La Bretagne au VIe siècle, terre de mythes et de légendes. Arthur règne sur Camelot, entouré de ses Chevaliers...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 sous la pluie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elwyl Ap
Invité



MessageSujet: sous la pluie   Mar 11 Juil à 15:26

En ce début d'aprés-midi pluvieux, tout le monde se metait a l'abris et s'ennuyais quelques peu dans la cour du château.
Le bruit familier d'un cheval au galop se fit entendre et un majestueux cheval blanc monté par une femme cape et heveux au vent. Elle s'arretta devant un palefrenier, mit pied a terre et lui confia sa monture.
Puis elle regarda autour d'elle, elle avait l'air un peu perdue.
Elle était trempée et frissonait de froid. Sa robe était trempée elle aussi ainsi que sa cape. Celà devais faire plusieurs jours qu'elle chevauchait sous la pluie persistante de cet automne humide.
Elwyl resta plantée en plein milieu de la cour sous les regards des curieux ne sachant que faire.
Revenir en haut Aller en bas
Sir Tor
Invité



MessageSujet: Re: sous la pluie   Mar 11 Juil à 15:47

Tor rêvassait sur la place, il venait de quitter son père, après avoir pris des nouvelles de ses frères.
Son père venait de lui remettre une grosse somme d'argent, afin qu'il soit aussi bien nanti que les meilleurs des chevaliers de la cour du roi Arthur.
La pluie tombait en trombe, mais il s’était abrité dans forge de Birskyn, lequel mettait à neuf son armure.
Soudain un cheval au galop se fit entendre et un majestueux cheval blanc, monté par une femme cape et cheveux au vent apparurent.
Elle s'arrêta devant le palefrenier, mit pied a terre et lui confia sa monture, l’air un peu perdue.
Tor l’observa, trempée comme une soupe. Il s’empara d’une toile de cuir et se dirigea vers la femme. Lui recouvrit les épaules.

-Pardonnez mon audace gente dame, mais un chevalier digne de ce nom ne pouvait laisser une demoiselle prendre froid sous cette pluie diluvienne.

Tor se présenta en s’inclinant

-Sir Tor Lamorak de Gulis, chevalier du roi Arthur à votre service. Si je peux vous être d’une quelconque utilité, ce serait un honneur pour moi.

Puis, l'observant un instant, lui trouvant un charme indéniable, malgré l'eau ruisselant sur son visage, sur son habit, il lui proposa d'entrer dans la forge, se posant 1000 questions sur cette apparition.
Revenir en haut Aller en bas
Elwyl Ap
Invité



MessageSujet: Re: sous la pluie   Mar 11 Juil à 15:55

ce jeune homme était charmant, il y avait quelque chose de bon qui émanait de lui, ce n'était pas une personne intéréssée.Elwyl accepta de suivre sir Tor dans la forge, une fois au chaud elle se présenta.

-eh bien je nomme Elwyl Ap Ghierorine.
Je suis Galloise et Celte a la fois enfin bref c'est une longue histoire je suis juste a la recherche de mes racines. depuis 2 mois que je voyage je n'ai dormi qu'en fôret, pourrais-je recevoir le gîte ici? car je n'ai pas d'argent, dans mon sac se trouve mes quelques bien des vêtements des bijoux quelques armes et des livres mais c'est tout.... je doit certainnement vous faire pitié....
lui dit elle avec un petit rire nerveux.

-Ce n'ets aps dans mon habitude de demander quoique ce soi mais là je sent que je vais craquer.....

Une larme se mit a couler sur sa joue..... Puis Elwyl l'essuya rageusement et s'enfui sous la pluie, tan pis si elle tombait malade la morsure du froid lui faisait oublié ses tourments et sa solitude
Revenir en haut Aller en bas
Sir Tor
Invité



MessageSujet: Re: sous la pluie   Mar 11 Juil à 16:30

Tor écouta avec attention Elwyl Ap Ghierorine. Galloise et Celte ? Cela donnait un mélange qui était bien loin de déplaire au jeune chevalier qu’il était.

-pourrais-je recevoir le gîte ici ? Car je n'ai pas d'argent, je dois certainement vous faire pitié.

Comment aurait-elle pu lui faire pitié ? Elle possédait une fortune, Tor le savait. Une fortune dans son regard, dans ses yeux verts,dans son sourire triste, dans ses cheveux.

Une larme coula sur sa joue et elle voulue s'enfuir, mais Tor la rattrapa.

-Provisoirement, je peux vous conduire à la Taverne de Camelot où vous trouverez une chambre. Pour le reste, accordez-moi cette grâce de m’en occuper.
Quant à me faire pitié ? Aucunement ! De la compassion serait un mot plus adapté, quand à votre recherche, je ne demande qu’à vous aider quand vous m’en aurez dit davantage.


Tor réfléchissait déjà au moyen d’aider la jeune femme qui ne semblait pas plus âgée que lui.
Le problème du gîte étant facilement réglable, il lui faudrait aider la jeune femme à trouver un moyen de revenu, tout dépendait de sa condition, humble, cela semblait évidant. Puis alors, ils pourraient s’occuper de ses soucis de racines.

-Mais je vous vois épuiser, permettez-moi de vous conduire à l’auberge où vous pourrez vous changer, vous sustenter, vous reposer. Le reste viendra ensuite.

Tor se tourna vers le forgeron Birskyn.

-Tu sais ce que t'a demandé mon père, je sais ce qu'il t'a payé pour mon armure, je reviendrais chercher le tout dans la soirée,
je sais aussi que le travail sera exceptionnel Birskyn, tu es le
meilleur forgeron du pays et même au delà, ne dément pas cette réputation et je ne serai pas un ingrat.
Revenir en haut Aller en bas
Elwyl Ap
Invité



MessageSujet: Re: sous la pluie   Mar 11 Juil à 17:24

merci messire. merci beaucoup.
lui sit-elle avec un sourire qui éclaira ses yeux et même la forge dans laquelle ils se trouvaient.

Aprés l'avoir écouté lui donner des explications pour trouver la taverne elle comenca a partir puis s'imobilisa revint vers sir Tor et déposa sur sa joue un petit baiser léger puis elle s'enfui ingénuement vers la Taverne.
Revenir en haut Aller en bas
Sir Tor
Invité



MessageSujet: Re: sous la pluie   Mar 11 Juil à 18:20

Le sourire de la demoiselle fit chaud au cœur de Tor, il n’était pas habitué.
Son cœur se mit à battre si fort qu’il détourna la tête afin de ne pas se laisser envoûter.
Tor savait qu’il n’y avait plus dangereux qu’une femme, bien plus que tous les barbares de la terre, car elles, elles savaient user de séduction pour trouver le cœur des hommes et le poignarder.
Heureusement, la damoiselle fila, à peine eut-il fini de lui expliquer la route de la taverne.
Pas loin, car elle revint, déposa un baiser sur sa joue et prit la fuite.
Tor se sentis rougir jusqu'à la racine des cheveux, mais n’en laissa rien paraître.
Il prit rapidement congé de Birskyn, qu’il voyait sourire discrètement.
Un sourire attendri et amusé.
C’est d’un pas lent que Tor se dirigea vers la taverne pour payer la chambre et les premiers besoins de la jeune fille. Hors de question pour lui d’avoir des dettes, son père ne l’aurait pas toléré et cela aurait été indigne d’un chevalier.
Plus il avançait, plus ses jambes semblaient lourdes.
Il avait hâte de revoir la jeune femme et en même temps avait une crainte comme il n’en avait jamais eu devant un ennemi.
Surtout ne pas s’attacher, ne pas s’enticher d’une inconnue. Faire le vide et penser à autre chose. Il avait tant de choses plus sérieuses à penser, à commencer par sa préparation pour le tournoi.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: sous la pluie   

Revenir en haut Aller en bas
 
sous la pluie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Obama fait campagne sous la pluie alors que McCain annule...
» Voir Nice Sous la Pluie
» [Libre] Sous la pluie et le vent.
» Une balade sous la pluie
» Sur le sol, sous la pluie... ? [PV Yasushi]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Camelot :: Archives :: La Place :: La place-
Sauter vers: