Bravo mon cher! Bravo !!...
Mais sachez que ces canailles participe d'un complot bien plus vaste que vous ne pourriez l'imaginer!...
Je parlerais de vos hauts faits au Roi en personne que je dois rencontrer tantot !!... Aussi me faut il aller rejoindre la conseillère du prince à l'instant pour aviser de la situation...


Puis s'approchant, mais point trop, de Louis-Elwyl, le comte lança assez bas pour n'être pas entendu des deux chevaliers :


Nous nous reverrons mon cher!...Nous nous retrouverons!!... Soyez en assuré!...



Puis après avoir lancé une oeillade de mépris à l'attention de Louis et avoir considéré avec froideur ses gardes qui gisaient à terre, Lusignan se retira en pressant le pas...


Dernière édition par le Mar 30 Jan à 23:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://orcanie.forumactif.com/portal.htm
Elwyl Ap
Invité



MessageSujet: Re: Un entrainement matinal   Mar 30 Jan à 23:43

Louis resta un moment figé. Une réelle et franche stupeur se lisait sur son jeune et trop beau visage. Lusignan passa a côté de lui, sans même daigné jetté un regard a ses sbires qu'il avait envoyé a la mort, et lui jetta quelques mots si bas qu'il dû faire un effort pour en saisir le sens. Louis bouillait et dans un sursaut de rage qu'il ne pouvait plus contenir projetta avec violence son épée a terre avant de donner des coups de pieds rageurs sur le sol en vociférant un chapelet d'injures et de nom d'oiseaux qui en aurait fait rougir plus d'un! Une fois calmé et soulagé il se retourna vers les deux chevaliers qui n'avaient encore pipé mot.

-Et vous ne faites rien?!

Leur lanca-a-til au comble de sa colère en levant les yeux au ciel.










(hj: l'un des deux a intêret a répondre sinon je me fâche!)
Revenir en haut Aller en bas
Lancelot du Lac_old
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 453
Age : 39
Localisation : Camelot
Date d'inscription : 05/06/2006

MessageSujet: Re: Un entrainement matinal   Ven 9 Fév à 19:06

[Aller je vais répondre puisque ça vous excite]

Lancelot se trouvait à bonne distance et trop concentré sur les mouvements (parfaits est-il besoin de le préciser Cool ) qu'il réalisait avec sa propre lame pour s'intéresser aux querelles de manants qui se déroulaient allentours.
De plus les bruits des galopades répétées du cheval de Bedivère, et la poussière qu'elles soulevaient empêchaient tout bonnement les chevaliers de voir et d'entendre la scène entre Lusignan et Elwyl (déguisée en mâle), même le hêlement de Lusignan ne se fit point ouïr de nos deux fiers guerriers.


Ce ne fut qu'au bout de plusieurs minutes, lorsque Lancelot fit une pause pour s'éponger le front (Lancelot suait beaucoup) et qu'il regardait allentour qu'il entendit un bêlement aigu qui sortait pourtant d'une bouche humaine : c'était le cri énervé "d'Elouisl" [Hj : puisqu'on ne sait plus qui elle est geek ] qui l'interpellait.

L'épée nue, Lancelot s'approcha de l'endroit où se tenait ce qui ressemblait à un garnement efféminé et lui lança, un peu rudement :

Lancelot : "Plaît-il jouvenceau ?"

[Hj : Pour te faire plaisir la môme pig ]

_________________
Modérateur à ses heures.

Bannière Créated By Arthur/Evangéline/Nessameldë
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alveran.blog.jeuxvideo.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un entrainement matinal   Ven 9 Fév à 21:42

(hj: le seuleou je peux scoiter sans tout perturber dsl)

Annwenn entra dans Camelot , grande ville , enfin la beaute de sa ville natal lui manquait deja . Elle etait a cheval , accompagnée juste derriere de deux soldats et d'une Dame de compagnie , mais elles ne s'appreciaient guere toutes deux , c'etait Erwanna (la mere de Annwenn) qui avait force cette femme a accompagnée sa fille ...

Ils passerent devant la place ou ce passait joutes et tournoi , la belle Annwenn devra sans doute y passr geaucoup de temps. Il y avait par cet belle matinée , deux chevalier , voir trois qui se parlait , Annwenn les regarderent de loin , elle n'allait quand meme pas s'avance et pourtant elle en avait envie ...

"Que fait on , princesse ? "

Le premier garde commencait deja a poser des questions .

"Allez y je reste un peu là..."

Ca ne servirait surement a rien mais bon elle les regardait , il y avait un peu plus loin , deux corps sans vie ...Que c'etait il donc passr ici ?
Revenir en haut Aller en bas
Lancelot du Lac_old
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 453
Age : 39
Localisation : Camelot
Date d'inscription : 05/06/2006

MessageSujet: Re: Un entrainement matinal   Sam 10 Fév à 3:14

[Hj : mais détrompe toi ! La présence d'une belle dame est toujours perturbante, surtout pour Lancelot Razz ]

Alors qu'il se dirigeait vers le puceau énervé de sa démarche féline et racée, ses sens entrèrent soudain en alerte.

Et oui Lancelot était ainsi : ses sens étaient hyper développés et avaient la faculté de détecter les jolies dames parfois à plusieurs centaines de mètres.
Qu'est ce qui avait donc pu l'alerter cette fois-ci ?
Une délicate effluve de parfum avait chatouillé ses narines ou un morceau de chair rose ayant subreptissement échappé à la pudeur de la belle s'était trouvé entraperçu par son oeil à l'accuité aiglesque ?
Ou alors une particule de peau transmise par le vent, arrivée jusqu'à lui avait touché ses lèvres et se serait retrouvé dans bouche puis goutée malgré sa volonté ? A moins que le même vent, plus puissant qu'à l'accoutumé n'aie porté un cheveux doré de la belle qui s'était enroulé sur son poignet et que seule son âme avait eut conscience qu'elle le touchait ?
Peut-être un chuchottement de voix féminine perçu dans le lointain ou bien une pensée un peu plus forte que les autres captée par le sixième de ses sens que tout grand guerrier possède forcément ?

On ne pourrait le dire... Une chose demeure certaine cependant : Lancelot perçut la présence de dame Annwenn.

Il détourna légèrement les yeux et la vit. Elle était effectivement belle et gracieuse ce qui ne gâtait rien. Il fut donc saisi d'une brusque envie de faire le beau.


[Hj : que voulez vous c'est sa nature le pauvre... Rolling Eyes ]

Il ralentit le pas et, tout suant qu'il était, il fit celui que sa cuirasse gênait.
Avec des gestes assurés il retira une à une les attaches de cuir de son armure et s'en délassa dans un geste sensuel.

Son magnifique torse à faire rougir de honte l'Apollon du Belvédère, huilé par la sueur et lardés de cicatrices apparut à la vue de chacun et surtout de chacune...


[Hj : et oui il connait les combines pour faire frémir les filles l'animal Cool ]

Il continua alors à marcher vers Elouisl, l'épée toujours au poing et brandit nonchalament dans une mâle attitude qu'il soignait plus que tout à l'heure.
Mais il y avait à cela une excellente raison : la présence d'une dame...


[Hj : pour apercevoir les cadavres j'attends d'être assez près du chevalier d'Eon Razz ]

_________________
Modérateur à ses heures.

Bannière Créated By Arthur/Evangéline/Nessameldë


Dernière édition par le Sam 10 Fév à 4:40, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alveran.blog.jeuxvideo.com/
Mordred d'Orcanie_old

avatar

Nombre de messages : 692
Localisation : Warminster en Orcanie
Date d'inscription : 09/10/2006

MessageSujet: Re: Un entrainement matinal   Sam 10 Fév à 3:56

Alors que Lusignan allait se retirer, ce dernier croisa le regard d'une très jeune femme qui venait d'apparaitre en ces lieux ... Plus que la beauté particulière, intrigante de la jeune damoiselle, surement une dame de grande qualité ( hj : de haut rang quoi ! queen ), c'est l'impression de dignité qui se dégageait d'elle qui attira son atttention...

Lusignan lui sourit et s'approcha d'elle doucement...
Le comte regarda les deux cadavres et fit cette remarque:


J'ai bien peur, hélas, que Camelot ne soit plus une cité très sur ! ....
Que voulez vous lorsque les chevaliers se relachent, les criminels relèvent la tête et les pauvres sujets du Roi tremblent !! ...
C'est bien triste ! ...



Lusignan se tourna sans transition, mais avec préstance, vers la nouvelle venue

Mais permettez moi de me présenter : je suis le comte Ulrick de Lusignan, conseiller auprès du prince d'Orcanie!...
Bien le bonjour chère damoiselle ! ... Soyez la bienvenue à Camelot ! ....
Vraiment enchanté de faire votre connaissance ! ...


Sur ce, le comte fit un baise main à Annwenn...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://orcanie.forumactif.com/portal.htm
Sir Galahad_old
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 218
Localisation : Camelot
Date d'inscription : 16/04/2006

MessageSujet: Re: Un entrainement matinal   Sam 10 Fév à 18:50

Galahad se dirigeait vers les joutes. Ce qui était en soit pas très astucieux car il ne saurait pas faire grand-chose là-bas sans son arme et son armure... Mais il ne s’en souciait guère. Pour quérir des informations sur ce réputé prince Mordred, ce devait être l’endroit idéal. Ce neuveu du roi ne lui inspirait pas confiance, le jeune du Lac trouvait essentiel d’enquêter à ce sujet.

Galahad s’approcha de l’entrée du terrain. Celui-ci était particulièrement remplit de personnes de tout genres... A l’entrée, une jeune femme semblait vouloir s’introduire dans le lieu. Un homme grognon s’avançait vers cette demoiselle, tout comme Galahad. Sauf que l’homme ne lavait pas aperçut, lui. Le jeune chevalier se trouvait maintenant assez près de la belle blonde pour saisir ses paroles. Mais ce n’était pas elle qui conversait. L’homme se trouvait maintenant en face de dame Annwenn et vociférait des médisances sur Camelot et ses habitants tout comme explicitement sur les chevaliers. Galahad entendait tout ces ragots et n’était pas d’humeur à supporter de telles sornettes... L’homme médisant se présenta. Ainsi, il se nommait Ulrick de Lusignan. Ce qu’il révéla ensuite surprit le jeune homme. Il avait devant lui le conseiller du prince d’Orcanie ! Galaad n’avait même pas eut à chercher, tout lui était donné...

C’était donc vrai, toutes ces rumeurs. Le prince Mordred était bel et bien à Camelot et à en croire ces insultes, lui et ses serviteurs n’étaient pas de bonne foie ici !
Sans craintes, le jeune homme s’avança vers Lusignan et lui communiqua furieusement.


- Seigneur, qui êtes-vous pour médire ainsi Camelot et ses habitants. Depuis quand un conseiller de prince peut-il se permettre d’influencer de gentes demoiselles comme celle-ci. Ce que vous faites est d’une malhonnêteté ahurissante.
Pourquoi être ainsi antipathique auprès des chevaliers de Camelot ? Sachez que moi-même j’en suis un et je suis loin d’accepter ce que vous venez de dire sur nous autres et sur cette ville. Je suis certain que mes confrères seront du même avis que moi-même.
Seigneur, j’exige des excuses immédiates de votre part.


Son visage était plein de colère. Sa voix était ferme et démunie de tremblements... Il apercevait plus loin, son paternel, sire Bedivere et un autre jeune homme pas plus âgé que lui-même. Aux pieds de celui-ci gisaient deux cadavres blancs et recouvert de sang encore tiède...
Mais que s’était il passé ici ?

...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un entrainement matinal   Sam 10 Fév à 19:15

Tiens , un des chevalier l'avait vu , il avait croiser son regard et avait continué a marcher meme si elle etait devenu tout d'un coup bien differente ...Il eait assezbeau (litote pour dire tres beau ...Very Happy ). Il avait rejoint un autres chevalier pas mal non plus et mais elle ne voyait que tres mal le troisieme ...

Mais un autre homme etait venu , pendant qu'Annwenn regardait les beau chevalier parlés.

"Enchanté ...Sire ..."

Conseiller aupre du prince d'Orcanie ...Elle n'etait pas tombée sur n'importe te qui tout de meme .

"Dame Annwenn , princesse de Kemper , et de Chateaulin .Moi ausi vraiment enchantée ...
Connaissez vous ces chevaliers ?"

Elle n'aurait peut etre pas du poser cet question , mais bon elle voulait juste savoir s'ils etaient connus ...
Revenir en haut Aller en bas
Mordred d'Orcanie_old

avatar

Nombre de messages : 692
Localisation : Warminster en Orcanie
Date d'inscription : 09/10/2006

MessageSujet: Re: Un entrainement matinal   Sam 10 Fév à 19:20

Interloqué, Lusignan regarda Annwenn avant de se tourner vers "l'aboyeur" de service ...

Le comte détailla l'impertinent de la tête au pied, une moue de dédain aux lèvres ...
Jetta un coup d'oeil vers Lancelot et Louis pour voir ce qu'ils faisaient et finit par répondre au "petit roquet"...


Non seulement cette conversation privée ne vous regarde en rien, messire, mais de plus j'estime avoir le droit et même le devoir de faire part de mon opinion à qui je le juge bon et de la manière qu'il me sied ! ...
De plus il me semble n'avoir injurié quiconque et médit de personne, mais plutôt établit un triste constat ! ...
Nous somme justement à Camelot !
Ou l'avis du plus humble compte autant que celui du roi lui même !! ...
Donc j'use de ce droit ! ne vous en déplaise mon très jeune "ami" !! ....

Maintenant si vous voulez bien nous excusez ...
Nous avons, cette noble Dame et moi même une conversation interrompu brutalement à poursuivre ! ....
Merci !


Lusignan esquissa un sourire narquois, se tourna vers Annwenn et se désintéréssa souverainement du jeune "freluquet"...

Le comte s'empressa de répondre à la gente dame :


Et bien l'homme torse nu n'est qu'autre que le très fameux seigneur Lancelot du Lac ! ...
Le meilleur chevalier du Roi, dit on ...
Le damoiseau se trouvant à ses côtés se nomme Louis de ... Beloeil ... je crois ! ...
Mais il n'est pas encore chevalier ...
Plus loin vous pouvez appercevoir un autre chevalier de la Table : sire Bedivère ! ...


Lusignan fit son meilleur sourire à Annwenn et ajouta en prenant son ton le plus sirupeux :

Toutefois ces nobles seigneurs semblent être fort occupés à résoudre un conflit ou une rixe qui aurait, hélas, passablement dégénérée ...
Il serait plus sage de les laisser faire leur devoir sans les géner le moins du monde ! ...

Ma Dame ! Pardon si je vous apparait par trop audacieux ...
Mais voudriez me faire l'honneur de votre auguste compagnie ?
Car si vous cherchez un guide succeptible de vous aidez afin de ne pas vous égarer dans cette vaste cité ....
Le comte de Lusignan est votre humble serviteur ! ....


Sur ce, Lusignan s'inclina très respectueusement ...


Dernière édition par le Sam 10 Fév à 20:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://orcanie.forumactif.com/portal.htm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un entrainement matinal   Sam 10 Fév à 19:50

Un autre homme avait rejoint la conversation , peu interressant pour le moment . De plus cet homme etait chevalier , mais bon les deux hommes ne semblaient pas vraiment s'appressier .

*Dommage , j'aurais bien converse avec ces deux personne a la fois ...*

"Il ne faut point ce dispute pour de si petite chose , Sire Lusignan n'a pas voulu vous offusuer en prononcant ses paroles , bien que peu delicate en ces lieux meme ."

Elle ne voulait pas prendre part , elle ne voulait surtout pas se creer des ennemis des son arrive a Camelot , alors autant essayer le plus possible d'etre objectif meme si ...

Mais bon trop tard peut etre , Lusignan l'avait deja invite alors bon autant accepte .
Elle s'adressa au chevalier que Lusignan avait ecarte , dont elle ne connaissais meme pas le nom.

"Au plaisir de vous revoir, Chevalier ."

Et elle se retourna vers Lusignan...

"Je serais tout a fait ravi de passer cette matinée avec vous , Sire Lusignan , j'aimerais vraiment etre bien accompagnée pour visiter cette charmante citée ."
Revenir en haut Aller en bas
Mordred d'Orcanie_old

avatar

Nombre de messages : 692
Localisation : Warminster en Orcanie
Date d'inscription : 09/10/2006

MessageSujet: Re: Un entrainement matinal   Sam 10 Fév à 21:13

Le visage de Lusignan s'illumina...

C'est donc avec un grand honneur et infiniment de plaisir que je m'emploierais à vous faire découvrir les splendeurs et les merveilles de cette magnifique cité ! ...
Si vous voulez bien me suivre, chère madame, je ne serais trop vous conseillez de débuter notre visite par les remparts du château, la haut, toute la grandeur de l'illustre cité nous sera ainsi révélée ! ...
Qu'en dites vous noble Dame ?! ...


Le comte tout sourire, tendit son bras à Annwenn...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://orcanie.forumactif.com/portal.htm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un entrainement matinal   Sam 10 Fév à 22:23

L'idée de visiter la ville rendit joyeuse Annwenn, qui ne connaissais pour ainsi dire rien a la ville qu'elle allait visiter , ni les rempart , ni le chateau , ni meme les plus illustre personne qui y habitait , sauf peut etre le roi Arthure qui etait connu dans le monde entier .

"J'en dit que c'est une excellente idée , Sire ... Et je serais ravie que vous m'accompagniez pour cet promenade sur les remparts ."

Un dernier regard au chevalier qui parlaient toujours , et elle prit le bras de Lusignan et lui sourit .

*J'espere seulement ne pas mal me comporter en acceptan si vite ...*
Revenir en haut Aller en bas
Mordred d'Orcanie_old

avatar

Nombre de messages : 692
Localisation : Warminster en Orcanie
Date d'inscription : 09/10/2006

MessageSujet: Re: Un entrainement matinal   Sam 10 Fév à 22:34

Lusignan acquiéssa en souriant et jetta un regard furtif vers Lancelot, un petit rictus aux lèvres...
Il ajouta en s'adressant à Annwenn :



Merci pour cette marque de confiance, gente damoiselle, et je m'efforcerais d'accomplir ma tache comme il ce doit ! ...
Toutefois il nous faut nous presser, après une certaine heure, il est impossible d'accéder aux chemins de garde...
Venez ma chère !


Le comte invita gentilment la noble Annwenn à le suivre...



( hj : je post un topic aux remparts alors ?! study )


Dernière édition par le Dim 11 Fév à 1:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://orcanie.forumactif.com/portal.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un entrainement matinal   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un entrainement matinal
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Entrainement matinal, pas de quoi d’anormal - Feat Jyne et Zéphyr
» Entrainement matinal (pv Jinn)
» Nuage de Minette-Coeur Mélée :2ème entrainement
» Demande de rp d'entrainement avec une personne connaissant le rokushiki
» entrainement jedi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Camelot :: Archives :: Joutes et tournois-
Sauter vers: