La Bretagne au VIe siècle, terre de mythes et de légendes. Arthur règne sur Camelot, entouré de ses Chevaliers...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Chambre de Mademoiselle Wylloh de la Fougère

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Chambre de Mademoiselle Wylloh de la Fougère   Sam 21 Oct à 23:51

Même sans avoir été reconnue par son père, Wylloh était bien à demi-noble, et avait reçu de sa mère une éducation adéquate.
Mais étant aussi une fille de servante, elle ne choisit point la chambre la plus confortable. En entrant dans sa chambre contenant un lit, une armoire, une table et trois fauteuils, elle se dit que ce logement la changerait bien de ses habitudes. Elle posa son sac contenat quelques robes qu'elle s'était achetée la veille, et entreprit de les ranger. Elle prit place ensuite sur un fauteuil, se commanda un verre de lait, et commença à rêvasser.
Se réveillant soudain, elle se dit qu'il était tant pour elle de sortir de ses appartements, et après s'êtres coiffée, elle poussa le battant de bois de chêne et parrit fairee un tour.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Chambre de Mademoiselle Wylloh de la Fougère   Dim 7 Jan à 21:22

La chambre ressemblait davantage à celle d'un domestique que d'une Dame et Aube fut quelques peu déçu, mais au moins cela serait plus confortable que l'auberge, et certainement moins bruyant. Pour faire honneur à son hôtesse, elle troqua bien vite sa moue désabusée contre un large sourire et lança sur un ton qui feignait l'entousiasme à merveille:

-Ho, comme c'est grand! C'est la première fois de ma vie que je vais dormir dans un château!

Moi, pauvre fille de la campagne qui vous est si reconnaissante à vous grande Dame de la cour, se retint-elle s'ajouter. Tout l'art de la tromperie est de n'en point trop faire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Chambre de Mademoiselle Wylloh de la Fougère   Dim 7 Jan à 21:58

-Je vous en prie, Aube ! Ce n'est qu'une modeste...chambrette de soubrette que je compte troquer contre une suite digne de mon titre de fille de comte. Pour vivre ici, j'ai remarqué, il faut paraitre important. Or je sais bien d'où je viens. Mais quitte à être respecter et à profiter du luxe, autant que cela se fasse entièrement. Le Prince d'Orcanie m'a donné de l'argent. Beaucoup d'argent. Et je compte l'utiliser à bon escient... Mais je m'égare ! Posez vos affaires là, et Laure ? Montre sa chambre au monsieur !

Wylloh attendit que sa fille adoptive eut disparut derrière une porte pour convoquer une seravnte, qui arrive immédiatement. Lui adressant un sourire distrait, elle ordonna :

- Prépare moi une robe, la rouge, un baquet d'eau chaude, un de mes parfums, celui au chevrefeuille, et apporte nous deux tasses de thé vert, je te prie. Ah ! et aussi une robe pour Laure, et pour cette demoiselle.

Wylloh se tourna vers Aube, lui désigna un fauteuil et prit elle même place dans un des trois.

- Mais, Aube, je vous en prie, parlez moi un peu de vous ! Que faites vous ici, loin de votre Irlanda natale ? Car vous venez d'Irlande n'est ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Chambre de Mademoiselle Wylloh de la Fougère   Lun 8 Jan à 1:25

[joli le nouvel avatar]

-Biensur, vous devez être une personne importante. Il vous faut des appartements qui vous fassent honneur. Je suis naïve d'être impressionnée par si peu alors que pour vous cela doit être bien peu pour vivre et bien incomfortable pour dormir.

Lorsque son hôtesse lui fit porter une robe, elle se confondit en remerciement. Puis elle s'assit sur le fauteuil qu'on lui indiquait:

-Ho, notre histoire est bien simple. Nous ne sommes que d'honnêtes et humables marchands qui sillonent les routes et les chemins des îles britanniques pour subsister. Nous ne pouvions décemment pas traverser la région sans passer par la célèbre Camelot, demeure d'Arthur, Roy de toute les Bretagnes. d'ailleurs les gens ici sont si charmants que j'envisage, je veux dire, nous envisageons sérieusement de rester ici et d'installer une boutique. Cela serait surement profitable si tous les Caméliens ont vos qualités d'âme, Dame de la Fougère.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Chambre de Mademoiselle Wylloh de la Fougère   Lun 8 Jan à 21:57

[merci ^^]

Wylloh sourit et répliqua :

-Non, je ne suis pas ce qu'on pourrait nommer "importante", mais je compte me faire une place. Que l'on me donnera de gré ou de force. Je n'aime pas qu'on me résiste, voyez vous... Oh, et vous savez, je ne respecte que les gens que j'apprécie. (Elle eut un mauvais sourire) Je sais aussi faire quelques courbettes aux puissants pour obtenir ce que je veux... J'aime aider les autres, mais j'agit souvent pour mon propre compte.

A cet instant même, la servante revint les bras chargés du plateau et des trois robes :

- Votre bain est bientôt prêt, Damoiselle ! Je me suis permise d'en préparer un aussi pour votre invitée... Et voici votre thé, Damoiselle...

La servante posa le plateau contenant deux tasses, une théière et des petits gateaux secs. Puis, elle posa sur le lit une robe de velours rouge (celle de Wylloh), une autre plus petite de couleur bleue (pour Laure) et enfin une autre, de velours elle aussi, de couleur vert d'eau :

- J'ai pensé que cette couleur mettrait en valeur votre belle cheuvelure, Damoiselle O'Malley... Je viendrais vous chercher pour vos bains...

Wylloh la remercia, puis le regard baissé en signe de respect, la servante sortit discrètement. La jeune femme reporta son regard sur Aube, se pencha pour prendre une tasse en porcelaine, et demanda :

-Mais quel genre de boutique voulez vous créer à Camelot ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Chambre de Mademoiselle Wylloh de la Fougère   Mar 9 Jan à 13:08

Aube acquiessa au discours de Wylloh:
-Vous êtes ambitieuse, c'est uen qualité appréciable. Il est si difficile pour une femme de se faire une place parmi tous ces fiers-à-bras. Je vous souhaite d'arriver à vos fins.

Elle remercia aussi la servante car il ne faut pas négliger le petit personel et que:-C'est une charmante attention que vous avez eu là.

Enfin, elle souria à Wylloh avant que de lui répondre sur un ton mystérieux:
-Ho, une sorte de comptoir éxotique. J'ai beaucoup voyagé et ai dans mes caisses des produits qu'on en trouve que dans des contrées éloignées. Mon Irlande natale, les terres d'Ecosse, les contrées non-encore tout àfait civilisées des Gaulles, Rome et ses grandes cîtés...Je pense qu'il serait profitable à chacun d'avoir une sorte d'ouverture sur le reste du monde.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Chambre de Mademoiselle Wylloh de la Fougère   Mer 10 Jan à 13:58

Wylloh hocha la tête et répondit :

- Oui, une boutique exotique, c'est une bonne idée je pense... Une ouverture sur le monde pour les personnes qui n'ont, pas comme vous, la chance de voyager, est une chose profitable et instructive !

La servante revint sur ces paroles, et les informa :

- Vos bains sont prêt damoiselles, si vous voulez passez à côté... Laure vous attends devant une des baignoires, Damoiselle de la Fougère !

Wylloh se leva et reposa sa tasse de thé vide. Elle sourit à Aube et l'invita à passer dans la salle des bains. Elle en poussa la porte et se dirigea vers un des baquet de bois. Elle tira la séparation en tissus opaque et tout en se déshabillant, elle fit :

- Prenez donc un bain, après votre voyage, cela vous fera du bien ! Ensuite, mettez donc la robe vert d'eau que vous a apporté ma servante. Pendant ce temps là, Aurore, ma femme de chambre, préparera les lits. Puis j'aurais quelque chose à faire, si Ulrik de Lusignan, l'homme de la taverne, vient me chercher, et ensuite, je pourrais vous aider à trouver votre magasin, et si besoin est, à vous aider à vous la payer. Si vous le souhaitez bien sûr. ëtes vous d'accord ?

Wylloh ôta les habits de Laure et plongea avec elle dans le baquet d'eau tiède. Tout en se frottant le corps d'un pain de savon, et l'enduisant dans le même temps d'huile essentielles aux senteurs délicates, elle lava sa fille adoptive qui jouait avec les mèches rousses de ses cheveux, en chantant une berceuse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Chambre de Mademoiselle Wylloh de la Fougère   Jeu 11 Jan à 17:38

Evidemment, Camelot n'était pas Rome et l'eau courante et es aqueducs devaient être, dans ces contrées reculée considérés comme une sorte de légende. Mais après un si long voyage, Aube n'allait pas faire la fine bouche. Elle se baigna et se savonna avec plaisir.

-C'est une charmante attention que vos avez là et je ne suis pas contre un pue d'aide pour trouver une bonne place où m'installer. Par contre je me refuse à faire appel à votre générosité tant que j'ai les moyens d'assurer ma subsistance par moi-même. je ne veux vous être redevable en aucune manière. J'espère que ça ne fâche pas trop.
Revenir en haut Aller en bas
Laureline_old

avatar

Nombre de messages : 217
Localisation : Camelot, aux côtés de la reine
Date d'inscription : 14/04/2006

MessageSujet: Re: Chambre de Mademoiselle Wylloh de la Fougère   Jeu 11 Jan à 23:29

Ayant prit un bon bain, enfilé une nouvelle robe, peigné et coiffé ses longs cheveux blé mur, la demoiselle Alagaësia était plus belle que jamais.
Elle quitta les appartements de la reine d'un pas léger pour rejoindre ceux des dames.
Il ne lui fallait plus que trouver la chambre de dame Wylloh. Un garde la renseigna, allant jusqu'à lui indiquer la porte.
Le remerciant, la jeune femme attendit qu'il ait tourné à l'angle du couloir pour qu'il reprenne son tour de garde.
Maintenant qu'elle y était, elle hésitait.
A vrai dire, la question de la demoiselle l'avait intriguée. Celle-ci avait demandé de manière franche et directe si la reine trompait le roi, ce qui était parfaitement indiscret et inutile à savoir.
Même si c'était le cas et que Reyne Guenievre trompait Roy Arthur, ce n'était pas Laureline, sa meilleure amie et confidente, qui irait révéler déliberement ses secrets-là.
D'ailleurs la jeune femme resterait même sous la torture muette comme une tombe, s'il le fallait, pour protéger la reine et sa vie privée.
Rien n'avait plus d'importance à ses yeux.

Se tenant devant la porte de la chambre de dame Wylloh, Laureline hésitait à frapper, signalant ainsi sa présence.
Cette femme était une amie du Prince d'Orcanie, l'homme le plus grossier ayant jamais posé les pieds à Camelot.
Wylloh ne voulait sans doute pas que du bien à la reine, vu sa question osée... Mais ce n'étaient que des suppositions évidemment.

Dame Alagaësia s'apprêta donc à faire demi-tour, mais se rappela autre chose juste à temps: le "je n'ai jamais eu d'amies" de la demoiselle, qui, la voix vibrante d'émotions, avait été si convaincante...
Laureline se devait de tirer au clair ce que souhaitait cette dame! Peut-être Mordred complotait-il quelque chose contre la reine et le roi?
Malgré cette pensée qui l'horrifiait, demoiselle Alagaësia s'autorisa un petit sourire en s'imaginant déjà son nouveau rôle.
"Espionne au service de la famille royale"...

Avançant une main, la jeune femme frappa à la porte, attendant un "entrez" ou une réponse quelconque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mordred d'Orcanie_old

avatar

Nombre de messages : 692
Localisation : Warminster en Orcanie
Date d'inscription : 09/10/2006

MessageSujet: Re: Chambre de Mademoiselle Wylloh de la Fougère   Ven 12 Jan à 3:02

hj : tsss! tsss!! quelle petite fouineuse cette Laureline...
Razz Elle devrait prendre garde, la curiosité est un villain défaut... ça pourrait lui attirer des ennuis... Rolling Eyes


Après être passé dans l'antichambre de la fameuse salle de la Table ronde, ou Lusignan lui avait remit une missive de Mordred fraichement arrivée, l'inénarable Gauthier se rendit sans tarder remettre ce message à Wylloh...
Arrivée devant l'entrée de la chambre de la conseillère princière, Gauthier fut fort surpris d'y appercevoir Dame Laureline plantée, indécise, devant la porte...
Le laquais du prince d'Orcanie s'immobilisa, ne dit mot et attendit patiemment que la visiteuse manifeste sa présence...
Celle ci ce décida à taper à la porte. Gauthier croisa les bras, s'adossa au mur du couloir et pria que la servante de Wylloh ne mit point trop de temps à ouvrir la porte... Le serviteur ne put s'empécher de siffloter, machinalement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://orcanie.forumactif.com/portal.htm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Chambre de Mademoiselle Wylloh de la Fougère   Ven 12 Jan à 21:30

En plein milieu de la conversation (elle répondait qu'effectivement, non, cela ne la gênait pas qu'Aube n'empreunte pas son argent, mais qu'elle pouvait toujours compter sur elle au cas où), Wylloh entendit soudain un tapottement contre la porte de sa chambre.

-Anne ! Va répondre ! S'il te plait, fait vite, je m'habillerais seule.

Pendant que sa femme de chambre partait ouvrir, Wylloh sortit précipitamment de son baquet en bois, se sécha tout aussi prestemment, et enfila ses sous-vêtements, puis, après avoir passé un jupon, elle se vêtit d'une somptuseuse robe de velours rouge rebrodée d'or. Elle se peigna et, entendant sa servante revenir, elle lui ordonna de s'occuper de Laure.
Wylloh repassa ses lèvres d'un peu de rouge, et sur ses yeux du vert clair faisant ressortir l'éclat de ses yeux yeux, vert émeraude.
La jeune femme sortit ensuite de sa salle d'eau et s'arrêta sur la pas de la porte, surprise de trouver là...

- Damoiselle Laureline ! Quel plaisir ! Mais entrez donc voyons, ne restez pas dehors !

Sincèrement heureuse de revoir la jaune femme, elle lui sourit et l'invita à prendre place dans un des fauteuils.
Revenir en haut Aller en bas
Laureline_old

avatar

Nombre de messages : 217
Localisation : Camelot, aux côtés de la reine
Date d'inscription : 14/04/2006

MessageSujet: Re: Chambre de Mademoiselle Wylloh de la Fougère   Ven 12 Jan à 22:03

Souriante, la demoiselle accepta l'invitation chaleureuse et entra.

-Je ne voulais pas vous déranger, dame Wylloh, mais nous nous étions quittés si brusquement! Je voulais vous féliciter pour votre courage à la taverne. Vous êtes décidement une femme de main à qui rien ne fait peur!

Laureline avait aperçu du coin de l'oeil le jeune homme qui s'était mis à siffloter derrière elle. Voilà qui n'était pas bien poli, lui avait on enseigné, que de siffler les mains dans les poches!
Elle ne pu pas voir si le jeune homme les avait dans les poches...


Que de monde qui se pressait chez dame Wylloh!

-Je comprends si vous êtes occupée, et je repasserai plus tard... commença-t-elle, comme si elle voulait s'excuser du dérangement, mais autre chose retint son regard.

-Waw, votre robe est somptieuse!

Mais qu'elle devait être lourde à porter!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Chambre de Mademoiselle Wylloh de la Fougère   Sam 13 Jan à 1:32

Aube ne s'était pas pressée de se préparer. Elle avait quité son bain un instant après Wylloh, question de politesse, mais prenait le temps de se faire une beauté. D'abord parce qu'elle n'en avait pas eu l'occasion depuis et qu'elle ne pouvait retenir sa coquetterie plus longtemps. Mais aussi pour profiter du fait qu'elle n'était pas dans la même pièce que la visite de Dame de la Fougère. Tout en se peignant en silence, elle profita donc de sa relative discrétion pour prêter l'oreille à la conversation. Quelques échanges de banalités pour l'instant mais des secrest pourraient filtrer plus après. Elle croyait reconnaître la voix de la jeune Dame croisée dans la taverne mais elle l'avait peu entendue et pouvait bien faire erreur. Dame Laureline...il y avait tant de nom à mémoriser, ce ne serait pas une mince affaire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Chambre de Mademoiselle Wylloh de la Fougère   Sam 13 Jan à 18:36

- Me déranger ? mais pas du tout !Merci, votre robe n'est pas mal non plus...

Puis, elle ajouta après quelques secondes de silance :

- La taverne, oui... Oh, ce n'était rien. Je veux dire, je n'aime pas trop me battre comme ça, mais quand il le faut, ma foi, pourquoi pas ! Je me battais souvent avec mon cousin. Il en a encore quelques sequelles d'ailleurs...

Wylloh eut un petit sourire amusé, et demanda :

- Mais dites moi, vous êtes venue ici pour me voir, ou alors aviez vous quelque chose à me dire ? Avez vous soif ? Je commande quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Mordred d'Orcanie_old

avatar

Nombre de messages : 692
Localisation : Warminster en Orcanie
Date d'inscription : 09/10/2006

MessageSujet: Re: Chambre de Mademoiselle Wylloh de la Fougère   Sam 13 Jan à 21:58

Avant que la servante de Wylloh ne referme la porte des appartements de la conseillère, Gauthier se présenta à elle et lui dit :


Tenez damoiselle ! Voici une missive à l'attention de Dame de la Fougère... Ceci est une lettre du prince Mordred !
Remetez la lui sans tarder!... Merci!



Gauthier tendit la missive à la servante et tourna les talons sitôt le message entre les mains de Anne...


Voici le contenu de la lettre :





LETTRE DE SON ALTESSE MORDRED PRINCE D'ORCANIE A SON EXCELLENCE LA CONSEILLERE DE LA FOUGERE



Ma chère amie,


J'ai l'immense honneur et plaisir de vous annoncer la victoire de l'armée alliée (Avallach, la Dame du Lac et moi même) au Gwynedd. Les saxons menés par Harald ont été anéantie et les pertes dans mon armée son minime.
Justice est donc faite, Avallach à recouvré son royaume et la Bretagne à été préservée d'une éventuelle invasion.
Dites le au Roi et n'oubliez pas de lui rappellez les raisons de ma prochaine arrivée à Camelot : mon adoubement et ma volonté de le servir, de servir la couronne, de contribuer au bonheur et à la prospérité du royaume et de son bon peuple.
Ma mère, la Reine d'Orcanie, m'accompagne, je compte sur vous, et sur le comte de Lusignan, pour nous faire bon accueil le jour venue... Je vous fait entièrement confiance et suis persuadé que vous aurez à coeur de préparer comme il se doit notre arrivée. Et n'ometez point de préciser au Roi que je lui apporte deux prisonniers de plus pour ses geoles : Harald le chef saxon et l'un des meneurs de la révolte des gueux...

En attendant de nous revoir, ma chère, veuillez croire en ma plus sincère confiance comme je crois en votre immense loyauté.




Son altesse princière, Mordred d'Orcanie.

Premier conseiller de la reine Morgause.

Généralissime de l'armée d'Orcanie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://orcanie.forumactif.com/portal.htm
Laureline_old

avatar

Nombre de messages : 217
Localisation : Camelot, aux côtés de la reine
Date d'inscription : 14/04/2006

MessageSujet: Re: Chambre de Mademoiselle Wylloh de la Fougère   Sam 13 Jan à 23:41

Laureline écouta la réponse de dame Wyloh avec un petit sourire. En effet, pour s'attaquer à elle il fallait du courage, vu qu'elle était une maîtresse dans l'art du combat, au grand étonnement de Laureline qui pensait que les "femmes importantes" ne s'y connaissaient pas en bagarre.

Voilà qui détrompait encore une fois sa vision du monde...

A la dernière question de dame Wylloh, la jeune femme éclata de rire. Reprenant son sérieux, elle eut le temps de réfléchir à sa réponse.

"Merci beaucoup, un grand verre d'eau fraîche fera l'affaire.
Dame Wylloh, vous êtes le genre de femme qui ne se font pas facilement oublier..."


C'était à moitié dit sérieusement, à moitié pour rire.
La demoiselle reprit après une courte pause:


"Je ne voulais pas vraiment vous parler, non, juste vous voir. Après tout, à la taverne vous êtes partie immédiatement, et nous n'avons pas eu le loisir de nous dire au revoir.
Ah, au fait, qu'est devenue cette jeune femme, Aube O'Malley, il me semble?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Chambre de Mademoiselle Wylloh de la Fougère   Dim 14 Jan à 1:24

- Eh bien ! Elle est ici ! Je l'ai ma foi invitée. Je n'allais pas la laisser dormir à la taverne avec ces gros porcs de gringalets barbus qui reniflent la bière et la sueure à trente kilomètres quand même !

Puis Wylloh sourit et répliqua :

- Merci du compliment, Damoiselle. Certains de mes adversaires sont encore hantés par mon visage et ne souhaite plus que me tuer ! Non, j'exagère !

Anne lui apporta soudain une missve, qu'elle lut dans son intégralité, et ordonn à sa servante :

- Retrouve moi tout de suite celui qui t'a donné cette lettre. Tu m'entends ? Tout de suite Anne, c'est très important !

Wylloh se leva et partit chercher une crche qu'Anne avait mise là à son attention durant son bain. Elle prit ensuite deux verres posés à côté, et servit la jeune femme, puis elle. C'est sur ces entrefaits que Laure débarqua, sa poupée serrée contre elle.

- Dis Wylloh... Bonjour Madame. Wylloh, est ce que je pourrais dormir avec toi cette nuit s'i' te plait ? Et pis Morgane tient pas beaucoup de place tu sais ? Et pis, est ce que j'pourrais mettre ma nouvelle chemise de nuit que tu m'as acheté ? fit-elle de sa voix enfantine.

- Bien sûr ma chérie, bien sûr ! fais ce que tu veux ! répondit la jeune femme en souriant à la petite fille, qui prit place dans le dernier fauteuil, installant sa poupée sur ses genoux.

- Dites moi, Laureline, vous permettez que je vous appelle Laureline ? Cela vous dirait que nous nous donnions rendez vous un de ces jours pour faire une promenade à cheval ? Ammenez un de vos amis si vous le souhaitez ! Si vous avez peur d'une quelconque attaque, j'entends... Ce jeune chevalier, là, comment se nommait-il déjà ? Sir... Bédivère, c'est cela ? Oui ?
Revenir en haut Aller en bas
Laureline_old

avatar

Nombre de messages : 217
Localisation : Camelot, aux côtés de la reine
Date d'inscription : 14/04/2006

MessageSujet: Re: Chambre de Mademoiselle Wylloh de la Fougère   Dim 14 Jan à 19:00

Demoiselle Alagaësia sourit chaleureusement. A vrai dire, elle était ravie qu'on l'appelle simplement "Laureline".
Les formules de politesse lui semblaient souvent lourdes et puis, elle ne se considérait pas vraiment comme une dame... même si elle avait toutes les qualités requises pour.


-Bien sûr, mon amie! Et si cela vous plait, nous pouvons même passer directement au tutoyement!

L'invitation qui suivit tira un nouveau sourire sur ses lèvres.
Voilà qui ferait du bien à Amarante, sa jument, restée ces temps-ci un peu trop longtemps calme à l'écurie.


-L'idée d'une promenade à cheval m'enchante! Je ne craindrai pas vraiment d'attaque vu que je serai en votre compagnie...

La demoiselle eut un petit rire.
Peut-être abusait-elle quand même un peu?


-Mais je peux toujours demander au Sir Bedivere de nous accompagner. Cela lui fera sûrement plaisir. Et s'il ne vient pas nous serons entre femmes, ce qui ne sera pas trop mal non plus!
Disons dans deux jours. Serez-vous libre l'après-midi?
Ainsi je pourrais dés maintenant vous laisser avec votre invitée et voir si Sa Majestée la reine désire quelque chose...


Laureline adressa un clin d'oeil à la petite Laure, qui lui rendit un sourire. [Hj: désolé, je bouge ton pnj d'un sourire^^]
Cette enfant était vraiment mignonne...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Chambre de Mademoiselle Wylloh de la Fougère   Dim 14 Jan à 19:28

Wylloh sourit, ravie :

- J'adorerais te tutoyer ! Et, appelle moi Wylloh, hein ?

La jeune femme bu tranquillemment son verre d'eau en réfléchissant à la date que lui proposait Laureline, puis dit :

- Dans deux jours, l'après midi ? Mais bien sûr ! Je n'ai rien de prévu... Pas de boutiue avec Laure, pas de rendez vous particulier nulle part... Dans deux jours l'après midi, on se rejoind où ? j'aimerais aller faire un tour près du rivage, si c'est possible ! Qu'en dis tu ?

Puis, elle continua, l'air un peu plus triste :

- Tu veux partir ? Quelle idée ! Enfin, si c'est pour la Reine ! Je dois moi même encontrer le Roi... Fais comme bon te semble ! Ou veux tu que l'on se rejoigne pour la promenade ?
Revenir en haut Aller en bas
Mordred d'Orcanie_old

avatar

Nombre de messages : 692
Localisation : Warminster en Orcanie
Date d'inscription : 09/10/2006

MessageSujet: Re: Chambre de Mademoiselle Wylloh de la Fougère   Dim 14 Jan à 20:44

Anne ayant réussit assez aisément à retrouver Gauthier, celui ci apparut dans la chambre de Wylloh, à la suite de la jeune servante... Gauthier salua la conseillère et Laureline d'un signe de tête, puis attendit, se tenant en retrait, un peu géné, que Wylloh daigne lui adresser la parole...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://orcanie.forumactif.com/portal.htm
Laureline_old

avatar

Nombre de messages : 217
Localisation : Camelot, aux côtés de la reine
Date d'inscription : 14/04/2006

MessageSujet: Re: Chambre de Mademoiselle Wylloh de la Fougère   Dim 14 Jan à 23:24

Laureline rendit poliment son salut au jeune messager qui venait d'entrer, mais en réalité, elle avait la tête ailleurs.
A sa conversation avec Wylloh, évidemment !


Conquise pas l'enthousiasme de sa nouvelle amie, Laureline ne songeait plus tellement à partir. Surtout maintenant qu'elle pouvait appeler une fleur une fleur. C'est à dire : Wylloh, Wylloh !

-Je dirais : rendez-vous aux portes de Camelot, tu sais, près du grand chêne, lorsque le soleil sera au zénith.
Le rivage me tente, c'est un endroit qui m'est encore inconnu...


Ayant toujours pris Amarante pour galoper ventre à terre à travers les champs ou pour promener calmement en forêt, la jeune femme n'avait pas encore eu l'occasion de visiter la rivière.
Elle était fixée maintenant : dans deux jours...


-Prions pour que le soleil soit au rendez-vous ! Ah oui, j'ai sympathisé avec un des garçons de cuisine. J'amènerai donc le goûter !

La jeune femme ne pu empêcher son ventre de gargouiller à la pensée des bons petits plats que lui préparerait le garçon de cuisine. Heureusement, ce fut si discret que personne ne le remarqua.
A vrai dire, l'heure du dîner approchait à pas rapides...

Elle reprit une gorgée d'eau fraîche, qui lui fit du bien, appaisant son ventre un moment.


-Hélas, je ne peux rester beaucoup plus longtemps. Mais en fait, où est donc ton invitée, dame Aube O'Malley?

Il était étrange que la jeune femme soit absente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Chambre de Mademoiselle Wylloh de la Fougère   Mer 17 Jan à 14:05

[Au cas où vous en doutiez, je suis toujours là Wink]

Aube faisait toujours mine de ne rien entendre. Elle était dans la pièce à côté et mettait sa robe. Elle aurait pu faire cela vite, elle en avait l'habitude mais cela n'aurait pas convenu à son rôle de fille de la campagne. Elle préparait déjà sa tirade: "Ces robes sont élégantes mais si complexes à mettre, je me suis perdue dans les dentelles". Elle écoutait attentivement ce qui se disait, les potins de la cour de Camelot. Le chevalier Bédivère, le garçon de cuisine...pour l'instant elle n'avait rien entendu de vraiment intéressant mais on ne sait jamais. Dans le doute elle prenait note de tous les détails, cela faisait beaucoup à retenir mais tenir les comptes et l'inventaire de son commerce avait bien éxercé sa mémoire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Chambre de Mademoiselle Wylloh de la Fougère   Mer 17 Jan à 14:48

[hj: dsl pour le retard, problème de connexion Neutral ]

Wylloh eut un immense sourire ravi et répliqua:

- Génial, l'heure me convient à merveille ! Et la perspéctive d'un gouter également ! Aube ? Elle doit être en train de s'habiller je pense...

Elle remarqua alors l'arrivée de Gauthier et de Anne. Désignant du doigt une chaise à l'écart, elle ordonna silencieusement au garçon de s'assoir là en attendant qu'elle finisse de parler avec Laureline, ce qui pourrait prendre encore longtemps !

-Je ne connais pas non plus le rivage à vrai dire, mais il parait que c'est très beau ! Je ne sais pas si... enfin, si tu nesouhaite pas la présence de Laure, tu peux me le dire, elle restera ici avec Anne à m'attendre !

Portant son vere à ses lèvres, elle but une gorgée d'eau. Réalisant soudain qu'il manquait quelque chose, elle bondit de son siège, faisant sursauter Laure. Elle ourit la porte d'un commode et en sortit un sachet de papier contenant des gateaux.

- J'ai acheté ces biscuits l'autre jour, avec Laure. La patissière m'a dit qu'ils étaient délicieux, et comme Laure en voulait... eh bien j'en ai acheté ! La femme m'a dit qu'ils étaient parfumés au miel...

La jeune femme tendit le paquet à son amie en souriant.
Revenir en haut Aller en bas
Laureline_old

avatar

Nombre de messages : 217
Localisation : Camelot, aux côtés de la reine
Date d'inscription : 14/04/2006

MessageSujet: Re: Chambre de Mademoiselle Wylloh de la Fougère   Mer 17 Jan à 21:29

Laureline lui rendit son sourire, non sans tendre une main pour prendre un biscuit.
Alors qu'elle allait le porter à la hauteur de ses lèvres, elle interrompit son geste.


-Excellente initiative, Laure, d'avoir demandé ces biscuits ! Ils ont l'air bien bons...

Puis elle sourit, et croqua dans la patisserie. Immédiatement une vague de miel frais vint lui chatouiller le palais. Machant délicatement, Laureline adressa un clin d'oeil complice à la petite fille, qui la regardait avec un certain respect dans les yeux.

La jeune femme n'avait pas encore répondu à la question de Wylloh, car la réponse lui semblait claire...
Pour éviter tout mal-entendu avec sa nouvelle amie, elle dit quand même :


-Et bien sûr que cette charmante enfant peut nous accompagner ! Cela me ferait même énormément plaisir...

Puis elle ajouta, les yeux étincelants :

-Je pense même qu'il me faudra quelqu'un pour me conseiller quels biscuits prendre pour le goûter... Vu que ceux-ci sont excellents, peut-être cette jeune fille voudra m'accompagner pour choisir ceux qu'elle estime les meilleurs parmis ceux que nous proposera le garçon de cuisine ?

C'était dit d'un ton moitié riant, moitié sérieux, et pourtant, la proposition tenait.
Evidemment, tout dépendait de la petite Laure. Jamais Laureline ne forcerait l'enfant à se séparer de Wylloh, même pour un tout petit temps.
Après tout, aux yeux de l'enfant, elle n'était encore qu'une inconnue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Chambre de Mademoiselle Wylloh de la Fougère   Mer 17 Jan à 22:01

La fillette battit des mains et s'écria, un sourire faisant trois fois le tour de son visage:

- Oh oui! Allez chercher des gateaux avec vous ! Comme je serais contente ! Dis ouiiiii Wylloh, dis ouiiiiiii s'il te plaiiiiiiiit !

Wylloh, qui ne pouvait décidemment rien refuser à cette petite, soupira, un sourire sur les lèvres :

- Bon, d'accord, vas-y avec Laureline ! Mais attention, sois sage, je ne veux pas que le garçon de cuisine vienne me voir, un rouleau à patisserie dans la main, en hurlant qu'il veut que je lui paye sa journée de salaire, alors que je n'aurais même pas vu la couleur des gateaux !

- Chouette ! Merci Wylloh !s'écria Laure.

Elle bondit de son siège et courut vers Laureline, l'immense sourire toujours affiché sur son visage, et attendit à côté d'elle que la jeune femme veuille bien lui montrer le pays des biscuits, autrement dit, la paradis...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chambre de Mademoiselle Wylloh de la Fougère   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chambre de Mademoiselle Wylloh de la Fougère
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Un pot de Chambre, signé Jean Erich René
» Chambre des députés / Fin de Mandat / « Qu’ils partent », soutiennent la société
» Mademoiselle "LYLY"
» Démission de la vice présidente de la Chambre de commerce
» La Chambre Basse veut voler au secours de la population et renvoyer Alexis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Camelot :: Archives :: Aile Est :: Les appartements des dames-
Sauter vers: